La lignification

Dans le domaine du jardinage, on parle souvent de tige « lignifiée » ce qui correspond à une modification de sa structure passant de l'état juvénile et vert à l'état plus solide de bois. Examinons de plus près ce processus.

Écorce du Prunus serrula 'Tibetica'
Écorce du Prunus serrula 'Tibetica'

Qu'est-ce que la lignification ?

Processus fondamental de l'évolution, la lignification est un phénomène important dans le domaine végétal. Il s'agit d'une transformation opérée au fil du temps sur certaines parties d'une plante vascularisée qui se transforment alors en bois ; on dit alors qu'elles sont lignifiées.

La lignification est le résultat de la fixation de la lignine entre les cellules mais aussi à l'intérieur de celles-ci.

Quels sont les intérêts de la lignification pour la plante ?

La lignification a permis au cours des siècles de pourvoir les plantes d'un port érigé essentiel à l'assimilation de la lumière. La lignification permet en outre au végétaux de croître en largueur, c'est notamment le cas des arbres qui sont composés d'une grande part de lignine.

Une plante lignifiée est donc plus rigide, plus solide et mieux protégée face aux diverses agressions climatiques ou même parasitaires et microbiennes.

Une plante ligneuse sera moins sensible au gel car sa structure cellulaire contiendra moins d'eau, c'est pourquoi certaines succulentes et cactus non lignifiés seront très sensibles aux gelées. D'une manière générale les plantes annuelles, qui n'ont pas le temps de se lignifier sont d'ailleurs plus sensibles aux éléments extérieurs.

La lignine, plus difficile à perforer par les insectes suceurs, protège les plantes contre leurs attaques. Elle constitue en outre une protection efficace contre les microbes et certaines bactéries car elle est extrêmement résistante aux agents agents chimiques et à la dégradation biologique. Elle protège donc aussi de la pollution.

Le saviez-vous ?

La lignine, tout juste après la cellulose est le deuxième matériau renouvelable le plus abondant sur la terre. Ces deux substances composent à elles seules plus de 70% de la biomasse terrestre.

Lire aussi
Le bouturage d'été Le bouturage d'été

Les mois d'été assurent les conditions idéales pour bouturer vos plantes préférées. Les tiges sont gorgées de sève puis commencent à se lignifier et les températures sont clémentes ; Vos boutures[...]

Lavande dentée, Lavande frangée, Lavandula dentata Lavande dentée, Lavande frangée, Lavandula dentata

Lavandula dentata, la lavande dentée, est un arbrisseau de la famille des Lamiacées. Bien qu'elle soit appelée lavande française dans de nombreux pays, Lavandula dentata est très peu présente...

Comment bouturer un rejet ? Comment bouturer un rejet ?

Méthode de multiplication facile et opportuniste, la bouture de rejet, est à la portée de tous les jardiniers. Ces jeunes pousses déjà bien formées reprendrons vite et donneront une plante[...]

Lavande, Lavandula, lavandin Lavande, Lavandula, lavandin

La lavande s'intègre dans tous les jardins, dès qu'elle peut profiter du plein soleil. Sa forme de boule s'harmonise idéalement avec toutes les plantes un peu folles !

Vos commentairesAjouter un commentaire