Drosanthème

Drosanthème, Drosanthemum micans

Botanique

Nom latin  : Drosanthemum micans
Famille  : Aizoacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : de mai à juillet
Couleur des fleurs  : jaune et rouge
Type de plante : plante grasse, succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 20 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : Peu rustique, -2°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant, sablonneux, pauvre
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : sec
Utilisation : rocaille, auge, jardin de gravier, véranda
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis, bouturage
Maladies et ravageurs : pourriture

Généralités

Doranthemum micans est une plante vivace originaire de l’Afrique du sud, issus des milieux semi-désertiques. Sa répartition est limitée et cette plante est actuellement considérée en voie de disparition : son milieu de vie se restreint chaque année.

Drosenthemun micans est cultivée depuis peu de temps en horticulture : elle est encore assez peu répandue.

Description de Drosanthemum micans

Dosanthemum micans présente un buisson dense de fines tiges érigées à semi-érigée, qui en se développant peut atteindre 50 cm de haut pour 80 cm de large. Cette plante particulièrement belle semble recouverte en permanence de rosée : elle brille. Les feuilles portent de nombreuses papilles, des capteurs de lumière, permettant à la plante de d’utiliser les rayons du soleil sans être brulée. Ce sont ces papilles transparentes et luisantes qui ressemblent à de minuscules gouttes de rosée. Les feuilles opposées sont étroites et charnues. Les entrenœuds sur la tige sont longs.

Au printemps, des tiges florales sortent de l’aisselle des feuilles et donne une fleur particulièrement colorée et brillante. La fleur en forme de petite marguerite de 5 cm de diamètre est jaune cerclée de rouge flamboyant. Le cœur est rempli d’étamines blanches à jaunes.

Fécondées par les insectes, les fleurs produisent un fruit, qui devient brun et sec en murissant. Ce fruit est capable d’attendre des mois, avant d’éjecter les petites graines lors d’une pluie, semant la descendance au moment opportun.

Culture de la Drosanthemum micans

Le Drosanthemum micans demande une terre bien drainée de type terre à cactées. Son exposition est ensoleillée, car ses fleurs ne s’ouvrent que sous les rayons du soleil. Il supporte d’ailleurs des températures extrêmes de l’ordre de 40 ° C. Bien que résistant à la sécheresse, un arrosage minutieux de mars à septembre permet d’obtenir une bonne croissance ainsi qu’une floraison abondante. Entre chaque arrosage, la terre doit pouvoir sécher en profondeur. Un ajout d’engrais, de type N/P/K équilibré 1 à 2 fois par an est également bénéfique. Il faut en revanche éviter l’engrais trop azoté (contenant une trop forte concentration en azote, N) qui rend la plante fragile.

En hiver, le Drosanthemum micans est gardé à une température minimale de -2°C. Il peut parfois supporter de brèves températures inférieures. Il est hiverné en serre, véranda ou pièce claire et peu chauffée. Durant cette période, les arrosages sont quasiment suspendus.

Comment multiplier Drosanthemum micans ?

Par semis : les graines sont récoltées à l’automne, conservées au froid et semées au printemps quand les jours se réchauffent. Dans un pot rempli de mélange à cactée : 1/3 sable grossier, 1/3 terreau, 1/3 terre de jardin, on couvre la surface de ½ cm de sable grossier. Les graines sont réparties en surface sans trop les serrer. Le mélange est maintenu humide (couvert) et chaud (30°C). La germination doit être rapide. Dès que les plantules sont germées, le pot est découvert, et aéré pour éviter la fonte des semis. Le pot doit être arrosé de manière à alterner 4 jours humides et 4 jours secs ; d’abord fragiles, les plantules vont ensuite croitre rapidement.

Le bouturage : un peu délicat, car les feuilles sont fines et la plante sensible aux infections fongiques qui pénètrent par la coupe. Des rameaux assez long sont sectionnés proprement avec un couteau bien aiguisé. Sa upoudrer la section de tige avec des cendres permet de faire sécher la coupe et limite la pourriture. La tige est replantée après quelques jours à l’air libre, dans un mélange pour cactée, légèrement humide, et en atmosphère humide, entre 25 et 30 °C.

Espèces et variétés de Drosanthemum

environ 95 espèces dans ce genre dont Drosanthemum barwickii, aux fleurs violettes, Drosanthemum  bellum, aux fleurs jaunes à roses, Drosanthemum  bicolor de vie brève, Drosanthemum  speciosum de développement plus important

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire