Différencier Echeverias, Sempervivums et Jovibarbes

Différencier Echeverias, Sempervivums et Jovibarbes
Différencier Echeverias, Sempervivums et Jovibarbes

Pour le jardinier non initié ces trois genres de plantes se ressemblent étrangement. Souvent regroupés sous le terme réducteur « d'artichauts » ces végétaux à rosettes comportent pourtant quelques différences.

Les points communs

Echeverias, Sempervivums et Jovibarbes, sont toutes des plantes succulentes de formes arrondies composées de rosettes de feuilles imbriquées. Parfois recouvert de poils, parfois inerme, souvent de couleur verte, mais aussi brune ou rougeâtre, le feuillage de la multitude de variétés composant ces genres peut être confondu. Lorsque la nomenclature s'en mêle il est encore plus dur de s'y retrouver certains considérant le genre Jovibarba comme une simple subdivision du genre Sempervivum !

Des différences pourtant bien marquées

À y regarder de plus près, ces plantes de loin semblables, ont tout de même quelques différences notoires dont la plus importante se situe au niveau des origines ce qui influe bien évidemment sur les conditions de culture.

Le genre Echeveria, comprend plus de 150 espèces originaires des régions chaudes et sèches, voire semi-désertiques d'Amérique centrale et du Texas. Elles ne sont donc pas du tout rustiques contrairement aux Sempervivum et Jovibarba.

La culture des Echeverias en pleine terre ne sera possible que dans les régions les plus chaudes de notre pays et encore en sols très bien drainés. Sinon ils devront rester bien au chaud, dans un appartement lumineux, une serre ou une véranda au risque de ne pas passer l'hiver.

Les Echeverias se différencient aussi par leur taille souvent plus imposante, les plus grand sujets pouvant atteindre près de 40 cm de hauteur et jusqu'à 50 cm d'étalement.
Les feuilles sont toujours bien charnues souvent pruineuses et argentées afin de mieux lutter contre les effets de la chaleur et du soleil. Certains sujets sont acaules, d'autres prennent la forment d'un buisson porté par des tiges couronnées de rosettes ce qui n'est jamais le cas chez les Sempervivums ou les Jovibarbes qui gardent une forme prostrée et rampent le long du sol.

L'inflorescence des Echeverias est portée par de longs pétioles. Réunies en cymes ou en panicules les fleurs sont de couleur orangée avec une dominance de jaune à l'intérieur.

Le genre Echeveria est donc facilement dissociable des deux autres qui contrairement à celui-ci ne comporte que des plantes monocarpiques c'est à dire que la rosette meurt une fois la floraison terminée pour laisser place aux rejets périphériques. Les Echeverias peuvent au contraire fleurir plusieurs fois consécutives.

Cela se complique au niveau des Sempervivum et Jovibarba... Les deux genres poussent dans les zones tempérées et montagneuses d'Europe et sont donc parfaitement rustiques. Elles pourront être plantées dans la majorité de nos régions en pleine terre, dans les anfractuosités d'un mur en pierres sèches ou même sur les toits comme le veut la coutume. Une vieille légende assure que ces plantes installées sur les toitures protégeraient de la foudre ; cette croyance est d'ailleurs encore bien ancrée dans certaines régions.

Les fleurs constituent un bon moyen de différenciation : celles des Sempervivums sont étoilées, alors que celles des Jovibarbas sont en forme de clochettes. Une différence majeure qui permet de savoir à coup sûr à quel genre appartient la plante.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire