Les reptiles, lézards, serpents

Un lézard gris, Podarcis muralis
Un lézard gris, Podarcis muralis

Ils fascinent ou ils inspirent l'effroi mais ne laissent jamais indifférent ! Les reptiles, apparus il y a 300 millions d'années et descendants directs des amphibiens, forment un groupe très hétérogène d'animaux au corps souvent couvert d'écailles et dits 'à sang froid'. Ces êtres un peu spéciaux ont leurs adeptes qui les choisissent d'ailleurs comme animaux de compagnie.

Lézard des murailles, Podarcis muralis Orvet fragile, Anguis fragilis Vipère aspic, Vipera aspis Tarente de Mauritanie, Tarente du midi, Gecko, Tarentola mauritanica Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes, Lacerta bilineata Scinque à trois doigts, Seps strié, Chalcides striatus Couleuvre à collier, Natrix natrix Cistude d'Europe, Emys orbicularis Lézard ocellé, Timon lepidus Couleuvre de Montpellier, Malpolon monspessulanus Couleuvre verte et jaune, Hierophis viridiflavus

Une classe très vaste

Lorsque l'on pense aux reptiles, les serpents, lézards et autres bestioles plus ou moins rampantes à corps fin et allongé nous viennent à l'esprit. Ces derniers appartiennent à l'ordre des lépidosauriens, mais l'on compte aussi l'ordre de chéloniens composé des tortues en tous genres, l'ordre de rhynchocéphales, et des archausoriens qui regroupe les crocodiles et étonnamment certains oiseaux comme le nandou. Ce dernier groupe, inclut des espèces disparues ou fossiles comme certains dinosaures.

Fait étonnant : un reptile n'est donc pas simplement rampant, il peut aussi avoir des pattes et même des plumes ! Bien sûr ce groupement d'espèces a été largement laissé de côté, notamment par certains scientifiques qui préfèrent classer les reptiles dans quatre ordres plus contemporains excluant les dinosaures et autres animaux fossiles :

  • L'ordre des squamates est le plus vaste avec près de 10 000 espèces de serpents, de lézards et d'amphisbènes (des vers fouisseurs couverts d'écailles). Au sein de cet ordre, les animaux muent, changeant de peau plusieurs fois dans leur vie.

  • L'ordre des chéloniens est un genre un peu particulier dont les membres possèdent une carapace protégeant leur corps par le biais d'un plastron solide sur l'abdomen se prolongeant jusque sur le dos. Ce genre comprend 330 espèces de tortues aussi bien terrestres, qu'aquatiques ou marines.

  • Les crocodiliens est un ordre qui comprend 25 espèces de crocodiles, caïmans, alligators et gavials. Cet ordre est apparu il y a plus de 165 millions d'années dans la période Jurassique mais les études actuelles tendraient à trouver leur origines dans le sous-groupe des archausauriens (dont les dinosaures) présent il y a 240 millions d'années, ce qui ferait des crocodiliens les plus proches parents des oiseaux !

  • L'ordre des rhynchocéphales qui ne comprend plus qu'un seule espèce de sphenodon est un témoin du passé lointain puisqu'il était très développé il y a 200 millions d'années. Le sphenodon est d'ailleurs considéré de nos jours comme un animal panchronique (fossile vivant).

Néanmoins il ne faut pas oublier que les reptiles sont à la base de l'évolution du règne animal et qu'ils existent depuis bien plus longtemps que les mammifères. Ils constituent un maillon de transition entre les amphibiens, les mammifères et les oiseaux !

Caractéristiques communes des reptiles

Les reptiles sont des animaux vertébrés généralement terrestres, excepté pour le crocodile, qui est amphibien et se plaît aussi bien dans l'eau que sur la terre, tout comme certaines tortues marines ou aquatiques.

Les reptiles sont ectothermes, c'est à dire que leur température corporelle est variable, leur organisme ne produit pas de chaleur et ils doivent donc se la procurer en se plaçant au plein soleil. Inversement lorsqu'il fait trop chaud, ils doivent s'abriter à l'ombre pour faire baisser leur température corporelle qui reste dépendante de leur environnement. Nombreuses sont d'ailleurs les espèces à vivre dans les régions tropicales ou subtropicales du globe ce qui leur permet de ne pas hiverner.

Le corps des reptiles est couvert d'écailles qui préservent le dessèchement de leurs tissus car la plupart de ces animaux ont évolué de l'eau vers la terre et ont donc acquis au fil du temps un système respiratoire pulmonaire.

La plupart des reptiles est ovipare, c'est à dire que ces animaux pondent des œufs, mais certains comme la vipère aspic sont ovovivipares, l’œuf se développe alors dans le corps de la mère jusqu'à son éclosion, la mère donnera naissance à des petits déjà bien formés.

Des reptiles comme animaux de compagnie ?

Les NAC ou 'nouveaux animaux de compagnie' ont le vent en poupe.

Outre les serpents qui ont toujours eu leurs adeptes, la tendance actuelle est aux lézards, iguanes, geckos et autres caméléons. Pour accueillir, ces animaux, des aménagements spécifiques devront être créés comme des terrariums chauffés, avec un taux d'hygrométrie très élevé et constant (selon les espèces) ou des vivariums agrémentés de végétaux spécifiques. Il est important d’accueillir ces animaux dans de bonnes conditions et de leur aménager un espace suffisant et au calme. Un terrarium au centre du salon ou tout près de la télévision est forcément une mauvaise idée !

Les reptiles les plus répandus en terrariums sont les serpents (python, boa, serpent des blé...), les geckos léopards, ou les dragons barbus.

Attention certaines espèces de reptiles sont soumises à une autorisation de détention, à demander par lettre recommandée avec accusé de réception au préfet du département. Il vous suffit de remplir le formulaire cerfa n°12447*01 que vous pouvez télécharger sur le site Service-public.fr. Si vous déménagez, une nouvelle autorisation sera nécessaire. N'oubliez pas que la détention de tels animaux surtout lorsqu'il s'agit d'espèces menacées est réglementée par la Convention de Washington au niveau international, par le règlement CE 338/97 au niveau européen, et par la législation française (arrêté du 10 août 2004). Notez que dans le cas 'd'oubli' de demande d'autorisation, vous risquez 15 000 € d'amende et un an de prison.

Vous pouvez nous soumettre vos plus belles photos de reptiles absents de cette galerie (votre nom et prénom seront associés à la photo).

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Amrioui (Cahors)
    J'adore ces lézards, c'est trop choupinou et ça grimpe partout
    Répondre à Amrioui
    Le 25/04/2018 à 11:11