Clusier, Palétuvier des montagnes, Arbre autographe

Clusier, Palétuvier des montagnes, Arbre autographe, Clusia rosea
Clusier, Palétuvier des montagnes, Arbre autographe, Clusia rosea

Botanique

Nom latin  : Clusia rosea
Synonyme  : Clusia major
Origine  : Amérique tropicale
Période de floraison : blanc rosâtre
Couleur des fleurs  : blanc rosâtre
Type de plante : plante d'intérieur
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 m 50 à 2 m
Toxicité : toxique, son ingestion provoque des vomissements

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 1 °C
Exposition  : mi-ombre à ombre claire
Type de sol : drainant et assez riche
Acidité du sol  : moyennement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : en conteneur, intérieur, véranda
Plantation, rempotage : avril à juillet
Méthode de multiplication : semis, bouture, marcottage aérien

Clusia rosea, synonyme de Clusia major, appelé communément clusier, clusia ou arbre autographe, est un arbre tropical appartenant à la famille des Clusiacées. Il est originaire de milieux forestiers des Caraïbes, croissant dans sa jeunesse parfois comme plante épiphyte, puis s’enracinant au sol par de multiples tiges, tel un palétuvier.

Parmi les presque 150 espèces de ce genre, Clusia rosea est le plus couramment cultivé, en extérieur dans les régions au climat chaud, mais aussi comme plante d’intérieur : un petit arbre aux grandes feuilles luisantes, relativement facile à maintenir dans les maisons.

Description de Clusia rosea

Le clusier devient, dans son pays d’origine un arbre ramifié à cimes irrégulières, sa stature dépassant 9 m de hauteur. Il présente alors souvent de multiples troncs, par enracinement et épaississement de ses racines aériennes. Cependant, utilisé comme plante d’appartement, Clusia rosea se limite à 1m 50, voire 2 m de hauteur en véranda. Il montre une silhouette élancée, rapidement ramifiée, qui peut être couverte de feuilles des pieds à la tête. Ses grandes feuilles en forme de spatule, sont épaisses et coriaces, luisantes, d’un beau vert sombre, rappelant un peu le caoutchouc. On peut y graver facilement des mots à l’aide d’une pointe dure, d’où l’appellation d’arbre autographe.

Les fleurs, assez peu courantes en appartement, sont plus faciles à obtenir en véranda. Bien que relativement éphémères, elles sont remarquables. Larges de 8 à 10 cm, elles forment une corolle en coupe de pétales blancs à roses, cireux. Les fleurs males se différencie des fleurs femelles, montrant une large couronne d’étamines jaunes. Les fleurs femelles fécondées, produisent un fruit en forme d’outre, qui s’ouvre en étoile : un écrin blanc et épais autour de graines rouge vif.

L’arbre autographe est toxique, son ingestion provoque des vomissements.

Culture de Clusia rosea

Le clusier est facile de culture si on connait ses conditions de vie : un sol drainant et une atmosphère relativement humide. Une véranda sera un endroit idéal.

Le clusia est installé un mélange de type terre à cactées : 1/3 terreau bien riche, 1/3 sable non calcaire, et 1/3 terre de jardin ; ainsi il apprécie des arrosages copieux et réguliers, tout en laissant le mélange sécher complétement entre deux arrosages. L’atmosphère peut être rendue plus humide par un groupe de plantes alentour, un plateau de billes d’argile avec de l‘eau, maintenu sous le pot, ou encore grâce à une brumisation journalière le matin, à l’eau de pluie pour éviter les dépôts calcaires.

Les températures seront comprises idéalement entre 15 et 30 °C, cependant Clusia rosea peut supporter ponctuellement des baisses de température jusqu’à 2°C.

Le jeune clusier est adaptée à l’ombre lumineuse, plus âgé, il supporte les rayons directs du soleil.

Entretien du clusia

La forme ou la hauteur de Clusia se conduit à volonté, cette plante d’intérieur supporte bien la taille de formation, soit en buisson, soit pour dégager le tronc.

La croissance n’est pas très rapide, la forme panachée très lumineuse croît encore plus lentement. Le clusier peut donc être boosté par une demi-dose d’engrais une fois par mois pendant la belle saison, mais aussi par un renouvellement de sa terre, soit complètement soit en surface chaque printemps.

Multiplier Clusia rosea

Le clusier se bouture facilement. Le rameau coupé est laissé cicatrisé quelque jour puis enterré et mis à l’étouffé, maintenu à la chaleur.

Les graines germent, posées sur un sol sablonneux et chaud, couvertes pour maintenir l’humidité.

Espèces et variétés de Clusia

Environ 150 espèces tropicales et subtropicales
Clusia lanceolata, fleurs de porcelaine
Clusia orthoneura, le clusier brésilien
Clusia guttifera, clusier à petites feuilles
Clusia roea ‘Nana’ ou Clusia fluminensis,  le clusier nain
Clusia rosea ‘Variegata’, une forme panachée

Lire aussi
La dévitalisation d'une souche d'arbre La dévitalisation d'une souche d'arbre

Il est parfois difficile de se débarrasser d'une souche d'arbre. La nature reprenant bien vite ses droits, vous verrez apparaître de nombreuses pousses dès le printemps, réduisant votre travail à...

Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen

Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen répond à nos questions. Pouvez-vous présenter votre association "Arbre en pot Rouen" et ses objectifs ? L'Arbre en Pot existe depuis 8 ans et...

L'arbre remarquable L'arbre remarquable

Certains arbres attirent le regard pour différentes raisons, découvrons-en quelques uns mais soumettez-nous aussi vos plus belles rencontres. L'arbre remarquable est un arbre qui par son histoire,...

Planter un arbre au jardin Planter un arbre au jardin

Planter un arbre nous réapprend le rythme de la nature : celui des saisons avec la floraison, les couleurs d’automne, la chute de ses feuilles ; celui des années car il prend son temps pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire