Bernard Mages, décorateur de jardins

Bernard Mages, décorateur de jardins
Bernard Mages, décorateur de jardins

Bernard MAGES, décorateur de jardins répond à nos questions sur les différents aspects de son activité.

Quel est votre métier ?

J’aime bien dire que je suis décorateur de jardins.

Il s’agit vraiment de décorer le jardin comme on le fait pour une maison. Il y a les éléments de base que l’on trouve dans presque toutes les maisons puis il y a tous ces objets qui viennent témoigner de la vie des occupants. Pour le jardin il en est de même on peut y incorporer des éléments qui attestent du vécu de ses jardiniers de ses propriétaires.

Ma principale activité consiste donc à créer des éléments de décoration personnalisés. Personnalisé est également un mot clef. Je crée des pièces uniques à la demande. On retrouve les éléments classiques d’un jardin qui eux aussi sont personnalisés et viennent s’y ajouter des objets, des matériaux ou des formes que l’on ne retrouvera nulle part ailleurs et qui sont partie prenante de la vie ou des centres d’intérêts des propriétaires des lieux.

Nous partons souvent d’idées qui leur tiennent à cœur, de photos personnelles, de croquis qu’ils ont fait ou bien d’images trouvées dans une revue, d’une histoire, d’un comte, d’une lecture, d’un souvenir, de leur métier…

Sur le plan végétal couramment je ne fais que compléter ou réaménager l’environnement proche des éléments de décoration. Il m’arrive de dessiner et réaliser des jardins mais généralement de petite taille. J’ai entre autre réalisé une roseraie et un jardin à la française. Pour des projets plus grands je coopère avec une entreprise de jardinage je ne fais que la conception et le suivi de la mise ne place.

Comme le lierre qui du jardin grimpe le long du mur et vient s’accrocher au rebord de la fenêtre et parfois essaie de se faufiler dans la maison je fais aussi parfois pénétrer les éléments de décoration du jardin dans la maison. La maison n’est-elle pas le prolongement du jardin et vice versa.

Comment êtes vous devenu décorateur de jardin ?

Bernard Mages

Tout petit ma Mère avait un jardin de fleurs que beaucoup aimait venir voir. Il y avait encore peu de jardins dédiés exclusivement aux fleurs dans les campagnes. Souvent même les voitures ralentissaient pour tenter de cerner à travers le grillage le foisonnement des couleurs. C’était une sorte de jardin de curé avec des parterres bien délimités pour en faciliter l’entretient. Tout à coté il y avait le potager de mon Père et de ma Grand-mère qui lui aussi savait attirer l’œil des passants. Toujours avec une petite note particulière. Dans chacun d’eux j’avais un petit carré à cultiver. Je prenais une fleur ici un légume par-là, quelques graines, et je créai mon univers. Mes parents insistaient sur le fait d’être curieux et observateur afin de développer notre sens créatif, savoir transposer et créer simplement à partir de ce que nous avions sous la main.

Plus tard j’ai travaillé dans le monde des semences, par ce biais j’ai eu la chance d’aller dans différent pays. J’en ai profité pour voir les jardins locaux. (Des jardins botaniques, des jardins exotiques, des jardins à thèmes, des jardins potagers, sans oublier les jardins familiaux, en fait tout ce qui pouvait porter le nom de jardin quel qu’en soient les auteurs) Mais ce qui me marquait le plus c’était leur caractère unique.

Un jour pour des raisons personnelles j’ai tout recommencé à zéro alors «je suis redescendu dans les jardins » et je me suis lancé dans la décoration et la création de jardins. Là je me sentais bien au milieu des plantes entre le ciel et la terre, j’avais envie de partager ce plaisir de jardiner de personnaliser le jardin de faire en sorte que les jardins soient comme la maison le témoin de nos vies, de nos rêves.

Jardin de MardillyJardin de Mardilly

Parlez-nous de ces décorations...

Comme je vous le disais mon principal travail consiste en la réalisation d’éléments de décoration en partant de l’histoire personnelle du client. Ce sont soit de petits signes incorporés dans les structures déjà présentes (comme par exemple sur une série de vases ou de vasques je rajoute des motifs ou des dessins qui viennent rappeler un voyage ) Cela peut être une fresque, un trompe l’œil, des silhouettes (de personnages, d’animaux, d’insectes, d’arbres, de monuments…), la reproduction d’un tableau d’une scène, un dallage, des vases ou des vasques aux formes particulières, etc. On trouve aussi des éléments plus classiques comme des gloriettes, des kiosques, des bordures (inspirées de dentelles de rideaux), des arches ( j’en ai réalisé une en observant un empilement de tabourets) mais toujours très personnalisé. Parfois il s’agit d’éléments de maçonnerie ou d’un mur en pierres sèches d’éléments de perspective… J’aime travailler tous les matériaux ( la tôle, le fer le cuivre le zinc, la pierre, le plâtre, le ciment, l’ardoise, le bois…) je suis curieux de tout je suis aussi tenté par le verre.

