A LA UNE »
10 plantes chameaux

La pelouse des terrains de la coupe du monde de rugby, interview de Benjamin Thiery

La pelouse des terrains de la coupe du monde de rugby, interview de Benjamin Thiery
La pelouse des terrains de la coupe du monde de rugby, interview de Benjamin Thiery

« Un mauvais terrain peut être dangereux pour les joueurs », 3 questions à Benjamin Thiery, arrière au sein de l’équipe de Biarritz

Lors d’un match, la pelouse est soumise à rude épreuve ; comment cela se traduit-il sur le terrain ? Avez-vous des souvenirs particuliers liés à la pelouse, des anecdotes à raconter ?

« On voit tout de suite si la pelouse "bouge" ou si elle est "stable". Quand le sol ne laisse pas suffisamment l’eau s’écouler et qu’il se couvre de boue, on met les crampons en acier. Les crampons moulés, c’est pour les terrains secs.

Je me souviens, chez les cadets, ça nous arrivait de jouer sur les terrains annexes, très boueux. On emmenait tout sous les crampons et on prenait des kilos de vêtements avec la boue. »

Faites-vous une différence entre une pelouse de terrain de rugby et celle des terrains d’autres sports comme le foot, par exemple ?

« Il y a peu de différence entre les terrains de foot et rugby, mais pour le second, l’entretien doit être deux fois plus intense : la pelouse est particulièrement malmenée pendant le match. Et un mauvais terrain peut être dangereux pour les joueurs.

En Nouvelle-Zélande, nous avons joué sur une herbe parfaite avec une coupe idéale, sur un terrain légèrement bombé, qui favorise l’écoulement. Et là, c’est magique, on se sent pousser des ailes ! »

Pourquoi le gazon naturel continue-t-il d’être privilégié par les rugbymen ?

« J’ai expérimenté le gazon synthétique à Madrid, et ça dénature le jeu ! Les appuis ne sont plus les mêmes que sur la pelouse naturelle et beaucoup ont fini avec des brûlures. A la rigueur, cela peut servir pour les entraînements en hiver, mais nous sommes attachés à la terre, la vraie. »

Un stade de rugby en chiffres

  • Dimensions maximales : 144 m en longueur sur 70 m en largeur
  • 1 500 tonnes de sable environ
  • 10 000 m² de pelouse pure
  • Environ 560 gros rouleaux de gazon de placage de 1,20 x 15 m, soit 210 tonnes de gazon
  • 5-6 jardiniers à temps plein pendant 24h après chaque match, pour l’entretien
  • Une tonte 2 à 3 fois par semaine pour un gazon d’une hauteur de 35 à 38 mm

» Retour au début de l'article "La pelouse des stades de la coupe du monde de rugby"

Lire aussi
La pelouse des terrains de la coupe du monde de rugby La pelouse des terrains de la coupe du monde de rugby

Comme les sportifs, les stades se mettent en condition pour la coupe du monde de Rugby. Les professionnels du paysage sont de la partie, car depuis le début ce sont eux qui œuvrent pour la...

Les terrains se font beaux pour la coupe du monde de Rugby Les terrains se font beaux pour la coupe du monde de Rugby

Comme les sportifs, les stades se mettent en condition pour la coupe du monde de Rugby. Les professionnels du paysage sont de la partie, car depuis le début ce sont eux qui œuvrent pour la...

La pelouse des stades de football La pelouse des stades de football

Savez-vous que de la qualité de la pelouse dépend la qualité du jeu des footballeurs ? Il est crucial d'apporter le plus grand soin aux pelouses vertes des stades ! Un gazon un brin résistant Le...

Arrosage enterré d'une pelouse depuis une cuve Arrosage enterré d'une pelouse depuis une cuve

L'arrosage enterré depuis une cuve est une question récurrente sur notre forum, et Nicolas, notre spécialiste de l'arrosage nous apporte son analyse de la question. "L'arrosage automatique d'une...

Vos commentairesAjouter un commentaire