Viorne de David

Viorne de David, Viburnum davidii

Botanique

Nom latin  : Viburnum davidii
Famille  : Caprifoliacées
Origine  : Chine
Période de floraison : mai
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : arbuste à fleurs et fruits
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusqu'à 1 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -15 °C
Exposition  : ensoleillée à ombre légère
Type de sol : tolérant, même aux sols lourds
Acidité du sol  : moyennement acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : arbuste isolé, massif, couvre-sol
Plantation, rempotage : automne et printemps
Méthode de multiplication : boutures, marcottage, semis

Viburnum davidii, la viorne de David est un petit arbuste persistant appartenant à la famille des Caprifoliacées. Il est originaire des montagnes du Sichuan, présent jusqu’à 2500 m d’altitude. Parmi les viornes cultivées, la viorne de David n’est sans doute pas la plus répandue. Belle toute l’année et superbe dans les arrangements paysagée, la viorne de David est d’un caractère facile et n’a besoin d’aucun entretien.

Description de la viorne de David

Si dans leur contrée d’origine les viornes de David peuvent devenir de grand arbuste, les clones retenus pour l’horticulture sont compacts et presque rampants. Il forme un petit buisson large et bas aux lignes arrondies, en dôme lorsqu’ils sont jeunes, s’étalant sur plus d’un mètre de large avec le temps, mais rarement plus haut que 70 cm.

Le feuillage de Viburnum davidii est plaisant. Ses feuilles ovales, longues de 6 à 14 cm sont opposées et persistantes, vert sombre et luisantes, d’une excellente texture, car profondément gaufrée autour de 3 rainures longitudinales. Le feuillage est régulièrement disposé, rameaux et pétioles sont rouges. L’ensemble de l’arbuste est très soigné.

La floraison s’épanouit courant mai en cimes ombelliformes, larges de 8 à 12 cm. Les petites fleurs tubulaires sont roses en boutons, et s’ouvrent en une corolle blanche de 6 mm environ. Elles sont soient males et femelle ou parfois soit mâle, soit femelle, mais une viorne de David porte souvent les deux sexes : elle n’est pas vraiment dioïque. Par contre, le fait de disposer d’au moins 2 individus améliore la fructification.

La fructification de la viorne de David ajoute considérablement au charme de cet arbuste. En effet, les fruits, petits et oblongs, sont d’abord rouges puis deviennent bleu acier à maturité, en septembre octobre.

Comment cultiver la viorne de David ?

Viburnum davidii est un arbuste facile. Il préfère les sols légèrement acides à neutres, qu’il supporte même lourd. Il demande une exposition ensoleillée ou mi-ombre, en climat assez frais. Par contre comme il craint un peu la chaleur, il devra impérativement être ombragé en milieu de journée dans les régions chaudes en étés. Il est capable de croître également en ombre claire, mais fleurit moins.

Il peut être planté toute l’année (sauf quand il fait trop chaud) à partir de plante en pot, dans un sol bien ameubli et enrichi de compost. Son premier été demande quelques arrosages copieux et éventuellement un paillage qui permet aux arrosages d’être mieux profitables, mais c’est un arbuste de reprise facile, bien que de croissance assez lente.

Viburnum davidii supporte également la culture en pot, si celui-ci est protégé du soleil brulant.

Comment multiplier Viburnum davidii ?

Le bouturage se fait à l’étouffée au mois d’août. Les boutures de bouts de branches reprennent mieux. 12 cm de rameau sont prélevés. Sur chaque bouture, la moitié de la surface foliaire est enlevée. Les boutures sont ensuite trempées dans l’hormone d’enracinement, secouées puis enterrées au ¾, à plusieurs dans un large pot de substrat humide et sableux. Lorsqu’une nouvelle croissance apparait, c’est le signe qu’il y a enracinement. Les boutures enracinées seront séparées les unes des autres en mars.

Espèces et variétés de Viburnum

Plus de150 espèces d’arbustes

  • Viburnum bitchiuense, Viorne Bitchiu
  • Viburnum carlesii, aux inflorescences rondes
  • Viburnum plicatum, aux inflorescences plates
  • Viburnum opulus, les Boules de neige
  • Viburnum tinus, le laurier thym
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire