Chin cactus, Cactus fraise

Cactus fraise sur son porte-greffe assurant la fonction chlorophyllienne

Le cactus fraise est riche en pigments rouges qui donne sa couleur marbrée de brun violacé en milieu naturel. En culture, une forme non viable rouge vif est maintenue en vie en la greffant sur une tige racinée de Hylocereus.

Botanique

Nom latin  : Gymnocalycium mihanovichii
Synonymes  : Gymnocalycium friedrichii, Gymnocalycium stenopleurum
Origine  : Paraguay, Argentine
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : blanc, rose, mauve, jaune
Type de plante : cactus globulaire
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 12 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 4 °C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : minéral et drainant
Acidité du sol  : neutre à acide
Humidité du sol  : doit sécher entre 2 arrosages
Utilisation : serre, véranda, plante d'intérieur, extérieur en été
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis, prélèvement de rejet

Généralités

Gymnocalycium mihanovichii est une plante vivace, un petit cactus globulaire qui appartient à la famille des Cactacées. Cette jolie espèce est originaire d’Amérique du Sud : elle est localement distribuée en Argentine et au Paraguay, croissant sur les alluvions laissées par les rivières qui s’assèchent. Variable en fonction de sa localisation, ce cactus (en fait un complexe d’espèces et sous-espèces) se fait parfois aussi qualifié de Gymnocalycium friedrichii ou Gymnocalycium stenopleurum.

Description de Gymnocalycium mihanovichii

Gymnocalycium mihanovichii forme un tout petit cactus globulaire haut de 3 à 5 cm pour un diamètre de 6 cm maximum. Il est formé d’un corps brun rougeâtre à l’épiderme satiné, présentant des côtes (souvent 8) aux arêtes vives, aux aréoles blanches espacées de 1 cm et hérissées de 3 à 6 aiguillons peu piquants. Souvent, ce cactus est panaché de bandes horizontales plus claires. Avec le temps, ce petit cactus rejette (plus ou moins selon l’individu) et produit de petits agrégats.

Il fleurit en été, les boutons de fleurs de 2 à 3 cm de haut sont en massue, lisses. Selon l’origine exacte et la variété horticole cultivée, les fleurs qui se développent à partir des aréoles du dessus, sont verdâtres, blanches, jaunes, ou dans divers tons de roses.

Cactus fraise ou Chin Cactus ou encore Gymnocalycium mihanovichii ‘Hibotan’

Gymnocalycium mihanovichii est riche en pigments rouges. Si, grâce à eux, la forme naturelle est déjà marbrée de brun violacé, une mutation dépourvue de ses pigments verts est apparue en culture : étant vigoureuse, mais non viable, car sans chlorophylle, cette forme rouge vif est maintenue en vie en la greffant sur une tige racinée de Hylocereus (le plus souvent), bien verte, qui assume la fonction chlorophyllienne de l’ensemble.

Le cactus fraise horticole est bien plus répandu en culture que la forme sauvage chlorophyllienne, qui est rare ; depuis la mutation d’origine, beaucoup d’autres variétés horticoles sont apparues, toutes plus étonnantes les unes que les autres, jaune citron, roses, orange, qui doivent impérativement être greffées, mais également des formes panachées (rose/vert, par exemple), qui sont cultivables sur pieds.

Comment cultiver Gymnocalycium mihanovichii ?

Le Gymnocalycium mihanovichii franc de pied (non greffé) est assez délicat à maintenir. Il a besoin d’un sol très minéral, pauvre, de tendance neutre à acide, plutôt sablonneux. On lui évite les mélanges avec de la tourbe ou du terreau, sauf en très faible quantité. Il supporte le soleil ou la mi-ombre, et perd de ses couleurs en ombre claire. Comme tout cactus, il montre une période de croissance d’avril à septembre, où il sera arrosé à chaque fois que sa terre est sèche. De fin septembre à mars, il doit être maintenu au sec et au frais. Les arrosages sont arrêtés et il est conservé à 5 °C minimum. Cette période fraiche en hiver est indispensable pour le faire fleurir.

Le cactus fraise, greffé le plus souvent sur un tronçon de Hylocereus, un cactus tropical, se cultive différemment, c’est-à-dire plutôt comme un Hylocereus, qui est facile à maintenir en intérieur comme en véranda. Le cactus fraise supporte mal le soleil direct et sera maintenu en ombre lumineuse. La période hivernale doit être un peu plus fraiche, mais les températures au-dessous de 12 °C font facilement pourrir la plante. Ce cactus fraise peut donc être arrosé une fois par mois, très légèrement durant l’hiver.

Bien que ce cactus fraise soit vigoureux, l’absence de réelle saison froide et sèche rend la floraison difficile et le fatigue. Cependant, certains cultivateurs pointilleux le maintiennent durant de nombreuses années.

Si le porte-greffe (vert) produit un rejet, celui-ci doit être enlevé (proprement coupé) entre avril et septembre. Le cactus fraise n’a pas besoin d’engrais (déformation, fragilité), il vaut mieux renouveler sa terre. Les rempotages, tous les 1 ou 2 ans, seront effectués au printemps ou en début d’été.

Espèces et variétés de Gymnocalycium

Environ 70 espèces dans ce genre

  • Gymnocalycium baldanium, une espèce courante aux fleurs rouges,
  • Gymnocalycium horstii, large espèce peu épineuse
  • Gymnocalycium damsii, délicate et petite espèce
  • Gymnocalycium cardenasianum, aux magnifiques aiguillons ivoire
  • Gymnocalycium bruchii, très compact et aux aiguillons blancs
  • Gynmocalycium ragonesii, très plat
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Cactus, succulentes ou plantes grasses Cactus, succulentes ou plantes grasses

Les cactus sont des plantes succulentes ou plantes grasses originaires des régions subdésertiques ou ils ont su s'adapter à merveille. Les cactacées se distinguent des plantes par leurs coussinets...

Le rempotage des cactus et des plantes grasses Le rempotage des cactus et des plantes grasses

Au printemps il est temps de rempoter vos protégés piquants, préparez vos gants ! Rempoter au bon moment Le printemps est le moment idéal pour le rempotage de vos cactées et plantes grasses ainsi...

L'hivernage des cactus L'hivernage des cactus

En période hivernale, à moins d’habiter dans une région très privilégiée de l’extrême Sud de la France, il est nécessaire d’hiverner vos cactus et autres plantes succulentes. En...

Les cactus de Pâques Les cactus de Pâques

Ce ne sont ni des Epiphyllum, ni des Schlumbergera. C’est pourtant, à tort, souvent sous un de ces deux noms, qu’ils apparaissent dans beaucoup de jardineries. N’hésitez pas à...

Vos commentairesAjouter un commentaire