Bouleau verruqueux

Bouleau verruqueux, Betula pendula

Botanique

Nom latin  : Betula pendula
Synonymes  : Betula alba, Betula verrucosa
Famille  : Bétulacées
Origine  : Europe, Asie
Période de floraison : mai
Couleur des fleurs  : vertes et assez insignifiantes
Type de plante : arbre de moyen développement
Type de végétation : arborée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 20 à 25 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -18 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : acide à basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : en isolé ou en petit groupe
Plantation, rempotage : automne

Betula pendula, le bouleau verruqueux, est une espèce d’arbre caduc de petit à moyen développement appartenant à la famille des Bétulacées. Le bouleau verruqueux est un arbre typique et assez commun de nos campagnes françaises, sauf en climat méditerranéen. Sa distribution s’étend jusqu’en Asie. C’est un bel arbre très tolérant, à l’ombre peu profonde et de forme étroite, intéressant pour arborer rapidement un jardin nu, car il a une vive croissance juvénile, et ne devient vraiment imposant qu’avec de très nombreuses années.

Description du bouleau verruqueux

Betula pendula est un arbre fin et élancé, atteignant une vingtaine de mètres à maturité. Il possède un tronc droit, à l’écorce très blanche qui se détache en lamelle horizontale. Ses jeunes branches fines et souples ont une nette tendance à retomber d’où son qualificatif de bouleau pleureur. Cependant dans une population de bouleaux verruqueux ordinaires, certains sont nettement plus pleureurs que d’autres, et il peut être judicieux de bien sélectionner l’individu qu’on se prépare à planter. Les feuilles alternes et glabres sont petites et triangulaires, irrégulièrement dentées.

Betula pendula est monoïque. L’arbre est soit mâle, soit femelle. Les fleurs sont regroupées en chatons pendants chez les mâles, dressés chez les femelles, qui s’épanouissent en avril-mai.

Le bouleau a une longévité d’une centaine d’années.

Les graines sont dans de petits cônes pendants qui se désagrègent sur l’arbre.

Variétés horticoles de bouleau verruqueux

Betula pendula ‘Youngi’, est une forme particulièrement pleureuse, donc bas et à large couronne. Chaque branche croît plutôt vers le bas. Il est donc le plus souvent greffé en haute tige sur la forme ordinaire. Si c’est un bouleau Youngii franc de pied, le tronc doit être redressé et tuteuré vers le haut jusqu’à la hauteur souhaitée pour l’arbre.

Betula pendula ‘Purpurea’  a un port dressé et un feuillage pourpre très sombre qui tranche agréablement avec le tronc blanc.

Betula pendula ‘Laciniata’ ou ‘Dalecarlica', montre des feuilles plus longues et très découpées. Le feuillage est ainsi encore plus aéré.

Comment planter et cultiver le bouleau pleureur ?

Espèce sans problème, Betula pendula s’adapte à tout type de sol et se montre même assez résistant à la sécheresse une fois bien enraciné aussi bien qu’aux sols lourds ou pauvres. Il nécessite une exposition ensoleillée au moins la moitié de la journée. Mieux vaut le transplanter de novembre à avril en dehors des périodes de gelée, mais les arbres en pot se repique n’importe si les arrosages sont réguliers après la plantation. Un tuteur le maintient droit malgré le vent pendant ses premières années, il s’enracine alors d’autant plus facilement.

En quelques années, il dépassera les 5 m de hauteur, puis atteindra environ 10 m en 10 ans, ensuite sa croissance ralentit.

Betula pendula n’a pas besoin d’être taillé, cependant ébrancher les branches les plus basses met en valeur son jeune tronc très blanc et permet une très faible emprise sur le volume au sol.

Le bouleau verruqueux dans son milieu naturel

En milieu forestier, Betula pendula se situe en lisière ou dans les clairières. Il se retrouve généralement en sol acide, et croît même en sol pauvre et caillouteux, peu exigeant en eau.

Betula pendula, héliophile et très tolérant sur le type de sol, se retrouve souvent comme espèce pionnière dans les milieux perturbés. C’est ainsi que les terrils se boisent typiquement de bouleaux verruqueux dans leur première phase de boisement.

Le bouleau pleureur est limité dans son aire de répartition par les climats trop chauds et trop secs.

Espèces et variétés de Betula

Environ 140 espèces dans ce genre 

  • Betula pubescens autre espèce européenne
  • Betula nigra, à l’écorce foncée
  • Betula papyrifera, le bouleau à papier…
  • Betula utilis var jacquemontii, au tronc très blanc
  • Betula costata, à l’écorce dorée
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Tahar boulahrouz (Champagne -Ardenne )
    Je trouve tout très bien sur votre site, toutes les nouveautés et aussi beaucoup de lecture et aussi, j'apprécie la simplicité et la facilité de compréhension. Alors MERCI continuez !
    Répondre à Tahar boulahrouz
    Le 26/11/2017 à 12:28