A LA UNE »
Cyprès ou thuya ?

Saule de Pékin tortueux

Saule tortueux, Salix matsudana 'Tortuosa'

Botanique

N. scientifique Salix matsudana 'Tortuosa'
Synonyme Salix babylonica var. pekinensis 'Tortuosa'
Famille Salicacées
Origine Asie, horticole
Espèces proches Salix babylona
Floraison mai
Fleurs insignifiante
Typearbre de petit développement
Végétationarbre décoratif par son feuillage
Feuillage caduc
Hauteurjusqu'à 10m

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu’à -24°C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Sollimono-argileux
Acidité acide à basique
Humidité normal à humide
Utilisationen isolé, en bonsaï
Plantationautomne, printemps
Saule tortueux, Salix matsudana 'Tortuosa'

Salix mastudana ‘Tortuosa’, le saule tortueux, est un bel arbre d’ornement de la famille de Salicacées. Cet arbre d’assez petit développement est issue de l’espèce Salix mastudana, qui est d’origine asiatique, mais certain le considère comme une espèce très proche ou identique au saule pleureur, Salix babylona, malgré la taille beaucoup plus imposante de celui-ci.

Le saule tortueux montre une silhouette gracieuse aux branches sinueuses, d’autant plus belle en hiver lorsqu‘il est nu. En outre, sa stature en fait un arbre facile à intégrer dans un jardin.

Description du saule tortueux

Salix mastudana ‘Tortuosa’ est un arbre qui atteint par croissance rapide, une hauteur de 10 m environ pour 6 m de large. Son houppier est ovale, plus haut que large et assez lâche. La couronne est symétrique. Souvent, l’arbre se divise rapidement en plusieurs troncs d’allure tortueuse. Les branches se ramifient en de nombreuses branches sinueuses qui s’allongent gracieusement en spirale, ce qui lui donne une architecture très esthétique. La variété ‘Aurea’ montre une écorce jeune de couleur jaune et luisante, remarquable sous les rayons du soleil.

Les feuilles alternes d’un beau vert frais sont allongées, lancéolées, acuminées. Elles sont recourbées.

Le bois est cassant, il n’est pas rare qu’un vent violent abatte quelques branches. Le saule tortueux est de croissance rapide, mais sa durée de vie est courte, autour d’une vingtaine d’années.

Culture du saule tortueux

Le saule tortueux est très facile de culture. Il est tolérant sur le type de sol, et s’installe de préférence à l’automne, pour que l’enracinement se fasse pendant les mois les plus pluvieux. Bien sûr, s’il vient d’un pot, il peut être transplanté toute l’année en dehors des périodes de sécheresse, mais moyennent un arrosage important et très rigoureux.

Le saule tortueux aime un terrain normal à humide. Cependant une fois bien enraciné, soit au bout de 2 à 3 ans, il est capable de supporter des périodes de relative sécheresse.

Il est particulièrement beau placé en isolé afin que sa ramure se découpe sur le ciel en hiver.

Le saule tortueux supporte et répond très bien à la taille, que ce soit pour limiter sa taille ou éclaircir sa silhouette.

Comment multiplier le saule tortueux ?

Salix matusdana ‘Tortuosa’ se multiplie facilement par bouturage, lorsqu’il est en feuille. Il suffit de couper plusieurs rameaux, encore assez jeunes, (de l’année ou de l’année précédente) et de les maintenir dans un vase rempli d’eau. En quelques semaines, les boutures s’enracinent vigoureusement : les boutures sont prêtes à être rempotées en pot ou en place, sachant qu’elles ne doivent en aucun cas subir la sécheresse du substrat dans leur première année de croissance.

Les boutures peuvent éventuellement être enterrées directement en terre, de septembre à novembre pour éviter que la terre ne sèche autour des nouvelles racines. Si le taux de réussite est moindre, ce type de bouture est rapide et sans surveillance.

Le saviez-vous ?

L’eau où les boutures de saule se sont enracinées serait riche en hormones d’enracinement. On peut éventuellement l’utiliser comme hormone de bouturage naturelle pour des boutures plus difficiles. Les boutures, fraichement sectionnées sont trempées dans l’eau de bouturage encore claire pendant une heure ou deux, avant d’être mise en terre.

Espèces et variétés de Salix

300 espèces dans ce genre :
Salix alba, le saule blanc
Salix babylonica, le saule pleureur
Salix integra ‘Hakuro Nishiki’, le saule crevette
Salix mastudana ‘Tortuosa Aurea’ , le saule tortueux à branches jaunes
Salix mastudana ‘Tortuosa Pendula’, saule tortueux et pleureur

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Saule Marsault pleureur, Salix caprea 'Kilmarnock' Saule Marsault pleureur, Salix caprea 'Kilmarnock'

Le saule marsault pleureur, en latin Salix caprea 'Kilmarnock' ou Salix caprea 'Pendula' est une adorable forme horticole de saule, appartenant à la famille des Salicacées. Le saule marsault...

Saule crevette, Salix integra 'Hakuro Nishiki' Saule crevette, Salix integra 'Hakuro Nishiki'

Salix integra 'Hakuro Nishiki', le saule crevette, est un arbuste d'origine horticole appartenant à la famille des Salicacées. Cette variété de saule, très décorative, obtenue par les japonais à...

Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia

Salix rosmarinifolia, le saule à feuilles étroites ou saules à feuilles de romarin est un arbuste caduc appartenant à la famille des Salicacées. Il est originaire d'Europe centrale ainsi que[...]

Saule blanc, Osier blanc, Salix alba Saule blanc, Osier blanc, Salix alba

Salix alba, le saule blanc, est un arbre de petit développement appartenant à la famille des Salicacées. Le saule blanc est une de nos essences indigènes ; il est distribué[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Robert Charbonneau (Québec, Canada)
    Le salix matsudana tortuosa peut-il être planté près d'un trotoir ou d'une bouche d'égoût. En fait, a-t-il les racines aussi envahissante qu'un pleureur ? Merci, Robert
    Répondre à Robert Charbonneau
    Le 09/05/2014 à 00:47