Liseron de Turquie

Convolvulus cneorum, Liseron de Turquie

Botanique

Nom latin Convolvulus cneorum
Famille Convolvulacées
Origine Bassin méditerranéen
Floraison de mars à juillet
Fleurs blanc
Typearbrisseau à fleurs
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur60 cm

Planter et cultiver

Rusticité moyennement rustique, pour climat doux
Exposition soleil
Solplutôt pauvre, sableux, bien drainé
Acidité neutre
Humidité normal à sec
Utilisationmassif, rocaille, muret, pot, terrasse, balcon
Plantationprintemps
Multiplicationbouturage et diviion de la touffe au printemps
Tailleremise en forme de la touffe après la floraison
Sensibilité les araignées rouges
Convolvulus cneorum, Liseron de Turquie
» Proposer une photo

Un arbrisseau au feuillage argenté qui se couvre littéralement de fleurs blanches durant tout le printemps, sans jamais demander aucun entretien ? Ce n'est pas une utopie : voici le liseron de Turquie.

Simplicité et beauté

Le liseron de Turquie (Convolvulus cneorum) est une plante vivace qui fait partie de la vaste famille des Convolvulacées. Cet arbuste buissonnant au port compact est bien adapté au climat méditerranéen dont il est originaire. Les petites feuilles de 4 à 6 cm de longueur sont couvertes d'une soie argentée du plus bel effet.

Dès le mois de mars, des boutons roses donneront naissance à des fleurs blanches à la forme caractéristique d'un entonnoir évasé. Le cœur bien jaune se détache au centre de la fleur créant un contraste intéressant parfait en bordure de massif ou dans les rocailles où il se plaira tout particulièrement.

Il sera mis en valeur par la compagnie de sédums, d'immortelles ou de santolines qui requièrent les même conditions de culture.

Conseils de culture

Originaire du bassin méditerranéen, Convolvulus cneorum, ne pourra être planté en pleine terre que dans les régions où le gel ne sévit pas trop fort. Cette plante a besoin du plein soleil pour que ses jolies fleurs se déploient complètement.

Plantez le liseron de Turquie au printemps lorsque tout risque de gel est écarté dans une terre très drainée car l'excès d'humidité lui serait fatal. Un sol rocailleux, calcaire ou sablonneux lui conviendra parfaitement même s'il est pauvre.

Une fois la plante est bien installée, les arrosages devront être légers même en période de croissance. Un arrosage par semaine s'il ne pleut pas, sera suffisant et il est impératif de bien laisser sécher la terre entre deux interventions. En hiver : inutile d'arroser.

Dans les régions moins clémentes, cultivez le liseron de Turquie en pot ou en corbeilles suspendues. Là encore le substrat devra être très léger, composé pour moitié de terre de jardin et de sable à granulométrie moyenne. Placez le pot à la pleine lumière et arrosez une à deux fois par semaine en été. En hiver, n'arrosez que pour maintenir la plante en vie.

Les apports d'engrais sont inutiles, mieux vaudra rempoter la plante chaque année.

Multiplication

La bouture de tige herbacée se pratique de mai à juillet. Il suffit de prélever une extrémité de tige et de la planter dans un mélange très léger maintenu légèrement humide le temps que les racines apparaissent. Cultivez ensuite la plante en godet individuel jusqu'à sa future introduction au jardin le printemps suivant.

Le semis est une autre méthode de multiplication, il se pratique en place au mois de mai en poquet de quelques graines qu'il faudra ensuite éclaircir pour ne garder que le plant le plus vigoureux.

Espèces et variétés de Convolvulus

Le genre comprend plus de 200 espèces
- espèce type

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Comment éliminer le Liseron ? Comment éliminer le Liseron ?

Formant de jolies fleurs roses en entonnoir, le liseron peut rapidement devenir une véritable peste au jardin envahissant tout sur son passage. Voyons comment l'éliminer durablement. Le liseron,...

Le liseron, jolie grimpante mais envahissante Le liseron, jolie grimpante mais envahissante

Le liseron est une plante envahissante qualifiée à juste titre de mauvaise herbe par tous les jardiniers. Il s'accroche en volutes indisciplinées sur toutes les plantes voisines au point de les...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Legris (Marseille)
    Es-que sa craint le gros mistral
    Répondre à Legris
    Le 21/04/2014 à 08:43