La pompe à chaleur

La pompe à chaleur
La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est l'instrument de référence pour l'utilisation au quotidien des énergies nouvelles dans le cadre d'un chauffage domestique. La pompe à chaleur est un système fiable et bien connu puisqu'elle est ni plus ni moins qu'un réfrigérateur à l'envers !

Le principe de la pompe à chaleur est parfaitement maîtrisé et sûr puisqu'il est le même que celui du réfrigérateur. La chaleur est « pompée » le plus souvent dans le sol (géothermie) mais elle peut également être prélevée dans l'air (aérothermie) pour certains modèles.

Pour pomper la chaleur, des capteurs sont installés en extérieur. Les systèmes de pompe à chaleur dans le sol sont soit basés sur un réseau de capteurs horizontaux soit sur un forage profond (20 mètres généralement) à la verticale dans le sol. Les systèmes à capteur horizontal sont les plus courants mais ils impliquent de disposer de suffisamment de terrain puisqu'on compte généralement de l'ordre de 100 % à 120% de la surface chauffée.

Pour une maison de 100 mètres carrés, les capteurs installés à l'extérieur occuperont 100 à 120 mètres carrés à une profondeur de 60 cm à 1 m. Sur cette surface, aucun arbre ne pourra être planté pour éviter que les racines endommagent les tuyaux de cuivre. La construction est également impossible sur ce terrain dévolu aux capteurs.

Le réseau de capteur est relié à la pompe à chaleur qui équivaut en terme d'encombrement pour un chauffage domestique à une chaudière fioul classique. Au sein du circuit de captage, de la pompe à chaleur et de la redistribution dans les pièces (radiateurs ou plancher chauffant) un liquide frigorigène circule. La chaleur pompée en sous-sol est plus ou moins constante. Les calories récoltées chauffent le liquide du circuit qui a la propriété de bouillir à basse température. Lorsque le liquide bout, il se transforme en gaz que la pompe à chaleur compresse afin de récupérer la chaleur. Lorsque le gaz est refroidi, il redevient liquide et repart dans le circuit pour un nouveau cycle.

La puissance d'une pompe à chaleur se calcule en fonction de la qualité de la restitution (COP). Généralement, le coefficient COP est compris entre 3,3 et 5 (pour une température extérieure de +7°C extérieur) ce qui signifie que pour 1 kwh consommé, la pompe à chaleur restitue 3,3 à 5 kwh de chauffage. Si l'installation d'une pompe à chaleur est légèrement plus chère à l'achat, le surcoût est vite rentabilisé !

L'Etat français pour encourager ce type d'installations propose également un crédit d'impôt incitatif prenant en compte le prix du matériel extérieur HT (hors frais de pose) si toutes les pièces de vie sont équipées.

Lire aussi
La pompe à chaleur pour la piscine La pompe à chaleur pour la piscine

Obtenir une eau toujours à température idéale quelle que soit la saison et de manière économique c'est possible grâce à la pompe à chaleur. Voyons comment elle fonctionne et comment bien la...

La pompe de filtration de piscine La pompe de filtration de piscine

La pompe de filtration est un matériel indispensable à la propreté de l'eau de votre piscine. Son choix devra donc être effectué selon plusieurs critères afin qu'elle remplisse cette fonction de...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Vos commentairesAjouter un commentaire