L'hormone de bouturage

Boutures badigeonnées d'hormones de bouturage
Boutures badigeonnées d'hormones de bouturage

Dans les livres spécialisés ainsi que sur les sites dédiés au jardinage, il est souvent mentionné que l'hormone de bouturage doit être utilisée lors de la multiplication d'une la plante. De quoi s'agit-il ? Est-elle vraiment indispensable ? Explications...

Qu'est-ce que l'hormone de bouturage ?

L'hormone de bouturage est conditionnée en petit sachets de poudre blanche, plus rarement en gel. Elle est composée d'acide b-indole butyrique, une substance produite chimiquement afin de remplacer les propriétés des hormones naturelles. On la trouve dans toutes les jardineries en boîtes de sachets individuels ou en flacon de gel.

Intérêts de l'hormone de bouturage

Très facile à utiliser, l'hormone de bouturage permet de cautériser la plaie et d'éviter le développement de maladies. En parallèle, elle favorise l’émission de nouvelles racines. Elle est utilisée pour le bouturage des plantes dites 'difficiles', pour mettre toutes les chances de réussite de son côté. Elle est souvent associée à un bouturage à l'étouffée mais ce n'est pas une nécessité absolue.

Certaines plantes n'ont pas besoin d'hormone de bouturage,

Inconvénients de l'hormone de bouturage

Le dosage est très important. On compte 0,10 g par tige à bouturer. Au-delà, l'effet risque d'être inversé et la bouture risque de ne jamais reprendre correctement, présentant au mieux des malformations et au pire une mort précoce.

Comment utiliser l'hormone de bouturage ?

Placez la poudre ou le gel d'hormone dans un petit contenant. Coupez la bouture et trempez l'extrémité de tige taillée dans la substance sur environ 3 cm de hauteur.

Avant de la placer en terre, creusez un trou à l'aide de la pointe d'un crayon pour éviter que la poudre ou le gel ne s'enlève si vous enfoncez la tige directement dans la terre.

Placez la tige délicatement dans le trou préformé puis rebouchez le. Tassez la terre en surface. N'arrosez pas directement, préférez tremper la base du pot dans une coupelle le temps que le substrat soit complètement humide ou pulvérisez la surface de la terre pour faire pénétrer l'eau le plus doucement possible.

N'oubliez pas de retirer la coupelle une fois le substrat bien humidifié.

Alternative naturelle à l'hormone de bouturage chimique

Il est possible de stimuler l'enracinement de vos boutures avec une méthode simple et naturelle. Les saules (Salix) possèdent en eux une substance (l’acide acétylsalicylique ) ayant la propriété de cicatriser et d’accélérer la production de racines. Il suffit alors de placer plusieurs tiges de saule dans une bouteille d'eau coupée d'un tiers. Laissez apparaître les racines et gardez les tiges 3 semaines dans la bouteille. L'eau va se transformer en un gel visqueux que vous pourrez utiliser à la place de l'hormone chimique du commerce.

Lire aussi
Le bouturage Le bouturage

Le bouturage consiste à multiplier vos plantes en replantant dans certaines conditions un fragment de celles-ci. Le fragment a prélever varie en fonction des espèces, de même pour la période de...

Le bouturage dans l'eau Le bouturage dans l'eau

Quoi de plus satisfaisant que de bouterer et de réussir à multiplier ses propres plantes pour soi ou pour offrir. Le bouturage dans l'eau se pratique pour certaines plantes communes et est très...

Le bouturage à bois sec Le bouturage à bois sec

La fin de l'automne et l'hiver sont des périodes idéales pour multiplier les plantes ligneuses comme les arbustes, certaines grimpantes et les arbres. Le bouturage sur bois sec est une technique...

Le bouturage de feuilles Le bouturage de feuilles

Méthode de multiplication magique et ludique, le bouturage de feuilles permet d'obtenir exactement la même plante que le pied mère à partir d'une simple feuille. Essayez, vous serez étonnés du...

Vous aimerez...
Le bouturage

Le bouturage

Le bouturage dans l'eau

Le bouturage dans l'eau

Le bouturage à bois sec

Le bouturage à bois sec

Le bouturage de feuilles

Le bouturage de feuilles

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Miguipda (Belgique)
    Et bien c'est désormais la méthode alternative qu'il nous faudra privilégier (et que vous devriez développer plus largement si il existe plusieurs techniques alternatives). La raison en est très simple, alors que je viens de passer au magasin pour acheter de l'hormone de bouturage, ils m'ont dit qu'il est, depuis le mois de juin, interdit à la vente en Europe puisque c'est une décision de la Communauté Européenne.
    Répondre à Miguipda
    Le 10/09/2016 à 18:28