Les nouveaux matériaux au jardin

Hydroway, mélange de graviers naturels et d'une résine brevetée
Hydroway, mélange de graviers naturels et d'une résine brevetée

Les jardins évoluent ainsi que les éléments qui les composent. Les matériaux ne sont pas en reste. La pierre naturelle est toujours présente, le bois aussi, ainsi que les pavés et dalles à base de béton, mais on trouve aujourd'hui de nouvelles matières qui vous facilitent la vie avec un entretien plus simple et / ou offrent des esthétismes inédits.

Le bois composite

Le bois est présent depuis toujours dans les jardins. Il permet de créer des terrasses, des panneaux pare-vue, des soutènements pour les terrains en pente...

Ces dernières années, on trouve, en plus des bois européens, des essences exotiques plus denses, donc plus durables, avec des nuances de couleurs allant du brun foncé au rouge. Mais tous ces bois ont la particularité de griser au contact du soleil. Si l’on souhaite garder leur aspect d'origine, un traitement annuel est nécessaire.

Pour remédier à cet entretien fastidieux et chronophage, plusieurs fabricants ont lancé des bois composites. Composée de fibres de bois et de résine, cette nouvelle matière ne nécessite aucun entretien (à part le nettoyage classique), ne grise pas avec le temps et a une durée de vie plus grande que le bois naturel (certains fournisseurs garantissent le bois composite pendant 25 ans !).

L'autre intérêt est la multitude de rendu. Toute une gamme de couleurs est disponible, ainsi que des textures diverses : lisses, rainurées, avec un veinage imitant celui du bois…

On trouve différente qualité. Pour les terrasses, je vous conseille des lames pleines qui auront une meilleure tenue que celles alvéolées.

Les bétons décoratifs

Exit le béton gris basique. Grace aux nouveaux bétons décoratifs, on peut faire de très jolies compositions pour tous les goûts.

Le béton teinté

Souvent le béton rebute par sa couleur grisâtre, pas vraiment attirante dans un jardin. Alors pourquoi ne pas tout simplement le colorer ? Les centrales qui produisent du béton sont capables de proposer toute un éventail de coloris. Selon le dosage, on aura des teintes plus ou prononcées.

Le béton désactivé

De plus en plus présent sur les espaces publiques, le béton désactivé s’adapte totalement aux jardins privés pour créer des allées ou des terrasses. Le principe est de rendre visible une couche de gravier sur la partie supérieure du béton.

Là encore, on peut avoir des rendus très variés. Souvent, ce sont des gravillons locaux qui sont utilisés pour des raisons de coût de transport. Vous avez néanmoins le choix entre plusieurs tailles de cailloux si vous souhaitez un aspect fin ou plus grossier. Si votre budget le permet, vous pouvez utiliser des graviers d’importation, blancs ou noirs par exemple.

Le béton imprimé

Le béton imprimé permet d’obtenir un rendu imitant les dalles, les pavés, la pierre naturelle… Sur une chape de béton frais, on vient apposer des empreintes, un genre de gros tampons, qui va donner le relief voulu au béton.

Rien n’empêche d’associer cette technique à un béton coloré.

Le béton matricé

Le but est proche de celui du béton imprimé mais avec un rendu plus sophistiqué. Cette fois-ci, on ne va pas apposer un tampon sur le béton mais une matrice, c’est-à-dire un filet qui dessine la forme voulue. L’intérêt est de saupoudrer un durcisseur coloré quand la matrice est en place, ainsi on obtient une bi-coloration.

Par exemple : avec une matrice imitation pavés, l’aspect des joints sera en béton gris et celui des pavés de la couleur du colorant rajouté. L’illusion est parfaite !

Les gravillons avec résine

C'est l'une des dernières matières arrivées dans le monde du paysage, la résine qui a pour but de stabiliser du sable ou des gravillons.

Une allée en gravier, c'est très jolie, mais le principal souci est la stabilité de l'ensemble. Si vous faites cela pour votre entrée de garage, au bout de quelques passages, on verra déjà des ornières tracées par vos roues de voitures.

Pour remédier à cela, on peut stabiliser les gravillons à l'aide d'une résine adaptée. Plusieurs fabricants proposent ce type de procédé. Plusieurs intérêts sont au rendez-vous : choix entre des gravillons de plusieurs teintes et de plusieurs tailles et l'obtention d'un sol drainant. L'eau peut ainsi facilement s'infiltrer dans le terrain. Il est possible d'associer granulats de plusieurs couleurs afin de créer des dessins.

Pensez aussi à mélanger ces nouveaux matériaux avec des anciens. Par exemple, on peut associer un béton décoratif ou de la résine avec des pavés en pierres naturelles pour encadrer le surface ou créer des motifs.

Article proposé par Bertrand Lambert d'Amenagementdujardin.net

Lire aussi
Le gabion de jardin Le gabion de jardin

Technique empruntée au génie civil où il est utilisé  dans les ouvrages  hydrauliques ou géotechniques, les aménagements paysagers et architecturaux et bien d’autres applications le gabion...

Des cloches au jardin Des cloches au jardin

Les cloches translucides sont très utiles au jardin. Elles sont bien connues pour protéger les plantes les plus fragiles du gel mais ont aussi de nombreuses autres fonctions très appréciables....

Les étiquettes pour les plantes du jardin Les étiquettes pour les plantes du jardin

A la fois utiles pour se rappeler de la variété employée lors d'un semis en caissettes mais aussi pour indiquer le nom des plantes rares au jardin, les étiquettes se déclinent en de nombreux...

Le jardin connecté Le jardin connecté

A l'ère du tout numérique, le jardin se devait de suivre la mouvance des objets connectés qui facilitent la vie. Reliés directement à votre smartphone via des applications spécifiques, ces objets...

Vos commentairesAjouter un commentaire