Aster bleu des bois, Aster à feuilles cordées

Aster bleu des bois, Aster à feuilles cordées, Aster cordifolius

Botanique

N. scientifique Aster cordifolius
Origine Amérique du Nord
Floraison septembre, octobre
Fleurs bleu
Typefleur
Végétationvivace herbacée
Feuillage caduc
Hauteur1m

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu’à -34°C
Exposition ombre légère à mi-ombre
Soltolérant
Acidité indifférent
Humidité normal à sec
Utilisationjardin à l’ombre
Plantationautomne, printemps
Multiplicationdivision de la touffe, semis
Aster bleu des bois, Aster à feuilles cordées, Aster cordifolius
Voici une mutation parmi les asters rouges

Les asters d’automne sont irremplaçables pour nous offrir une floraison abondante de la fin d’été à octobre. Ils sont très faciles à cultiver, et donnent de beaux résultats sans soins particuliers. L’espèce Aster cordifolius, possède ces mêmes qualités, mais il est en outre un aster d’ombre, alors que les autres demandent obligatoirement du soleil. Aster cordifolius, est originaire de l’Amérique du nord. Cette plante vivace, extrêmement rustique vit dans les bois. C’est une magnifique plante ornementale qui éclaire le jardin d’ombre d’un brouillard de petites fleurs bleutées.

Description de l’aster bleu des bois

Aster cordifolius est formé d’un rhizome souterrain court et ramifié, portant de nombreuses tiges raides et verticales, en touffe serrée. Les tiges meurent chaque année, et la plante passe l’hiver sous terre. Au printemps les nouvelles pousses sortent de terre, les tiges s’allongent. Les feuilles du bas sont en forme de cœur, tandis que plus haut, elles prennent une forme allongée. La tige se termine en grappe de fleurs de 2 cm de diamètre dans les tons de bleu. Les cimes fleuries sont si ramifiées, que les la floraison se transforme en nuage de fleurs, d’un très bel effet. La plante fleurit atteint en moyenne 1 m de haut. Les graines soyeuses succèdent aux fleurs et sont disséminées par le vent.

Une plante qui attire les papillons

La floraison de l’Aster cordifolius est jolie pour elle-même, mais aussi parce qu’elle regorge de vie. Les fleurs attirent les insectes avec du nectar : de nombreux papillons volètent en permanence sur les fleurs. Ces fleurs sont composées : le cœur est d’abord jaune, puis évoluant vers une couleur plus sombre. Il est composé de minuscules fleurs regroupées en capitule serrées et entourées de ligules bleus en forme de pétale. Les fleurs fertiles s’ouvrent successivement du centre du capitule vers l’extérieur, montrant aux insectes par un jeu de couleur, si elles sont déjà fécondées ou pas : cela explique pourquoi la floraison de l’aster est si longue ainsi que la couleur changeante du cœur.

La culture d’Aster cordifolius

Il s’installe au printemps ou à l’automne ; peu importe la qualité du sol, Aster cordifolius accepte tout sauf un terrain qui reste humide en permanence. Il aime l’ombre légère, mais supporte également le soleil. L’aster des bois, n’aime pas la concurrence : il préfère être loin des racines des buissons, et ne laisse pas les autres plantes s’immiscer dans la touffe : donc peu de désherbage à faire. Avant la repousse de chaque printemps, les vieilles tiges d’aster doivent être coupées à la base.

La forme naturelle aurai une tendance à ployer, ce qui n’est pas toujours accepté dans les jardins formels, mais des cultivars tels que ‘Idéal’, restent bien droits.

Comment multiplier l’Aster cordifolius ?

Les semis sont faciles et d’ailleurs la plante se ressème parfois spontanément. Pour conserver les caractères des cultivars, le meilleur mode de reproduction est la division.
Une grosse touffe d’aster peut-être divisée au printemps ou à l’automne en plusieurs morceaux repiqués aussitôt en place. La reprise est assurée.

On peut aussi à l’automne, tirer sèchement sur une tige défleurie : elle se rompt à la base avec un épaississement et quelques petites racines (ou pas). Cette bouture est repiquée à 10 cm de profondeur à sa place définitive. La reprise est presque systématique, l’aster fleurit sur plusieurs branches dès l’automne suivant, et la plante mère n’en est pas diminuée pour autant.

Espèces et variétés de Aster

250 espèces dans ce genre 
Aster novae angliae, Aster novae belgiae 2 espèces proches aux nombreux cultivars attrayants
Aster alpina, une plante alpine naine,
Aster amellus, d’origine européenne
Aster cordifolius ‘Silver Spray’ plus bas et mauve
Aster cordifolius ‘Idéal’ aux tiges plus rigides

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Aster divariqué, Aster à rameaux étalés, Aster divaricatus Aster divariqué, Aster à rameaux étalés, Aster divaricatus

Aster divaricatus, renommé dernièrement Eurybia divaricatus, l'aster divariqué ou aster à rameux étalés est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Cet aster est originaire de...

Aster buissonnant, Aster nain, Aster touffu, Symphyotricum dumosum Aster buissonnant, Aster nain, Aster touffu, Symphyotricum dumosum

Aster dumosus, l'aster buissonnant est rebaptisé aujourd'hui en Symphyotricum dumosum. C'est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. L'espèce botanique est originaire d'Amérique...

Aster à fleurs latérales, Aster calicot, Symphyotrichum lateriflorum Aster à fleurs latérales, Aster calicot, Symphyotrichum lateriflorum

Aster lateriflorus, aujourd'hui rebaptisé par les botanistes en Symphyotrichum lateriflorum, l'aster calicot ou l'aster à fleurs latérales, est une plante vivace appartenant à la grande famille des...

Aster des Pyrénées, Aster pyrenaeus 'Lutetia' Aster des Pyrénées, Aster pyrenaeus 'Lutetia'

Aster pyrenaeus, l'aster des Pyrénées est une plante vivace de la famille des Astéracées. Cette espèce d'Aster française est rare et protégée. Elle est distribuée dans quelques stations des...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jardin (Ardennes)
    Pourquoi mes asters sechent a la base du pied ?
    Répondre à Jardin
    Le 27/07/2014 à 10:50