Aménager des abris pour les insectes

Créer des espaces différents pour permettre à tous les insectes d'hiverner
Créer des espaces différents pour permettre à tous les insectes d'hiverner

Certains insectes très discrets mais néanmoins efficaces dans leur rôle d’auxiliaires au jardin méritent d'être aidés. Leur construire des abris est un jeu d'enfant, ainsi, ils s'installeront durablement chez vous pour le plus grand bien de votre jardin.

Les tiges tendres

Les tiges creuses ou contenant de la cellulose molle comme celles du sureau, du buddléia, du deutzia, du framboisier ou de l'hortensia seront parfaites pour accueillir une petite guêpe solitaire nommée 'Pemphrédon'. Cet insecte  ressemblant de loin à une fourmi ailée, est un redoutable chasseur de pucerons dont il se sert pour nourrir ses larves.

Cette guêpe creuse des galeries dans les tiges à moelle et pond un œuf par loge auquel elle procure une dizaine de pucerons avant de refermer la loge. Dans une simple tige d'une vingtaine de centimètre, elle dépose donc jusqu'à 500 pucerons qui ne pourront plus envahir votre jardin !

Pour attirer ce formidable auxiliaire c'est facile ! Coupez des morceaux de tiges bien droites dans les arbustes cités ci-dessus. Une vingtaine de centimètres de longueur suffit amplement ! Liez-les entre-elles avec du raphia et installez ce fagot à l'horizontale dans un endroit ensoleillé et abrité des vents dominants.

Les rameaux creux

Les rameaux durs et creux comme ceux du bambou, du fenouil, de la berce, du forsythia ou de la canne de Provence constituent quant à eux de parfaits abris pour les abeilles solitaires comme les osmies ou les mégachiles. Ces abeilles sont de formidables pollinisatrices pour le jardin et commencent leur travail souvent bien avant les abeilles domestiques.

L'osmie est cette bébête qui vient obstruer avec de la terre les trous d'évacuation d'eau dans les anciennes fenêtres. Pour éviter cela, offrez-lui des rameaux creux liés en fagots, tout près de vos fenêtres ou disséminés çà-et-là au jardin. Elle pondra ses œufs dans les rameaux offerts et pour nourrir sa larve, elle ira chercher du pollen, aidant ainsi à la pollinisation de vos plantes ornementales et potagères.

La mégachile procède de même mais au lieu d'obstruer sa galerie avec de la boue, elle se sert de feuilles découpées qu'elle enroule dans le rameau creux.

Où disposer les abris à insectes ?

Qu'il s'agisse d'un hôtel à insectes très sophistiqué, de simples fagots liés, ou de bûches de bois dur percés de trous de diamètre allant de 2 à 8 mm pour 10 cm de profondeur, pensez à installer vos aménagements dans un lieu bien abrité, au soleil et dans le sens opposé au vents dominants à une hauteur située entre 50 cm et 2 mètres du sol. Vous pouvez déposer les fagots et bûches dans les interstices d'un muret en pierres sèches, sous le toit d'un abri de jardin, sur un rebord de fenêtre ou tout simplement dans un cadre en bois que vous aurez découpé et assemblé à cet effet.

Lire aussi
Une maison pour les insectes Une maison pour les insectes

Vous êtes préoccupés par l’écologie et désireux de revenir à un mode de jardinage plus en accord avec la nature ? Pourquoi ne pas aider les insectes auxiliaires à s’installer...

Des abris pour les amis du jardinier (suite) Des abris pour les amis du jardinier (suite)

» Des abris pour les amis du jardinier La maison des abeilles et des guêpes solitaires Les abeilles et les guêpes solitaires contribuent à la pollinisation des fleurs, arbres fruitiers, légumes......

Des abris pour les amis du jardinier Des abris pour les amis du jardinier

Ces insectes et animaux utiles pour le jardin ont besoin d'être protégés des agressions de notre monde moderne, tels les pesticides, et préserver leur environnement permettra de sauvegarder notre...

Un nichoir pour les oiseaux Un nichoir pour les oiseaux

Saviez-vous que plus de soixante espèces d’oiseaux peuvent utiliser les nichoirs de nos jardins ? De nos jours, surtout en ville les sites de nidification naturels se font rares. Ce fait...

Vos commentairesAjouter un commentaire