A LA UNE »
Histoires de Frêne

Les purins de plantes ou extraits fermentés

En jardinage bio, les purins de plantes autrement nommés « extraits fermentés » constituent des traitements préventifs et curatifs naturels et sans danger pour notre environnement. Comment les fabriquer, à partir de quelles plantes ? Suivez nos conseils...

Les orties utilisées en purin ont de nombreuses applications
Les orties utilisées en purin ont de nombreuses applications

Qu'est-ce qu'un purin de plantes ?

Un purin de plantes est le résultat de la fermentation naturelle d'une plante dans de l'eau à température ambiante.

Il en résulte une préparation riche en principes actifs, à la fois préventive et curative contre les maladies ou les parasites.

Quelles sont les plantes les plus couramment utilisées pour ces préparations ?

  • L'ortie : son purin contient énormément d'azote ce qui en fait un bon stimulateur de croissance. C'est un antifongique efficace contre le mildiou et l'oïdium et une très bon répulsif contre les pucerons.

  • La prêle : son extrait fermenté est un des meilleurs antifongique : très efficace contre la tavelure, le mildiou, l'oïdium ou la rouille.

  • La consoude : son purin contient de nombreux nutriments dont de la potasse, du calcium et de l'azote. Il peut être utilisé comme activateur de croissance, et stimulant de la floraison. Répulsif contre divers parasites, c'est aussi un très bon activateur de compost.

  • L'absinthe : cette préparation permet d'éloigner de nombreux parasites dont les chenilles et les pucerons. C'est aussi un insecticide et un antifongique qui a de bons résultats sur la rouille.

  • La fougère : ce purin sert en traitement préventif comme répulsif contre les pucerons, les taupins, les cicadelles et les limaces.

  • La tomate : les feuilles fermentées de la tomate sont très efficaces contre les insectes.

  • La bardane : son purin est un excellent fongicide contre les principales maladies cryptogamiques.

Comment préparer un purin de plantes ?

La recette est la même pour la majorité des préparations.

Ingrédients :

  • 1 kg de plantes fraîches ;
  • 10 litres d'eau.

Ou pour préparer de plus petites quantités : 100 g de plantes pour 1 litre d'eau.

Recette :

  • Choisir un récipient en bois ou en plastique, et y mettre les plantes hachées.
  • Rajouter de l'eau ;
  • Couvrir la préparation ;
  • Mélanger tous les jours, jusqu'à ce que les petites bulles trahissant le processus de fermentation disparaissent.
  • Filtrer et conserver dans un récipient adéquat.

Le purin est alors prêt à être utilisé en pulvérisations foliaires ou mélangé à l'eau d'arrosage.

Lire aussi
Conserver son purin d'orties et de consoude Conserver son purin d'orties et de consoude

Je conserve ces purins dans des cubitainers anciens en matière plastique qui s'ecrasent, avec le robinet orienté de façon adéquate pour avoir le vide d'air. J'ai conservé ces purins dix[...]

Bien nourrir les plantes en pots Bien nourrir les plantes en pots

Les plantes cultivées en pot puisent très vite les réserves que le substrat peut leur offrir. Il en résulte alors des carences et les plantes sont plus sujettes aux maladies[...]

Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter

Peu de jardiniers se lancent dans le semis de leurs plantes annuelles et encore moins dans celui des plantes vivaces. Pourtant le semis de plantes ornementales est une activité à[...]

Les plantes gélives Les plantes gélives

Gérard BOURGES nous parle des plantes gélives comme les agrumes, les lauriers roses, les plantes grasses et de la nécessite de les protéger en hiver.

Vos commentairesAjouter un commentaire