Pour vous donner quelques exemples, les six personnages de dos sont la copie d’un tableau du 19eme (la visite du Duc d’Orléans ) par le peintre Pillipoteau, seul le chien a été changé afin de répondre aux souhaits du propriétaire du jardin. (Parfois les personnages sont beaucoup plus complexes avec plus de détails ou d’une autre époque) Vous pouvez également voir quelque silhouettes monochromes verte d’une série de jardiniers. Toujours monochrome cette fois ci une série d’arbres en tôles qui viennent s’intercaler dans un alignement de buis et de statues. Le personnage à la corbeille est une préparation de fresque pour le mûr du fond d’un jardin. J’ai aussi travaillé des silhouettes évidées pour lesquelles c’est le changement du feuillage au cours des saisons qui fait varier l’habit du personnage. Sur un tout autre registre voici une série de lapins destinés à un jardin d’enfants. Mais j’ai aussi réalisé des pyramides, des cônes, des éventails… cette année j’ai aussi travaillé sur le thème de Jules Verne.

Jardin de Mardilly

Quel est votre travail au quotidien ?

Pour un nouveau projet je commence à faire plusieurs fois le tour du jardin (ou de la maison s’il s’agit d’élément de décoration intérieure) avec ses propriétaires. Nous discutons alors à bâtons rompus c’est un peu comme une séance de brainstorming une sorte de jeux. Il faut arriver à ce que j’ai du projet la même vision que la leur. Une fois que nous nous sommes mis d’accord, je rentre à mon atelier avec les photos et les documents qui m’ont été confiés ou bien je fais une recherche que je vais soumettre à leurs critiques.

Je commence alors par réaliser quelques croquis ou montages afin de tester l’idée (taille, couleur, matériaux, etc.…) sans oublier la partie végétale et si nécessaire tous les aménagements qui vont avec (arrosage, éclairage…) et encore une fois nous échangeons nos idées. La phase de création peu alors débuter.

C’est une partie fort intéressante car il faut faire appel à toute son expérience, son imagination, son ingéniosité car chaque pièce est unique dans un environnement unique, c’est du sur mesure. C’est une sorte de puzzle en deux ou trois dimensions. Il faut jouer avec les matériaux, les formes, les couleurs, faire des mariages à priori difficiles. Au fur et à mesure que le projet avance j’envoie quelques photos à ses destinataires puis le jour J c’est la mise en place et l’aménagement du jardin quand cela est prévu. Chaque fois que nécessaire je recherche les compétences d’autres corps de métiers en fonction des caractéristiques techniques des éléments de décoration (résistance des matériaux, électricité, étanchéité, nouveaux produits…)

Quels sont vos clients ?

Par principe je ne refuse aucun projet d’amblée ce n’est que dans un second temps que je décide si je peux réaliser le souhait du client. Il n’y a pas de règles. Cela va du client qui a déjà une idée précise de ce qu’il souhaite et qui ne nécessite pas forcement un déplacement (par exemple une fresque que je peux réaliser en atelier et livrer directement) au particulier qui aménage ou réaménage son jardin de A à Z. Il s’agit aussi parfois d’entreprises qui souhaitent mettre en valeur des lieux d’accueil en incorporant des éléments de décoration ayant un lien avec leurs activités. (les aires de parking de leurs clients, sur les aires paysagées qui entourent leurs bureaux ou les halls d’accueil)

Quels sont vos projets actuels ? Ou travaillez-vous ?

En général je travaille à partir des souhaits des clients, mais j’ai dans mes cartons quelques projets que j’aimerais développer par exemple sur un rond point. J’aime bien les labyrinthes, mais j’ai quelques idées comme un jardin de parapluies, des vasques aux formes originales faites à partir de petits cubes, quelques sculptures etc.… J’aimerais bien faire quelque chose pour un jardin public ou une collectivité locale.

Je n’ai pas de limites de zone, aujourd’hui les moyens de communications permettent de travailler loin de chez soi dans d’excellentes conditions.

Merci Bernard

Lire aussi
Renoncule des jardins, Renoncule des fleuristes, Ranunculus asiaticus Renoncule des jardins, Renoncule des fleuristes, Renoncule d'Asie, Ranunculus asiaticus

La renoncule fait partie de ces plantes aux multiples intérêts. Elle pourra être aussi bien installée dans un massif qu'en bordures et sera du meilleur effet en pot sur un balcon, sans oublier...

Capucine des jardins, Grande capucine, Tropaeolum majus Capucine des jardins, Grande capucine, Tropaeolum majus

La capucine des jardins ou grande capucine, Tropaeolum majus est une plante annuelle appartenant à la famille des Tropaeolacées. Elle est originaire d’Amérique du Sud, où elle croît dans les...

Primevère des jardins, Primula x acaulis Primevère des jardins, Primula x acaulis

Colorées, florifères et attrayantes, les primevères assurent le spectacle dès la fin de l'hiver. En bordures de massifs ou en jardinières sur un balcon, ces petites plantes n'ont pas fini de se...

Iris des jardins, iris barbus, Iris à rhizome Iris à rhizome, Iris des jardins, Iris barbus, Iris

Les iris des jardins, également nommés iris barbus, comptent parmi les plus belles fleurs du jardin. Et les innombrables cultivars ont de quoi faire tourner la tête aux amateurs : couleurs,...

Vos commentairesAjouter un commentaire