Lis tigré

Lis tigré, Lilium lancifolium

Botanique

Nom latin  : Lilium lancifolium
Synonymes  : Lilium triginum, Lilium trigrinum splendens
Famille  : Liliacées
Origine  : Asie
Période de floraison : août
Couleur des fleurs  : orange
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 50 cm à 1 m 20

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -39°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : riche et humifère
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : septembre à décembre, mars-avril
Méthode de multiplication : écailles, divisions, semis
Taille : criocère du lys

Lilium lancifolium, le lis tigré, est une plante bulbeuse à floraison estivale, appartenant à la famille des Liliacées. Lilium lancifolium est une espèce botanique présente en Chine, au Japon, et en Corée. Il est largement distribué en Asie parce qu’il est cultivé depuis des siècles pour la consommation de ses bulbes. Son statut d’espèce botanique était d’ailleurs remis en cause, du fait de sa stérilité, jusqu’à ce qu’on découvre des stations naturelles de Lilium lancifolium flaviflorum, une version jaune et fertile du lis tigré. Lilium lanciflorum, encore appelé parfois Lilium trigridum splendens, est sans doute l’espèce la plus courante cultivé dans les jardins. Vigoureux, gai, et florifère, il est aisé à cultiver.

Description du lis tigré

Lilium trigrinum croît à partir d’un bulbe écailleux, assez large et plat, florifère dès qu’il fait 5 cm de diamètre. Ce bulbe développe au printemps une unique tige, très rigide, sombre et laineuse, portant de nombreuses feuilles, lancéolées, assez étroites, espacées régulièrement autour de la tige. La tige croît de 50 à 120 cm, elle se termine en une hampe florale apicale ramifiée. Le lis tigré porte de 5 à 25 fleurs par bulbe.

Les fleurs sont larges de 5 à 10 cm, avec 6 tépales orangées allongés, ponctués de taches rondes et sombres. Les fleurs sont orientées vers le bas, comme suspendues. Leurs épaisses étamines blanchâtres pendent, tandis que les pétales se recourbent modérément vers le haut.

Vigoureux, Lilium lancifolium se multiplie rapidement en formant des bulbilles en terre, qui permette à la souche de s’étoffer rapidement. Mais pour notre plus grand plaisir, il forme également des bulbilles aériennes à l’aisselle de feuilles, le long de la tige. Ceux-ci sont rouge sombre, épais au maximum de 7 millimètre, développant parfois de minuscules débuts de racines avant de se détacher.

Lilium lancifolium termine son cycle de vie en aout- septembre. Les tiges aériennes sèchent et le bulbe du lis tigré entre au repos.

Cultiver le lis tigré

Tolérant sur la nature du sol, Lilium lancifolium croît aussi bien en sol à tendance acide qu’en sol plutôt calcaire. Il demande avant tout que le substrat soit riche en matière humifère, comme un sol forestier, et drainant. Dans un sol trop argileux et mal aéré, il sera judicieux poser les bulbes sur un petit lit de gravier, et de mélanger des débris végétaux et/ou du compost pour alléger et enrichir la terre.

Lilium lancifolium est installé en automne ou au mois de mars-avril à une profondeur de 20 cm. il apprécie la mi-ombre, ou bien d’être les pieds à l’ombre au milieu d’autres vivaces et la tête au soleil.

Le lis tigré est résistant au virus des lis, mais il en est porteur, puisqu’il n’est multiplié que par voie végétative. Pour les amateurs de lis botaniques, il est donc préférable de le garder à l’écart des espèces plus délicates.

Lilium lancifolium est par contre un met de choix pour le criocère du lis. Dès la sortie des feuilles, lorsqu’il fait beau, il faut inspecter régulièrement le feuillage pour écraser ces jolies petites bêtes rouges avant qu’elles ne pondent.

Multiplier Lilium lancifolium

Les bulbilles sont prélevées au milieu de l’été avant qu’elles ne tombent, enterrées en pot sous quelques cm de terre. Elles sont capables de produire leurs premières feuilles dès ce premier été, puis de fleurir au bout de 2 ans.

Espèces et variétés de Lilium

Une centaines d’espèces dans ce genre
Lilium pomponium, une espèce naine
Lilium martagon et Lilium bulbiferum, poussent naturellement dans les Alpes
Lilium leichtlinii, aux fleurs jaune doré
Lilium henryi, haute  espèce vigoureuse Lilium candidum, le lis de la madone
Lilium lancifolium ‘Florepleno’, à fleur double
Lilium lanciflium  flaviflorum, sous-espèce à fleurs jaunes

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Le tigre, un beau moustique vecteur de maladies Le tigre, un beau moustique vecteur de maladies

Plutôt élégant dans son habit blanc et noir, le moustique tigre, arrivé sous nos latitudes depuis quelques années, fait pourtant parler souvent de lui. Invasif, vecteur de maladies, ce bel insecte...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Un jardin à mi-ombre Un jardin à mi-ombre

Une demande de Gilles Petit Je viens de créer un jardin d'ornement sur une des facades ( 4 fenêtres se partagent le mur à 1m20) de ma maison (Longueur de 8 mètres sur 1 à 2 m de largeur) , exposé...

Vos commentairesAjouter un commentaire