Des jardinières en matériaux recyclés

Marre des jardinières conventionnelles ? Envie d'originalité ? Pourquoi ne pas laisser aller votre créativité au fil de vos trouvailles pour recycler des objets en jardinières tantôt colorées tantôt plus sobres mais toujours étonnantes !

Des bidons recyclés et décorés pour la plantation
Des bidons recyclés et décorés pour la plantation

Des solutions économiques et originales

Économiques, les jardinières en matériaux recyclés permettent aussi d'offrir une seconde vie à des objets devenus inutiles. Voici une petite sélection qui vous donnera quelques idées :

Les pneus peuvent faire de très jolies potées. Si vous les destinez au jardin, inutile de ménager un fond. Si vous désirez les poser sur un balcon vous devrez placer une plaque de simple polystyrène ou de contreplaqué marine en leurs fonds. Pensez à percer celles-ci pour permettre à l'eau de s'évacuer. Pour réaliser une belle jardinière, nettoyez bien le pneu et peignez-le de couleur vive. Un coup de vernis et il sera bien brillant ! Ne reste plus qu'à y placer des jolies fleurs.

Les gouttières constituent elles aussi d'originales jardinières suspendues. Une fois percées en leur fond de quelques trous, poncées et peintes, il ne vous restera plus qu'à les installer à l'horizontale le long d'un mur ou d'un balcon et d'y planter géraniums lierres, pétunias ou lobélias !

Les chaumes de gros bambous, placés à l’horizontale et débarrassés de leur tiers supérieur pourront faire d'élégantes suspensions s'ils sont attachés à leur extrémités. Vous pourrez ainsi créer plusieurs étages de diverses tailles. Les plus petits chaumes seront idéaux pour abriter des tillandsias ou de petits cactus, appuyant encore sur le côté exotique de la chose.

Aussi étrange que cela puisse paraître et en suivant le même modèle que pour les bambous, les tuyaux de canalisations bleus ou rouges peuvent aussi être customisés en jardinières. Effet éclatant assuré !

Les boîtes de thé en fer, fixées entre-elles horizontalement, feront une belle jardinière au charme 'vintage'. Compartimentée, cette jardinière pourra accueillir des plantes n'exigeant pas les mêmes conditions d'arrosage.

Les grandes bouteilles d'eau (8 ou 10 litres) de type 'fontaines' constitueront elles aussi de parfaites jardinières une fois posées à l'horizontale et débarrassées de leur partie supérieure. Elle pourront même servir à mettre en place un mini potager en carré sur le balcon.

Un vieux sac de plage inutilisé, pourra de la même manière être rempli de terreau afin de contenir vos plantes. Étonnante cette jardinière improvisée peut aussi se décliner du côté des chaussures de chantier, qui une fois peintes de couleur chatoyantes et vernies feront de parfaits cache-pots. Toujours dans le domaine de l'habillement, un vieux jeans servira de mur végétal, si vous y cousez des poches supplémentaires tout au long des jambes. Des petites plantes seront insérées dans celles-ci pour un effet bluffant assuré !

Lire aussi
Les nouveaux matériaux au jardin Les nouveaux matériaux au jardin

Les jardins évoluent ainsi que les éléments qui les composent. Les matériaux ne sont pas en reste. La pierre naturelle est toujours présente, le bois aussi, ainsi que les pavés et[...]

Maintenir l'humidité dans les jardinières Maintenir l'humidité dans les jardinières

Pour retenir l'humidité de la terre dans vos massifs et vos jardinières et donc réduire l'arrosage, appliquez des copeaux de cacao à la place des écorces de pin. diminution des arrosages pas[...]

La plantation en jardinières La plantation en jardinières

Lorsque l'espace est restreint comme sur un balcon où une terrasse, la plantation en jardinières est une solution intéressante pour cultiver malgré tout quelques plantes. Posées à même le sol[...]

Un arrosage automatique pour les pots et les jardinières Un arrosage automatique pour les pots et les jardinières

Pour l'arrosage des pots et des jardinières: je rassemble les pots autours d'une bouteille pleine, du fond de la bouteille jusqu'au pot je place une mèche de coton (vieux tee-shirt[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire