Oxalis de Bowie

Oxalis de Bowie, Oxalis bowiei

Botanique

Nom latin  : Oxalis bowiei
Famille  : Oxalidacées
Origine  : Afrique du Sud
Période de floraison : automne, fin d'hiver
Couleur des fleurs  : rose
Type de plante : plante méditerranéenne, plante de serre froide, bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 15 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : -8 °C
Exposition  : mi-ombre à ombre claire
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : drainant, humide ou sec selon les saisons
Utilisation : pièce intérieure fraiche, véranda, jardins méditerranéens
Plantation, rempotage : été
Méthode de multiplication : semis, division

Oxalis bowiei, l’oxalis de Bowie, est une plante bulbeuse appartenant à la famille des Oxalidacées. Il est originaire de l’ouest du Cap en Afrique du Sud. Charmante petite plante de climat méditerranéen ou de serre froide, l’oxalis de Bowie était autrefois répandu, puis il est tombé en désuétude, au point d’être devenu quasiment introuvable. On peut parfois le rencontrer encore cultivé en pot chez les particuliers, transmis de génération en génération ou ponctuellement naturalisé dans le Var, au détour d’un chemin. C’est une belle espèce, décorative pour son feuillage frais et ses fleurs bien gaies durant hiver.

Description de l’oxalis de Bowie

Cycle de vie. Oxalis bowiei est de croissance hivernale, adapté au climat humide en hiver et sec en été, soit typiquement méditerranéen. La plante est en feuille de septembre à mai, puis se met en repos pendant la sécheresse estivale. Elle fleurit donc abondamment en automne, fin septembre, octobre, novembre, puis refleurit parfois courant mars.

Les bulbes d’Oxalis bowiei sont en forme de goutte d’eau allongée, longs de 5 cm. Les feuilles longuement pétiolées, portent des feuilles à trois folioles bien plates, un peu épaisses, en forme de cœur, mais non articulées, contrairement à de nombreux autres oxalis. Ce feuillage est assez dense, et d’un beau vert frais. Il est un écrin parfait pour les fleurs en trompette bien ouvertes, vives, rose et au cœur vert, larges de 2,5 cm. Les hampes florales portent plusieurs fleurs, qui s’orientent en fonction de l’heure de la journée.

Comment cultiver Oxalis bowiei  ?

Oxalis bowiei est facile à cultiver. Que ce soit dehors en pleine terre dans les climats aux hivers doux ou en potée, à l’intérieur dans une serre froide, une véranda ou derrière la fenêtre d’une pièce pas trop chauffée.

Cette espèce d’oxalis a besoin d’une terre drainante, soit de terre de jardin mélangée à du sable grossier, soit de terreau bien décomposé mélangé à du sable.  La luminosité doit être importante, mais sans trop de soleil direct. L’oxalis de Bowie est arrosé régulièrement pendant sa saison de croissance, c’est-à-dire tant qu’il y a des feuilles, puis se maintient au sec durant sa saison de repos, qui dure de juin à aout.

Les bulbes sont plantés lors de leur dormance, sous 3 à 5 cm de terre.   Ils se multiplient à l’aide de stolons qui sont capables de s’enfoncer assez profondément.

Les pieds très fournis seront remaniés et divisés une année sur 3 ou 4. En climat méditerranéen, Oxalis bowiei est excellent pour faire des bordures ombragées très pimpantes en hiver.

Comment multiplier l’oxalis de Bowie ?

Par semis : les graines germent plus ou moins vite entre 10 et 20 °C sur une terre sablonneuse bien humidifiée.

Les bulbes peuvent été divisés ou transplantés en été lorsqu’ils n’ont plus de feuilles et qu’ils sont au repos.

Espèces et variétés de Oxalis

plus de 500 espèces

  • Oxalis megalorrhiza, l’oxalis bonsaï
  • Oxalis deppei, le faux trèfle à 4 feuilles
  • Oxalis crenata, l’oka du Pérou
  • Oxalis laciniata, fleurs bleutées et feuilles laciniées
  • Oxalis acetosella, délicat oxalis des bois, indigène
  • Oxalis obtusa, un petit bijou de culture
  • Oxalis corniculata, une plante adventice
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire