A LA UNE »
Cyprès ou thuya ?

Glycine gracieuse, Glycine soyeuse

Glycine gracieuse, Glycine soyeuse, Wisteria venusta, variété aux fleurs mauves

Botanique

N. scientifique Wisteria venusta
Synonyme Wisteria brachybotrys
Origine Chine, Japon
Floraison avril à mai, 2nd floraison moins importante en septembre
Fleurs blanche
Typeplante grimpante
Végétationarbustive
Feuillage caduc
Hauteur1,50 à 8 m de longueur

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -24°C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Solsol ordinaire non calcaire
Acidité neutre à acide, ph 6 à 7
Humidité normal
Utilisationpalissée ou menée en arbre, conteneur, bonsaï
Plantationautomne ou printemps
Multiplicationmarcottage, bouture, greffe
Tailleaprès la floraison, et éventuellement en hiver pour limiter l'encombrement
Glycine gracieuse, Glycine soyeuse, Wisteria venusta, variété aux fleurs mauves

Wisteria venusta, la glycine gracieuse ou glycine soyeuse, est une plante grimpante ligneuse appartenant à la famille des Fabacées. Elle est originaire de Chine et du Japon. La glycine gracieuse est une glycine encore peu répandue en culture en France, mais elle le deviendra sans doute. Par rapport à la glycine de Chine, elle est bien moins imposante, elle peut être contenue dans un petit jardin ou même éventuellement en grand pot, ce qui permet de végétaliser un mur ou une terrasse sans sol.

Description de la glycine gracieuse

Wisteria venusta est une plante grimpante au feuillage caduc, qui s’enroule autour de son support. Ses tiges neuves croissent rapidement de quelques mètres en une saison, mais sans atteindre la taille gigantesque de la glycine de Chine. Ses tiges deviennent ligneuses et très solides, s’épaississant avec l’âge comme un tronc ; elle peut être conduite en arbre. La glycine venusta possède des feuilles longues de 20 à 35 cm, composées de 9 à 11 folioles lancéolées. Rameaux et feuilles sont légèrement pubescents. Les feuilles émergent au printemps dans une jolie teinte bronze, en même temps que les grappes de fleurs.

Les grappes en boutons sont très caractéristiques chez la glycine gracieuse. Elles sont épaisses et coniques, encore serrées alors que les corolles en boutons prennent déjà de la couleur. Elle fleurit d’avril à juin, puis remonte en moindre quantité en septembre. La forme naturelle de Wisteria venusta est blanche. Les fleurs sont parfumées, mais la puissance du parfum peut varier d’un cultivar à l’autre. Les grappes sont longues de 20 cm environ, avec de larges fleurs papilionacées. Pollinisées par les insectes, elles se transforment en gousses plates et veloutées, renfermant quelques grosses graines.

Wisteria venusta s’associe avec des bactéries capables d’absorber l’azote atmosphérique (nodosités), mais développe aussi des mycorhizes (symbiose avec des champignons) qui amplifient sa capacité d’absorption de l’eau et des nutriments ; elle est très bien outillée pour réussir en sols assez pauvres.

Quelques variétés de Wisteria venusta

  • Wisteria venusta ‘Showa Beni’ ou ‘Rosea’, aux très jolies grappes rose pâle
  • Wisteria venusta ‘Okayama’ ou ‘Violacea’, bleu violacée

Comment planter et cultiver la glycine gracieuse ?

Wisteria venusta est une plante qui supporte tous sols ordinaires qui ne se dessèche pas complètement en été, cependant les terres trop calcaires qui lui provoquent une vilaine chlorose. Elle est transplantée de préférence en novembre ou en mars avril dans un sol pas excessivement riche, mais bien ameublie et exposée au soleil au moins la moitié de la journée. Elle sera arrosée régulièrement, éventuellement paillée, durant cette première saison de reprise.

Pour éviter les dégâts dus aux des gelées tardives, il faut lui éviter le soleil matinal en hiver, responsable du givre. Si votre glycine gracieuse (greffée) refuse de fleurir, cela peut être à cause d’un sol trop riche ou d’un manque de soleil.

Taille de la glycine gracieuse

Taillez-là comme vous voulez, elle supporte tout, même le recépage complet ! Cependant, elle fleurit à partir des bourgeons de l’année précédente. Laissez 3 à 4 bourgeons sur chaque jeune branche.

Comment multiplier Wisteria venusta ?

Les graines récoltées dans les gousses germent sans grandes difficultés au printemps lorsqu’elles sont semées en fin d’été. Cependant la maturité des glycines gracieuses est très longue à venir et elles sont susceptibles de demander 10 à 20 ans avant de fleurir pour une première fois. C’est pourquoi les glycines soyeuses sont habituellement vendues greffées.

Les boutures sont possibles avec des fragments à 3 feuilles de bois de l’année légèrement durci (vers juillet). Le cal racinaire peut être favorisé en écorçant la base de la bouture sur 15 mm, puis avec des hormones. Une demi-feuille seulement est laissée sur chaque bouture, qui est ensuite enfoncée dans la terre et mise à l’étouffée. Les racines se développent en 1 mois environ. 

Espèces et variétés de Wisteria

Une dizaine d’espèces différentes 

  • Wisteria floribunda, la glycine du Japon
  • Wisteria chinensis, la glycine de Chine
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Glycine américaine, Glycine du Texas, Wisteria frutescens Glycine américaine, Glycine du Texas, Wisteria frutescens

Wisteria frustescens, la glycine d'Amérique, est une plante grimpante arbustive appartenant à la grande famille des Fabacées (comme le haricot). Elle est originaire des marges forestières de l'est...

Glycine de Chine, Wisteria sinensis, Wisteria chinensis Glycine de Chine, Wisteria sinensis, Wisteria chinensis

La glycine de chine, Wisteria chinensis est probablement la plus populaire des plantes grimpantes. Il faut dire qu'elle présente deux atouts majeurs : elle est remarquablement belle et de plus,[...]

Glycine persistante, Glycine d'été, Millettia japonica 'Satsuma' Glycine persistante, Glycine d'été, Millettia japonica 'Satsuma'

La glycine d'été, Milletia japonica 'Satsuma', est une plante grimpante de la famille des Fabacées. Nouvelle en culture et bien difficile à se procurer, la glycine d'été ou glycine persistante[...]

Glycine du Japon, Glycine floribonde, Wisteria floribunda Glycine du Japon, Glycine floribonde, Wisteria floribunda

Wisteria floribunda est originaire des forêts japonaises. Introduite en 1820 en Amérique du Nord pour le jardin d'agrément, elle est devenue une espèce invasive dans certaines forêts américaines :...

Vos commentairesAjouter un commentaire