Sorbier fausse spirée, Sorbaire à feuilles de sorbier

La fausse spirée à feuilles de sorbier, Sorbus sorbifolia est un arbuste multi-tiges offrant un feuillage plumeux et une floraison de spirée. Très rustique, il est parfait dans les grands jardins paysagers. En sol humide, il peut devenir envahissant : préférez ses variétés plus compactes.

Sorbier fausse spirée, Sorbaire à feuilles de sorbier, Sorbaria sorbifolia

Botanique

N. scientifique Sorbaria sorbifolia
Synonymes Schizonotus sorbifolius,  Spiraea sorbifolia
Famille Rosacées
Origine Asie : Chine du Nord, Japon, Sibérie
Floraison juin, juillet
Fleurs blanc
Typelarge arbuste décoratif
Végétationvicace
Feuillage caduc
Hauteur1,50 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -34 °C
Exposition mi-ombre à ensoleillée
Soltolérant
Acidité acide à légèrement basique
Humidité normal
Utilisationjardin paysagé
Plantationautomne, printemps
Sorbier fausse spirée, Sorbaire à feuilles de sorbier, Sorbaria sorbifolia

Sorbaria sorbifolia est une plante arbustive appartenant à la famille des Rosacées. Elle est originaire du nord de l’Asie, présente en marge forestière ou en montagne au Japon, dans le nord de la Chine et en Sibérie. Cette distribution lui confère une remarquable rusticité. Le sorbier fausse spirée, petit et drageonnant s’emploie en masse dans les jardins paysagers, intéressante pour son feuillage agréable comme pour sa floraison estivale.

Description du sorbier fausse spirée

Sorbaria sorbifolia produit des tiges verticales se développant à partir d’un rhizome souterrain. C’est donc, une espèce naturellement drageonnante qui forme à la longue un petit bosquet large et dense, haut de 150 à 200 cm. Les jeunes tiges sont brun violacé, elles portent des feuilles opposées et composées de 11 à 15 folioles lancéolées opposées dentées et acuminées. Ce feuillage composé semble léger et plumeux tout en formant une masse compacte.

Les fleurs s’épanouissent entre juin et juillet, en épi apical, épais et ramifié. Cette floraison blanc crémeux rassemble une multitude de petites fleurs de spirée, semblable aux inflorescences d d’astilbe. La fructification se fait en septembre.

Les sélections horticoles sont de réelle amélioration dans la mesure où elles proposent des plantes moins hautes et moins vigoureuses du point de vue du drageonnement :

  • Sorbaria sorbifolia ‘Sem’®, est une variété qui se limite à 150 cm de hauteur, au jeune feuillage bronze.

  • Sorbaria sorbifolia PINK HOPI ® 'COUSORB05', est une variété récente avec bien moins de velléité à drageonner. Son feuillage est dense et elle reste plus compacte : plus petite et moins étendue. Son jeune feuillage est très lumineux, dans des dégradés de rose, crème et jaune.

Comment cultiver et utiliser la fausse spirée ?

Sorbaria sorbifolia est un arbuste adapté au climat froid : caduc, il est rustique au-delà de -30 °C et devient extrêmement vigoureux si la terre est fraiche ou humide ; c’est donc dans ces conditions qu’il se montrera envahissant. Il tolère tout sol au ph légèrement acide à légèrement basique et une exposition ensoleillée à m-ombre, voire de l’ombre tachetée.

La fausse spirée est transplantée aisément de novembre à mars ou plus tard à partir de plante en pot, si le terrain est humide.

En sol moins frais, la fausse spirée sera moins vigoureuse, et ce n’est pas forcement un mal, car ses stolons sont à limiter soit par une tonte régulière si elle est placée au milieu de la pelouse, soit par des barrières anti-racines (qui finissent souvent par céder), soit encore, en ôtant chaque année les derniers jeunes rejets apparus s’ils gênent, ce qui demande une surveillance régulière.

La fausse spirée produit donc rapidement une large masse de feuillage attractif : elle fait merveille dans les grands jardins, mais à moins d’être limitée par de la maçonnerie, n’est pas adaptée aux petits jardins.

Comment multiplier la fausse spirée à feuilles de sorbier ?

Chaque drageon de Sorbaria sorbifolia prélevé avec un fragment de rhizome raciné est susceptible de faire un nouveau plan. Il suffit de prélever ces rejets de novembre à mars, et de bien les arroser après repiquage.

À noter : les variétés colorées et compactes sont brevetées (®) et ne sont pas libres de propagation.

Espèces et variétés de Sorbaria

Le genre comprend 10 espèces d'arbustes

  • Sorbaria tomentosa, le sorbaire tomenteuse
Lire aussi
Sorbier des oiseleurs, Sorbier sauvage, Sorbus aucuparia Sorbier des oiseleurs, Sorbier sauvage, Sorbus aucuparia

Sorbus aucuparia, le sorbier des oiseleurs, est un petit arbre appartenant à la famille des Rosacées. L'espèce est distribuée en Europe et en Asie, dans les climats tempérés pas trop[...]

Spirée à 3 feuilles, Gillenia trifoliata Spirée à 3 feuilles, Gillenia trifoliata

Gillenia trifoliata, la spirée à 3 feuilles est une plante vivace de la famille des Rosacées. Gillenia trifoliata est originaire d'Amérique du nord, elle vit dans les milieux boisés semi-ouverts[...]

Spirée de Thunberg, Spiraea thunbergii Spirée de Thunberg, Spiraea thunbergii

La spirée de Thunberg, Spiraea thunbergii, est un arbuste de petite taille originaire d'Asie. Elle fait partie de la famille des Rosacées. La spirée de Thunberg est un classique des[...]

Spirée de Vanhoutte, Spiraea x vanhouttei Spirée de Vanhoutte, Spiraea x vanhouttei

La spirée de Vanhoutte est de culture facile et remarquablement élégante avec ses branches arquées, alourdies par sa floraison printanière. Son port compact en fait un arbuste de choix pour[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire