Le sécateur

Le sécateur n'est jamais loin de la main du jardinier
Le sécateur n'est jamais loin de la main du jardinier

Le sécateur s'utilise souvent au jardin : coupe des rosiers, ébranchage léger, cueillette des fleurs et des fruits... Sachant qu'il est souvent mis à contribution pour mener à bien les menus travaux au quotidien, son choix est particulièrement important.

Les sécateurs manuels

Deux grandes familles de sécateurs sont commercialisées : les sécateurs manuels et les sécateurs à assistance. La première famille est constituée de sécateurs présentant deux poignées que l'on actionnent comme un ciseau pour couper la branche. Cette famille se décline en plusieurs modèles plus ou moins professionnels. Parmi ceux-ci les plus courants sont les sécateurs à lame tirante qui se distinguent par une contre-lame aigüe facilitant la coupe nette.

Aussi appelé sécateur à lames croisantes ou sécateur à coupe franche, ces modèles sont les plus vendus dans le commerce en direction du particulier.

Les sécateurs à contre lame enclume quant à eux remplacent la contre lame aigûe par une contre lame plus large. Ils sont moins pratiques puisqu'ils écrasent les rameaux coupés.

Le sécateur à crémaillère possède une démultiplication lors de la coupe ce qui permet de couper sans forcer. La démultiplication oblige toutefois à s'y reprendre à plusieurs fois pour couper une branche dure.

Lorsque les branches à couper sont de diamètre imposant (de 3 à 5 cm), le mieux est d'opter pour un sécateur de type coupe branche. Ces sécateurs s'utilisent à deux mains. Les manches étant plus longs, la coupe permet d'exercer plus de force sans effort. La très grande majorité des modèles les plus courants sont déclinés pour droitiers et pour gauchers.

Pour éviter de perdre le sécateur dans l'herbe entre deux séances de coupe, il est recommandé de choisir un modèle de couleur vive de préférence.

Les sécateurs à assistance

La seconde famille constituée des sécateurs à assistance est réservée plus spécifiquement aux professionnels en raison principalement de leur coût à l'achat.

Contrairement à la première famille, les sécateurs à assistance n'ont pas deux poignées. L'assistance à la coupe est soit pneumatique soit électrique.

Le sécateur à assistance pneumatique se présente sous la forme d'un gros tube muni d'une gachette. En actionnant la gachette, un piston pousse une lame fixée sur une tige. La lame effectue un mouvement de va-et-vient pour couper. Le système fonctionne à l'air comprimé ce qui oblige d'être raccorder à une cuve à air par un tuyau.

Le sécateur à assistance électrique fonctionne quasiment sur le même principe que son cousin pneumatique mais est alimenté par un système de batteries rechargeables que le tailleur porte à la ceinture. 

Lire aussi
Une invention révolutionnaire, le sécateur Une invention révolutionnaire, le sécateur

Le sécateur ... un outil incontournable du jardin mais à qui doit-on cette invention ? Le sécateur, dont on prête l'invention entre la Révolution Française et 1815 au Marquis Bertrand de MOLEVILLE,...

Bien choisir et entretenir son sécateur Bien choisir et entretenir son sécateur

Gérard BOURGES nous conseille sur le choix et l'entretien d'un sécateur. Il existe de nombreux outils de taille, petit tour d'horizon pour tous les sécateurs disponibles dans le commerce. Un...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Vos commentairesAjouter un commentaire