Les forêts, des puits à carbone

Forêt de type tropicale aux Caraïbes
Forêt de type tropicale aux Caraïbes

Face à la montée exponentielle des gaz à effet de serre, de plus en plus les Etats réagissent en développant des programmes de gestion durable des forêts. Le but de la reforestation est de créer de nouveaux puits à carbone naturels.

Les forêts de la planète constituent d'importants stocks de carbone. Le processus du puits à carbone est naturel. Il repose sur le mécanisme fondamental de la photosynthèse. Ce mécanisme est une réaction biochimique de base du monde végétal. Les molécules d'eau et de gaz carbonique sous l'action du soleil sont transformées en molécules d'oxygène et en glucides.

Si toutes les plantes sont dotées du mécanisme de photosynthèse, les arbres eux ont la faculté de stocker durablement le CO2 de l'atmosphère. A ce titre, les arbres des forêts jouent un rôle écologique majeur dans l'équilibre planétaire. Selon les estimations scientifiques, les forêts du monde abritent quelque 80% du carbone de la végétation terrestre. A cela s'ajoutent 40% environ du carbone des sols (biomasse). C'est dire si l'enjeu de la conservation et de la reforestation des écosystèmes forestiers est important !

Sur la planète, de nombreux Etats ont pris en compte ce facteur écologique et développent des programmes spécifiques de création de nouveaux puits à carbone. Si la conservation des forêts existantes est importante, la création de nouvelles aires de forestation l'est tout autant. En effet, seules les forêts en croissance stocke efficacement du CO2.

Les forêts dites « matures » en comparaison affichent des taux d'absorption de CO2 relativement faibles du fait des rejets importants de ces forêts dus au processus de décomposition des matières organiques. Le bilan de ces découvertes somme toute assez récentes incitent les Etats à adapter leurs stratégies de conservation en remplaçant peu à peu les forêts matures par des forêts jeunes en pleine croissance.

La gestion s'inscrit ainsi dans une optique durable. Le bois est prélevé en quantité raisonnée pour la consommation humaine et chaque arbre abattu est remplacé par un jeune plant beaucoup plus actif en terme de stockage de carbone. L'avantage de ce principe de gestion durable est bien sûr d'accélérer les cycles de régénération des forêts existantes mais aussi en proposant le bois à la consommation humaine d'éviter l'utilisation d'énergie fossile impliquant de gros rejets de CO2 dans l'atmosphère.

La reforestation permet également de reconstituer de la biodiversité là où elle avait disparu tout en assurant une meilleure protection des sols et des ressources en eau des territoires.

Lire aussi
Les forêts humides de Martinique Les forêts humides de Martinique

Les forêts humides de Martinique forment le coeur de la végétation de l'Ile. Elles se composent d'espaces forestiers très humides (forêt hydrophile) et moyennement humides (forêt mésophile). Les...

Les forêts sèches de Martinique Les forêts sèches de Martinique

Les forêts sèches de Martinique bordent l'ile au Sud et à l'Est mais aussi au Nord au niveau des côtes sous le vent. Là prolifèrent de nombreuses espèces d'arbres et de lianes emblématiques de la...

Clivie noble, Lis des forêts, Clivia nobilis Clivie noble, Lis des forêts, Clivia nobilis

Bien que beaucoup moins cultivé que le clivie vermillon, Clivia miniata, et ses hybrides, qui montrent de grandes fleurs en trompette, le Clivia nobilis est très intéressant pour la forme de ses...

LE TEMPS DES FORÊTS, un documentaire incontournable sur la forêt de demain LE TEMPS DES FORÊTS, un documentaire incontournable sur la forêt de demain

LE TEMPS DES FORÊTS le documentaire incontournable sur la forêt de demain. Un film de François-Xavier Drouet au cinéma dès le 12 septembre. Symbole aux yeux des urbains d'une nature authentique, la...

Vos commentairesAjouter un commentaire