Quel bassin pour l'esturgeon ?

Acipenser gueldenstaedtii, l'esturgeon du Danube est un des plus petits esturgeons
Acipenser gueldenstaedtii, l'esturgeon du Danube est un des plus petits esturgeons

Majestueux poisson aux formes évoquant les monstres préhistoriques, l'esturgeon n'est pas adapté à tous les bassins, loin de là ! Avant d'en acquérir un sujet mieux vaut être bien renseigné...

Mieux connaître l'esturgeon

L'esturgeon commun (Ascipenser sturio) est un poisson impressionnant pouvant atteindre plus de 3 mètres de longueur pour un poids de 300 kg. Cette espèce fait partie de la liste de la CITES, elle est donc intégralement protégée car elle est en déclin. Ces poissons peuplaient pourtant les fleuves du Nord et de l'Ouest de la France en grand nombre autrefois. D'autres espèces font partie de la liste CITES.

Seules les espèces autorisées sont commercialisées, dont certains hybrides dédiés à cet effet et élevés uniquement dans ce but. D'autres, comme Ascipenser transmontanus, l'esturgeon blanc, sont très difficiles à se procurer. Ce dernier est originaire des grands fleuves de l'Ouest américain. Ses rangées de lames osseuses (scutelles) bien blanches sur le dos et sur les flanc en font un sujet très ornemental. Toutes les espèces possèdent d'ailleurs ces scutelles, ainsi qu'une tête allongée recouverte de plaques osseuses se terminant par 4 barbillons autour de la bouche. La couleur varie du brun clair au gris foncé, avec des flancs plus clairs et un ventre souvent blanc.

L'esturgeon est un poisson benthique et migrateur, il peut vivre jusqu'à 15 ans en eau douce mais se nourrit en mer une fois adulte. Il regagnera alors les estuaires pour se reproduire. C'est d'ailleurs pour ses œufs non encore fécondés que la femelle est tuée, la population fut ainsi peu à peu décimée, pour produire le fameux caviar, tant apprécié aux tables des grands restaurants et indispensables sur les yachts.

Mon bassin convient-il à un esturgeon ?

Pour introduire un esturgeon chez soi, mieux vaut parler d'étang ou de petit lac que de bassin ! Ce poisson au fort développement a besoin de beaucoup d'espace pour croître harmonieusement. Comme nous l'avons vu, la bête peut allègrement dépasser les 3 mètres de longueur, et même si les vendeurs vous diront qu'un poisson s'adapte à la taille du bassin, ils oublient souvent de préciser que c'est au détriment de sa durée de vie et de son bien-être !

Inutile donc de vouloir introduire un esturgeon dans un bassin dont la taille ne sera pas supérieure à 25 m² et la profondeur à 80 cm.

Le saviez-vous ?

Les esturgeons ne se nourrissent qu'au fond de l'eau et ce, tout au long de l'année contrairement à la majorité des autres poissons de bassin qui hivernent.

Pensez à eux durant la mauvaise saison et n'arrêter pas les apports de nourriture. Il existe des granulés spécialisés qui coulent directement au fond pour les nourrir.

Lire aussi
Bien choisir ses poissons pour le bassin Bien choisir ses poissons pour le bassin

Vous possédez un bassin d'ornement et rêvez d'y installer des poissons. Des questions se posent alors sur le choix des espèces, leur nombre et bien sûr leur éventuelle entente. Des poissons dans...

Les poissons de bassin Les poissons de bassin

Si l'installation de poissons dans un bassin demande quelques précautions minimums, dans la pratique la réussite est très souvent au bout du chemin ! Quelques conseils pour un bassin plein de vie !...

Les oiseaux aquatiques du bassin Les oiseaux aquatiques du bassin

L'accueil d'oiseaux aquatiques, qu'ils soient sauvages ou domestiques,  nécessite une préparation préalable du bassin. Quelques petits aménagements simples s'imposent pour faciliter la cohabitation...

Le poisson rouge, un classique du bassin Le poisson rouge, un classique du bassin

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Feuillet (île-de-france)
    Je voudrais tellement que les esturgeons et les autre espèces en voie de disparition aient une nouvelle chance !
    Répondre à Feuillet
    Le 28/09/2016 à 09:01