Lespedeza de Thunberg

Lespedeza de Thunberg, Lespedeza thunbergii

Botanique

Nom latin  : Lespedeza thunbergii
Synonyme  : Desmodium penduliflorum
Origine  : Asie
Période de floraison : d’août jusqu’aux gelées
Couleur des fleurs  : pourpre
Type de plante : plante semi-arbustive
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1 à 2m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique - 15°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : massif, talus
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : séparation des rejets, semis
Maladies et ravageurs : résistant aux maladies et peu sensible aux insectes

Lespedeza thunbergii est une plante vivace de la famille des Fabacées, les légumineuses, originaire de Chine et du Japon. Cette plante peu répandue, est considérée soit comme une vivace herbacée, dans les zones aux hivers froids, soit comme arbustive lorsque ses tiges résistent à l’hiver et se lignifient à la base.

Lespedeza thunbergii est une belle plante facile de culture, qui montrent des cascades de fleurs de la mi-été jusqu’en automne. Elle est d’autant mieux mise en valeur installée sur une hauteur, un talus, ou une pente qui permet à ses branches de retomber harmonieusement.

Description de Lespedeza de Thunberg

Lespedeza thunbergii développe rapidement à partir de la souche, de fines et longues tiges souples portant des feuilles bleu- vert, composées de 3 folioles ovales. Les nombreuses branches atteignent jusqu’à 1.50 m de longueur, terminées par un long racème de fleurs roses à violettes. La fleur est de forme semblable à celle des petits pois. Les branches alourdies par le poids de la floraison abondante, s’arquent parfois au point que leur extrémité traine par terre. L’ensemble forme une cascade de fleurs de toute beauté, mais qui s’étale sur plus de 2m. Les fleurs fécondées donnent de petites gousses plates contenant 1 graine.

Culture du Lespedeza thunbergii

Lespedeza thunbergii s’installe en automne ou au printemps, en situation ensoleillée, dans un terrain à tendance acide de préférence. Il se développe rapidement s’il est bien arrosé la première année de plantation, et devient mature en 2 saisons. Une fois installé, il supporte bien la sécheresse. Il est très résistant aux maladies et peu sensible aux insectes.

Lespedeza thunbergii, en tant que légumineuse, est capable de croitre dans les terrains pauvres car il peut absorber l’azote atmosphérique, avec l’aide de bactéries symbiotiques.

Taille et entretien

Lespedeza thunbergii perd ses rameaux dans les zones de fortes gelées, mais subsiste dans le sol sous forme de racines ligneuses. Il repart vigoureusement de la base à partir de mi-mai. Dans ce cas les anciens rameaux doivent être taillés au ras du sol avant la reprise de la végétation. La souche est davantage du gel préservée si les branches ne sont ôtées qu’au printemps. Une souche nettoyée en automne apprécie donc un paillage de protection pour l’hiver. Les longues branches qui ploient sous le poids des fleurs gagnent à être maintenue par un cerclage, ou un lien que l’on met en place bien avant la floraison. Mais si Lespedeza thunbergii est en situation de hauteur sur un talus par exemple, laisser ses branches s’étaler librement peut être très harmonieux.

Dans les régions où les branches du Lespedeza ne sont pas détruites par le gel, il faut rabattre toutes les branches en mars ou avril, en ne laissant qu’un quart de leur longueur. L’arbuste prend alors davantage de hauteur, les branches ont un aspect plus ramifiées. La souche peut bien sûr être rabattue complètement si on veut obtenir le port avec les branches longues et arquées, qui fleurissent en cascade.

Multiplication

Lespedeza se propage en séparant des rejets racinés de la souche au mois de septembre ou octobre. Ce type de multiplication est facile et permet de conserver les caractéristiques des cultivars.

Les graines peuvent être semées au printemps.

Espèces et variétés de Lespedeza

50 espèces dans ce genre
Lespedeza thunbergii ‘Alba’ ou ‘White Fountain’ aux fleurs blanches
Lespedeza thunbergii ‘Edo Shibori’ un récent cultivar bicolore

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Lucie (Haute Savoie)
    J'ai un lespédéza depuis un certain temps. Il prend beaucoup de place actuellement et je désirerai le déplacer. Comment dois-je m'y prendre pour ne pas abîmer les racines ?
    Répondre à Lucie
    Le 03/09/2015 à 16:59
    Tiftouf (Aquitaine gironde)
    Bonjour Lucie, Ce ne sera pas possible de ne pas abîmer les racines sauf avec une carotteuse pour arbre (gros engin pour arracher les arbres en mottes de plusieurs mètres cubes) ou un énorme tracto pelle ! Pour le commun des mortels il y a la bêche ! Je vous conseille de couper les rameaux fin été et sacrifier la floraison afin de ne pas épuiser la plante. Du coup elle va renforcer son système racinaire. Vous pouvez même lui mettre un peu de potasse en bonus. Arrivé en septembre octobre faites une saignée ou tranchée en périphérie de votre arbustes au moins 50cm autour du pied. Arrosez le pour qu'il fasse un nouveau chevelu racinaire dans cette motte. Arracher avant le froid et transplanter.
    Répondre à Tiftouf
    Le 17/11/2018 à 13:24