Claytonie de Sibérie

Claytonie de Sibérie, Claytonia sibirica
Claytonie de Sibérie, Claytonia sibirica

Botanique

Nom latin  : Claytonia sibirica
Synonymes  : Montia sibirica
Famille  : Portulacacées
Origine  : Amérique du nord
Période de floraison : de mars à juin
Couleur des fleurs  : blanc à rose
Type de plante : plante ornementales
Type de végétation : vivace à vie brève
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 10 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -28°C
Exposition  : ombre à mi-ombre
Type de sol : riche à assez pauvre
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : sous-bois, lisière
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis

Claytonia sibirica ou anciennement Montia sibirica est une plante vivace de la famille des Portulacacées. Originaire d’Amérique du nord, Claytonia sibirica se développe dans les sous-bois frais, tourbières ou forêts de conifères. La claytonie de Sibérie est une petite plante persistante à vie brève, très tolérante et facile de culture. Elle se naturalise par semis spontanés en un agréable couvre-sol, sans entretien, en lisières ou en sous-bois, limitant le développement des adventices. En outre, Claytonia sibirica est capable de pousser sous les conifères, un endroit où peu d’autres plantes acceptent de s’installer.

Description de la claytonie de Sibérie

Claytonia sibirica est une plante persistante produisant une masse de feuillage dense et luisant, d’une belle couleur vert frais, de 10 à 40 cm de haut. Les feuilles sont entières, charnues, lancéolées à arrondies et opposées, parfois soudées deux par deux autour de la tige.

Les fleurs émergent au-dessus du tapis de feuilles, portées par des hampes florales graciles et ramifiées. La floraison intervient de février à octobre, mais les fleurs sont bien plus abondantes de mars à juin, agréablement mises en valeur par les feuilles vertes et luisantes. Les fleurs sont petites mais nombreuses, elles montrent une corolle presque plate, à 5 pétales bilobés blancs à roses, parfois blanches striées de roses. Elles sont hermaphrodites et sont pollinisées par les abeilles.

Claytonia sibirica ne vit que 2 à 3 ans mais se ressème dès que les conditions de vie lui conviennent. La grande partie des graines murissent de juillet à aout.

Culture de Claytonia sibirica

Claytonia sibirica demande un sol de ph acide à neutre, qui conserve une certaine fraicheur. Elle ne supporte pas la sécheresse. Plus le sol est humide, mieux elle supporte l’ensoleillement. La plante est donc tolérante pour son exposition, le facteur limitant sa culture étant la quantité d’eau disponible dans le sol.

D’autre part, la claytonie de Sibérie, poussant naturellement dans les tourbières, peut se contenter de sol pauvre, telle que la litière d’aiguilles de conifères. Claytonia sibirica est très rustique, résistant à des températures de -28°C. La plante bien installée croit rapidement. Elle se repique au jardin en automne ou au printemps en mélangeant du terreau à la terre de plantation, et en arrosant régulièrement jusqu’à ce que l’on soit sûr qu’elle se naturalisera par son semis abondant. Les graines doivent subir le froid de l’hiver avant de germer au printemps. Si Montia siberica se ressème facilement, elle n’est pas envahissante : les plantes en surplus s’enlèvent avec beaucoup de facilité.

Cette espèce peut être aussi implantée sur une plus grande surface par un semis à l’automne.

Claytonia sibirica, une plante comestible

Claytonia sibirica peut être considérée comme un légume vert. Ses feuilles sont comestibles, croquantes et faciles à cueillir, elles agrémentent une salade ou se consomment cuites. Les jolies feuilles sont plutôt récoltées en hiver ou au printemps, car en été elles prennent vite un gout amer dû au manque d’eau ou à la chaleur.

Espèces et variétés de Claytonia

Montia fontana, une espèce européenne
Claytonia perfoliata, aux feuilles plus épaisses

Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Pierre (Eure et Loir)
    Bonjour, je me pose la même question, où trouver la Claytonia Siberica ? Merci
    Répondre à Pierre
    Le 06/08/2016 à 13:40
  • Christian Ollivier (Cotes d'Armor Bretagne)
    Votre fiche m'informe de manière concluante sur Claytonia siberica, ou peut-on se procurer des graines de cette plante ?
    Répondre à Christian Ollivier
    Le 23/05/2016 à 09:10