Les motoculteurs

Le motoculteur est un engin motorisé qui permet de labourer en profondeur un terrain dédié à la culture. Equipé d'un moteur thermique, il peut tirer une charrue rotavator, une faucheuse, une tondeuse débroussailleuse.

Motoculteur
Motoculteur

Le motoculteur a été construit pour les professionnels avant d'être adapté pour les particuliers. On l'utilise pour retourner la terre sur plus ou moins de profondeur pour préparer un potager ou l'emplacement d'une future pelouse.

Globalement, deux types distincts d'engins sont commercialisés : la motobineuse et le motoculteur. La grande différence entre ces deux engins tient à la puissance du moteur mais aussi à la disposition des outils de labour. En effet, sur une motobineuse, les fraises sont situées sous le moteur tandis que dans le cas du motoculteur, le moteur est situé en avant sur des roues et l'engin tire les fraises, ou une charrue, une tondeuse débrouissalleuse.

Les motobineuses sont plus légères et compactes que les motoculteurs. Elles sont beaucoup moins puissantes (de 3 à 10 CV) et moins polyvalentes ce qui les destinent plutôt aux jardins de faible superficie pour un travail de surface. L'entrainement des fraises se fait le plus souvent par transmission directe par un carter chaîne couplé à un entrainement par courroie. Le changement de vitesse de rotation se fait par changement de poulie (embrayage centrifuge). Les plus gros modèles (au dessus de 6CV) peuvent être attelés d'une charrue.

Les motoculteurs eux se distinguent des motobineuses par leur puissance. Ces engins sont en effet équipés d'un moteur de puissance comprise entre 8 et 10 CV. Sur ces engins, le moteur n'est plus au dessus des fraises mais à l'avant. Pour ces modèles lourds, deux systèmes de fonctionnement existent soit l'entraînement de la fraise est réalisé par cardan soit il est réalisé par courroie. Lorsque l'entraînement est réalisé par cardan l'engin est équipé d' un pont de transmission ce qui ajoute en facilité notamment pour le changement des outils. Ce type de motoculteur est principalement destiné aux jardins de grandes surfaces (plus de 500 m2).

Pour des manœuvres moins périlleuses, les roues doivent être équipées de poids pendant le travail et de contrepoids à l'avant du moteur. Les motoculteurs de ce type proposent plusieurs vitesses de rotation des fraises et d'avancement. La plupart de ces engins sont également munis d'une marche arrière associée obligatoirement à un dispositif de sécurité qui empêche le fonctionnement des fraises. Les modèles les plus pratiques à l'usage sont ceux équipés d'un blocage de différentiel qui permet d'obliger les roues à tourner symétriquement. 

Lire aussi
Vous aimerez...

Vos commentairesAjouter un commentaire