La culture des mini rosiers

Qui n'a pas un jour craqué devant la beauté des rosiers miniatures ! Tentants ils le sont forcément!Vendus comme plante d'intérieur, ils appellent le coup de cœur, mais ils sont souvent bien difficiles à cultiver.

Un mini-rosier, le Bel Ami
Un mini-rosier, le Bel Ami

Qu'est-ce qu'un mini rosier ?

Il s'agit d'une plante issue de bouture, forcée en serre par des professionnels afin de la faire croître et fleurir très rapidement. Le rosier n'a donc pas la vigueur des sujets greffés. Il a poussé dans des conditions protégées et artificielles et n'a pas connu comme ses cousins de taille classique, les sélections et les rigueurs de la culture en pleine terre.

Tout ceci en fait donc une plante fort intéressante sur le plan esthétique et commercial, mais bien peu facile à cultiver et à conserver même par les jardiniers les plus aguerris.

Rappel sur les besoins des rosiers

Les rosiers miniatures ont des besoins similaires aux autres rosiers. Ils ne peuvent donc en aucun cas être conservés de longs mois en intérieur. Soleil, légère humidité et grand air leur sont indispensables ; voilà pourquoi ils ne pourront pas être cultivés en appartement malgré les promesses des fées du marketing.

Conseils de culture des mini rosiers

Ne gardez jamais vos mini rosiers à l'intérieur trop longtemps. Attendez la fin de la floraison et taillez la plante pour ne laisser qu'un tiers de la hauteur des branches.

Dépotez alors le rosier et examinez les racines, pour vérifier qu'elles ne cachent ni parasites ni départ de pourriture. Le cas échéant, traitez en coupant les parties atteintes et en pulvérisant du purin de plantes.

Choisissez un grand pot en terre cuite (au moins 25cm de diamètre), bien profond pour y installer votre petit protégé.

Le contenant devra être percé en son fond. Installez un lit de drainage d'au moins 5 cm d'épaisseur au fond du pot constitué de billes d'argile ou de tessons de poteries, celui-ci évitera l'asphyxie des racines.

Choisissez un substrat de très bonne qualité composé de terre franche et de terreau, et ajoutez-y un peu de compost. Bannissez les mélanges « premiers prix », à base de tourbe et de débris végétaux.

Installez votre rosier dans un emplacement bien protégé, à la pleine lumière en l’habituant progressivement aux rayons du soleil. Arrosez très régulièrement, le substrat ne devra jamais sécher sur plus d'un tiers en surface entre deux arrosages au risque de compromettre la croissance. En période de croissance ajoutez de l'engrais « spécial rosiers » tous les 10 jours après un arrosage. En automne, placez le pot dans une caisse en polystyrène percée en son fond pour le protéger du gel et paillez copieusement le pied. Chaque printemps pensez à surfacer la terre avec du compost bien décomposé. Un rempotage sera nécessaire tous les 3 ans.

Les mini rosiers n'étant pas greffés, ils ne seront plantés en pleine terre que dans les jardins où la terre n'est pas trop humide et où le gel ne sévit pas trop fort. Il constitueront alors de belles bordures, et seront parfaits dans les massifs.

Là encore, ils nécessiteront une attention particulière au niveau des arrosages et du paillage car ils sont bien plus fragiles que les rosiers traditionnels.

Lire aussi
Les rosiers grimpants, conseils de culture Les rosiers grimpants, conseils de culture

Fabien DUCHER de la Roseraie Fabien DUCHER nous conseille sur la culture et l'entretien des rosiers grimpants.

Trucs pour la culture des rosiers Trucs pour la culture des rosiers

Retrouvez vos trucs pour les rosiers et leurs cultures...

Les mini-arbres fruitiers Les mini-arbres fruitiers

Spécialement dédiés aux tout petits jardins ou à la culture en pot sur un balcon ou sur une terrasse bien exposés, les mini-arbres fruitiers vont vous étonner. Ne vous refusez[...]

Rosiers gamme FRIENDLY®, des rosiers paysagers buissonnants Rosiers gamme FRIENDLY®, des rosiers paysagers buissonnants

Les rosiers regroupés dans la nouvelle gamme FRIENDLY® de Meilland entrent naturellement dans la composition d'ensembles faciles d'entretien et s'intègrent facilement au sein d'un écosystème...

Vos commentairesAjouter un commentaire