Abris de jardin, garages, chalets en bois... Entretenez malin !

L’acquisition d’une construction en bois induit le plus souvent un minimum de contraintes d’entretien. Lasure, saturateur, peinture microporeuse, etc. Guide rapide des modalités de bonne conservation du bardage de votre abri de jardin.

Abris de jardin, garages, chalets en bois... Entretenez malin !
Abris de jardin, garages, chalets en bois... Entretenez malin !

La lasure : à appliquer de préférence sur un bardage sapin tous les 8 ans selon les fournisseurs, 4 selon les fabricants, la lasure protège vos boiseries extérieures contre les agressions climatiques. Existe en différents coloris : incolore, chêne naturel, chêne clair, chêne doré, chêne moyen, chêne rustique, merisier, chêne foncé, teck, acajou, etc. Préférez les marques professionnelles pour davantage de durée.

Le saturateur : conçu pour les bois difficilement imprégnables, exotiques et européens durs, résineux ou tendres. Ne s’applique que très rarement sur le bardage d’un abri de jardin ; davantage recommandé sur les terrasses, barrières, caillebotis et portails.

La peinture : contrairement au saturateur et à la lasure, la peinture professionnelle microporeuse n’imbibe que partiellement le bois et en recouvre le bardage extérieur ou intérieur. Existe en coloris divers tels que le bleu lavande ou le vert olivier.

Le non-entretien : plus onéreux à l’achat, certains bois ont l’avantage de ne demander strictement aucun entretien :

  • L’autoclave : bois ayant subi un traitement en profondeur afin d’être protégé des agressions biologiques. Traité fongicide et insecticide, l’autoclave ne requiert aucun entretien et grise avec le temps. Si toutefois vous souhaitez garder sa teinte verte ou marron d’origine,  appliquez une couche de lasure deux ans minimum après le traitement d’origine du bois.

  • Le cèdre rouge (aussi appelé red cedar) : naturellement fongicide et insecticide, le cèdre rouge ne requiert lui non plus aucun entretien et tend vers le gris cendré avec le temps. C’est l’un des bois les plus coûteux au m².

La manière d’entretenir un abri de jardin en bois dépend donc du bardage de celui-ci. C’est un point essentiel qui doit être abordé lors de la finalisation du devis par le fabricant. En effet, certains préfèreront n’avoir à s’occuper de rien et opteront pour l’autoclave ou le cèdre rouge tandis que d’autres privilégieront le côté économique du sapin.

A noter que l’entretien n’est pas une composante clé de la durabilité d’un abri de jardin. Sa durée de vie est en fait avant tout conditionnée par les prestations de fabrication (70%) et de pose (30%).

Avec la collaboration de l'entreprise CERISIER

Lire aussi
Métal, Bois ou PVC : un abri de jardin qui conjugue praticité et esthétisme ! Métal, Bois ou PVC : un abri de jardin qui conjugue praticité et esthétisme !

En métal, PVC ou bois, il y a des abris pour tous les besoins, tour d'horizon !

Aménager des abris pour les insectes Aménager des abris pour les insectes

Certains insectes très discrets mais néanmoins efficaces dans leur rôle d'auxiliaires au jardin méritent d'être aidés. Leur construire des abris est un jeu d'enfant, ainsi, ils s'installeront...

Les abris de jardin : pour qui ? Pourquoi ? Les abris de jardin : pour qui ? Pourquoi ?

Domaine secret des jardiniers, mais aussi atelier privilégié de peinture, espace de détente convivial, pool-house, bureau d'accueil cosy ou chambre d'appoint, l'abri de jardin fait son grand retour...

Zapping Jardin - Coupons du bois Zapping Jardin - Coupons du bois

Pour ce numéro du Zapping Jardin nous proposons quelques vidéos de jardiniers coupant du bois faisant le buzz.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Tara (Arras)
    Une personne me demande 150€ pour décaper et lasurer mon abri de jardin. Est ce un prix raisonnable ?
    Répondre à Tara
    Le 29/05/2020 à 08:48