La belette

La belette (Mustela nivalis)
La belette (Mustela nivalis)

A la fois diurne et nocturne, la belette (Mustela nivalis) est un animal hyperactif en constante recherche de nourriture car son métabolisme ne tolère pas le jeûne.

La belette est le plus petit carnivore d’Europe avec une moyenne de 20 cm de longueur pour un poids de 60 à 100 grammes. Le mâle est un peu plus grand que la femelle et sa queue est plus longue (7 cm pour seulement 4 chez la femelle). Elle possède un corps svelte et une tête étroite ce qui lui permet de se glisser dans les trous et les fissures les plus étroites.

La belette fait partie de la famille des Mustelidae, tout comme l’hermine et la martre qui sont toutefois de plus gros animaux. Son pelage est brun roux sur le dessus et blanc sous le corps. Elle reste de la même couleur au fil des saisons. Sa queue est courte et de couleur unie assortie au pelage. Ce petit animal peut vivre jusqu’à huit années.

Habitat

La belette affectionne les lieux où abonde sa nourriture favorite : les campagnols qui composent  80% de ses repas.

Sa tanière garnie de plumes et de poils se situe sous des tas de pierres, dans un trou de mur, parfois dans une meule de foin mais plus généralement dans une vieille souche d’arbre. Elle s’installe en lisière de bois, près des champs de céréales, dans les talus, les broussailles, les haies et les buissons.

Sa répartition géographique s’étend de l’ouest de l’Europe à l’Asie, elle est aussi présente en Afrique du nord et a été introduite en Nouvelle Zélande.

Alimentation

La belette se nourrit essentiellement de petits rongeurs, surtout de campagnols. Grâce à sa morphologie elle s’introduit dans les galeries et poursuit sa proie au cœur du terrier.

Il peut aussi lui arriver de s’attaquer aux nids d’oiseaux qu’elle pille en grimpant aux arbres. Les lapereaux, les amphibiens et les reptiles peuvent constituer des proies ponctuelles. Contrairement aux croyances qui lui valent la réputation d’être un tueuse de poules et par là ,même d’être chassée par l’homme, la belette peut être l’alliée de l’agriculteur car elle consomme une grande quantité de rongeurs qui sans sa prédation prolifèreraient exagérément.

Cycle de vie

La belette vit en moyenne huit années. Au printemps elle s’accouple et donnera naissance 5 semaines plus tard à une portée dont le nombre d’individus sera proportionnel à la nourriture disponible. Dans les bonnes années la femelle peut donner naissance à 2 portées de 10 petits, la dernière portée naîtra en septembre. Les petits naissent sourds et aveugles et ne seront sevrés qu’à l’âge de huit semaines, ils tueront alors eux-mêmes leurs proies et seront aptes à quitter le nid au bout de trois mois.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mikeline (VILLERS SUR AUCHY (Oise))
    OK Merci pour la présentation bien faite, sympa, justement avec des pièges à taupe dans notre jardin, nous avons eu un doublé : une taupe et une belette....
    Répondre à Mikeline
    Le 16/06/2014 à 19:03