Céleri feuille, Céleri asiatique, Céleri à couper

Céleri feuille, Céleri asiatique, Céleri à couper, Apium graveolens var secalinum
Céleri feuille, Céleri asiatique, Céleri à couper, Apium graveolens var secalinum

Botanique

Nom latin  : Apium graveolens var secalinum
Synonymes  : Apium lusitanicum
Origine  : Europe, Asie, variétés horticoles
Période de floraison : juin à août
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante herbacée
Type de végétation : bisannuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 60 cm en fleur

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : limono-argileux
Acidité du sol  : très acide à très basique
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : légume, plante potagère
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Le céleri feuilles, céleri à couper, ou encore céleri chinois, est une variété de céleri sélectionné pour ses feuilles, donc différent du céleris rave, cultivé pour ses racines en forme de boule, et des céleris branches, dont on consomme les pétioles. Apium graveolens var. secalinum est beaucoup moins connu que les autres variétés. Cette espèce fait partie de la famille des Apiacées, ou ombellifères tout comme l’angélique et le persil. 

Utilisation du céleri à couper

Les feuilles du céleri chinois sont tendres et au gout plus doux que chez le céleri branche. C’est une plante bisannuelle qui s’obtient à partir de graines ou de jeunes plants.

Cependant, peut-être trop fortes en gout pour la plupart des gens, elles sont utilisées comme aromate, plutôt que légume, notamment dans la cuisine asiatique, ou elles sont utilisées presque à toutes les sauces.

Dans la cuisine moderne, où les aromates ont une place de choix, le céleri à couper devient pourtant incontournable. Il agrémente les salades vertes, ou aromatise un plat de carottes rôties, par exemple. Les feuilles ciselées sont parsemées sur des pommes de terre vapeur ou encore jetées dans un plat, 3 minutes maximum avant la fin de cuisson : que ce soit sur du poisson, dans un bouillon, ou dans un velouté, il y diffusera une remarquable saveur.

Une huile essentielle est également extraite de ses graines aromatiques. Elles sont parfois utilisées broyées avec du sel, on obtient alors du sel de céleri.

Description du céleri feuille

Le céleri feuille est bien plus compact que le céleri branche et le céleri rave. Son bouquet de feuilles dépasse rarement les 15-20 cm de hauteur et s’étale au plus sur 30 cm. Il produit une petite racine tubéreuse. Sa petite taille permet de cultiver le céleri à raser en pot. Les feuilles sont longues et composées de nombreuses folioles découpées, et anguleuses, vert vif. Pétioles et nervures sont étroits et peu fibreux.

La plante est bisannuelle, après une année à s’élargir en feuilles, elle développe dès l’été suivant une hampe forale aux petites fleurs blanches en ombelles. Pollinisées par les mouches, les fleurs évoluent en graines. Le céleri chinois est autofertile.

Cultiver le céleri à couper

Le céleri chinois aime un sol riche en azote, d’acide à basique. Il apprécie le plein soleil au début de sa végétation, mais préfèrera être semi-ombragé dans les mois les plus chauds de l’année. Sa culture est malaisée en climat chaud et sec. Il nécessite un sol toujours frais, voire humide.

Le céleri à couper est relativement irrégulier en semis direct, et de plus, nécessite de la chaleur pour germer. Il est donc semé sous abri à partir de février jusqu’en juin, en pot ou terrine.

Les graines sont semées, en surface, sur un sol maintenu humide à 15 °C minimum. Les jeunes plants sont repiqués individuellement dès que possible, lorsqu’ils montrent quelques feuilles. Ils ne doivent pas subir de baisse de température en dessous de 10 °C, sous peine de floraison précoce l’année du semis.

Une partie des plants est mise en place en mai ou juin au jardin, tandis que certains seront gardés en pot, quitte à les enterrer durant l’été, pour leur éviter les coups de chaleur. Ces derniers pourront être ainsi conservés hors gel en hiver, en serre, châssis, ou véranda. Ce céleri est alors persistant et utilisable l’hiver.

Espèces et variétés de Apium

45 espèces dans ce genre

  • Apium inundatum, ache inondée
  • Apium repens, ache rampante
  • Apium nodiflorum, ache faux-cresson
  • Apium graveolens var rapaceum le céleri rave
  • Apium graveolens var. secalinum, le céleri feuille
Nos fiches
Lire aussi
Tranche de gigot à l'ail et purée de céleri-rave Tranche de gigot à l'ail et purée de céleri-rave

Préchauffez le four à 180 °C. Lavez le céleri-rave, pelez-le et découpez-le en morceaux. Faites cuire les morceaux avec le lait dans une casserole, à couvert, une quinzaine de minutes. Les morceaux...

Salade de céleri rave & carottes au thon Salade de céleri rave & carottes au thon

Éplucher les légumes, puis les râper. Mélanger dans un saladier, puis ajouter le thon émietté. Assaisonner à souhait.

Galettes de céleri-branche Galettes de céleri-branche

Pelez l'ail. Lavez le céleri-branche. Séparez les côtes des feuilles. Coupez les côtes et les feuilles en morceaux. Faites cuire les côtes et l'ail à la vapeur une quinzaine de minutes. Ajoutez les...

Duo de carottes et de céleri rave râpés Duo de carottes et de céleri rave râpés

Éplucher les légumes, puis les râper. Mélanger dans un saladier, puis assaisonner à souhait. Répartir dans chaque assiette avec quelques feuilles de salade pour décorer. Faire durcir les oeufs une...

Vos commentairesAjouter un commentaire