Ornithogale douteux

Ornithogale douteux, Ornithogalum dubium
Ornithogale douteux, Ornithogalum dubium

Botanique

Nom latin  : Ornithogale douteux
Famille  : Liliacées
Origine  : Afrique du Sud
Période de floraison : mars
Couleur des fleurs  : orange
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -8°C
Exposition  : ensoleillée à ombre légère
Type de sol : argileux et caillouteux
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : plante d’intérieur, plante méditerranéenne, fleuristerie
Plantation, rempotage : été, automne
Méthode de multiplication : division, semis

Ornithogalum dubium, l’ornithogale douteux, est une plante à bulbe de la famille des Liliacées. L’ornithogale douteux est natif d’Afrique du sud, où il se rencontre sur les pentes caillouteuses, légèrement ombré par d’autres plantes herbacées. Moyennement rustique, Ornithogalum dubium peut-être tenté en culture extérieur en climat méditerranéen ou ailleurs avec quelques précautions, mais c’est avant tout une excellente plante d’appartement à la floraison hivernale.

Description de l’ornithogale douteux

Ornithogalum dubium est une plante à bulbe. Cet ornithogale montre des bulbes assez gros qui produisent 5 à 8 feuilles rubanées, d’où émergent une ou plusieurs hampes florales montant à une trentaine de centimètres et produisant un épi dense de fleurs orange vif maculées de brun au centre. Les fleurs, assez grandes, sont regroupées par 10 à 15, sur une hampe à l’épiderme bleutée. La floraison dure un mois. Les fleurs pollinisées produisent un fruit rond contenant des graines noires et luisantes.

Ornithogalum dubium est de rythme austral, c’est-à-dire qu’en Afrique, ces ornithogales fleurissent pendant l’été pluvieux et entrent en dormance en hiver, qui est sec. En Europe, ce cycle s’inverse : les premières feuilles pointent du bulbe en hiver, et la floraison se déroule en fin d’hiver et début du printemps. Les feuilles se dessèchent ensuite et le bulbe entre en dormance durant l’été et le début de l’automne.

Culture de l’ornithogale douteux

Ornithogalum dubium est facile de culture comme plante d’intérieur. Il est d’ailleurs souvent vendu comme telle. Il préfère un sol assez riche à tendance argileuse, mais bien drainant : donc le mélange de 1/3 de terreau, 1/3 de terre de jardin, 1/3 sable grossier. Supportant l’ombre légère, l’ornithogale douteux aime cependant 3 à 4 heures d’ensoleillements par jour. Les arrosages démarrent copieusement dès que les feuilles pointent du bulbe en hiver. La potée doit presque sécher entre 2 arrosages, et ne doit jamais tremper dans l’eau d’une soucoupe. Les arrosages se poursuivent après la floraison jusqu’à ce que les feuilles jaunissent et meurent, après la floraison, un apport d’engrais pour bulbe permet à celui-ci d’optimiser sa mise en réserve, en prévision de la floraison suivante. Durant la dormance du bulbe, celui-ci est maintenu au frais et les arrosages presque suspendus, il faut juste empêcher que le substrat ne se dessèche trop. Le rempotage doit s’effectuer au cour de la dormance.

En zone méditerranéenne ou ailleurs, en orientation sud bien protégée avec un sol très drainant, Ornithogale dubium peut donner des résultats satisfaisants en culture d’extérieur. Les bulbes sont plantés sous 2 cm de terre, mais en haut d’une petite butte, avec un paillage hivernal.

Désordres culturaux suite à l’achat

Après l’achat de la plante fleurie, ne se contentant pas de fleurir tranquillement, Ornithogalum dubium sitôt arrivé dans la maison, à tendance à s’étioler et à allonger ses hampes outre-mesure, voire parfois, à ramollir et à ployer tristement. Il faut savoir que pour vous offrir cette potée compacte et florifère, l’Ornithogale douteux est travaillé, nourri, forcé, et planté dans un pot beaucoup trop petit pour ses racines. Arrivé à la maison, toutes ses conditions de vie sont bouleversées, ce qui provoque ces désordres culturaux. Il vaut mieux rempoter immédiatement votre ornithogale dans un pot 3 fois plus grand, sans toucher à la motte de racines, puis l’installer devant la fenêtre la plus lumineuse possible, et enfin l’ arroser généreusement durant la floraison.

Multiplication de l’ornithogale douteux

Par semis. Les graines fraiches germent en deux semaines.

Les bulbes forment facilement des bulbilles que l’on peut diviser au moment du rempotage pendant la dormance.

Espèces et variétés de Ornithogale

80 environ espèces dans ce genre
Ornithogalum umbellatus, la dame de 11 h
Ornithogalum arabicum, l’étoile de Bethléem
Ornithogalum saundersiae, une géante du genre
Ornithogalum dubium ‘white’, forme blanche
Ornithogaluum dubium ‘yellow’ jaune

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Shinoo (Paris)
    Je viens d'acheter cette belle plante originale dont la fleur orange est superbe. Merci pour vos bons conseils car......j'espère que nous ferons un bout de chemin ensemble....
    Répondre à Shinoo
    Le 06/06/2018 à 09:38
  • EVI (Belgique )
    J'ai acheté un ornithogalum, J'ADORE cette fleur légère... Merciiii pour tous ces précieux conseils (grâce à vous je le garderai des années, j'espère)
    Répondre à EVI
    Le 03/07/2017 à 21:37
  • Danielle (Paris)
    J'ai apprécié vos claires explications concernant l'ornithogalum dubium que l'on m'a offert, et grâce à vous il aura chez moi je l'espère une jolie destinée !
    Répondre à Danielle
    Le 02/04/2017 à 07:37
  • Christine (Montréal, Québec, Canada)
    Merci ! Votre site est une référence par excellence, si simple et tellement complet à la fois ! Une chance que vous existez !!!
    Répondre à Christine
    Le 31/03/2015 à 04:17
  • Rachel (Marieville quebec)
    J'apprécie beaucoup vos conseils
    Répondre à Rachel
    Le 26/03/2015 à 02:45