L'urine au jardin

Expérience montrant les effets positifs de l'urine sur la pousse du maïs
Expérience montrant les effets positifs de l'urine sur la pousse du maïs

Concept pouvant sembler étrange à première vue, l'utilisation de l'urine au jardin n'est pas une idée si saugrenue qu'il n'y paraît. Engrais naturel et gratuit, sans impact sur environnement, l'emploi de l'urine a finalement bien des avantages.

Intérêts de l'urine au jardin

L'urine contient une bonne quantité de nutriments indispensables à la croissance des plantes. Dans un litre d'urine classique on trouve en effet, 6 g d'azote, élément essentiel à la croissance du feuillage, 1g de phosphore et 2 g de potassium, éléments qui favorisent les fleurs et la fructification. Partant de ce constat, l'urine peut effectivement constituer un excellent engrais naturel au jardin.

En se penchant sur le côté écologique de la chose, on constate que grâce à ce procédé, les économies d'eau potable partant avec chaque chasse d'eau sont conséquentes et qu'au passage, on évite son retraitement.

Une personne produit en moyenne 1,5 l. d'urine par jour ce qui correspond à une surface de jardin fertilisé de 2,5m².

En association dans le sols avec des amendements organiques (compost, fumier décomposé...) qui vont favoriser sa minéralisation, l'urine constitue un excellent engrais, tout aussi efficace que la corne broyée ou le sang séché.

L'urine peut être stockée à température ambiante, par exemple dans des bidons pendant 4 semaines, le temps d'en obtenir une quantité suffisante pour l'utiliser au jardin.

Comment utiliser l'urine au jardin ?

Avant la culture

L'urine peut être utilisée à raison de 1,5 l/m² deux semaines avant la plantation des cultures sur un sol humide et amendé de compost. Elle aura ainsi le temps de se minéraliser avant la plantation.

Pendant la culture

Le dosage dépendra des besoins de chaque plante. L'urine est généralement diluée 20 fois dans de l'eau avant son utilisation. Les salades et tous les légumes peu gourmands se contenteront de 1,5 l d'urine par m² alors que les tomates, melons et autres plantes gourmandes seront arrosées avec 4 à 5 l/m². Ces valeurs s'étendent sur toute la saison de culture en 4 à 6 applications, en patientant 2 semaines entre chaque apport. Notez que les apports en urine doivent être stoppés 4 semaines avant la récolte.

Freins liés à l'utilisation de l'urine au jardin

Évidemment, l'utilisation de l'urine sur des cultures destinées à être mangées peut en faire frémir plus d'un et pourtant ! L’urine est un liquide stérile très sain si elle n'est pas mêlée aux excréments, il ne faut donc pas avoir peur de l'utiliser au jardin.

Les éventuels résidus médicamenteux ou d'hormones (pilule, produits de traitements de la ménopause etc...) seront éliminés au bout d'une période de stockage de 3 semaines à un mois. De même pour le sel contenu dans les urines, cependant, il est conseillé pour la santé de limiter au maximum sa consommation de sel ; Ainsi votre urine sera bien moins chargée et vous obtiendrez des bénéfices sur votre santé.

Autre frein légitime : les odeurs. Si l'urine est utilisée sur un sol riche en matière organique et donc regorgeant de vie, l'odeur disparaîtra très rapidement. Il est conseillé de fertiliser votre sol avec l'urine le soir après un arrosage, les odeurs seront ainsi limitées.

Lire aussi
Utiliser les cendres de bois au jardin Utiliser les cendres de bois au jardin

Qu'elles soient issues de votre cheminée ou qu'elles résultent de la destruction des végétaux après le nettoyage automnal du jardin, les cendres de bois pourront être recyclées. Une manière...

Les bienfaits de la neige au jardin Les bienfaits de la neige au jardin

Dans certaines régions, les chutes de neige n'ont rien d'exceptionnel en hiver. Elles couvrent alors chaque année le jardin d'un épais manteau blanc. Considérée comme une calamité par la plupart...

Biocontrole et biostimulants, nouvelles technologies naturelles au jardin Biocontrole et biostimulants, nouvelles technologies naturelles au jardin

L'agriculture intensive atteint ses limites et de nouvelles technologies et approches plus respectueuses de l'environnement se profilent comme les biostimulants et le biocontrôle. Changement...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Neant Moins (OCCITANIE)
    Info tiré de Wiki URINE Eau : 95 % (voire un peu plus en cas de potomanie) Composés organiques (environ 2 % du total) : Urée : 2 % (produit terminal du catabolisme des protéines) Créatinine : 0,1 % (produit terminal du catabolisme de la créatine musculaire) Acide urique : 0,03 % (produit terminal du catabolisme des acides nucléiques : ADN, ARN) Acide hippurique Urobilirubine UREE La plus importante utilisation actuelle se fait sous la forme d'engrais azotés. L'urée est hydrolysée en ammoniac et en dioxyde de carbone dans le sol sous l'action des uréases microbiennes. Source insuffisante : CO(NH2)2 + H2O 2 NH3 + CO2 L'urée, qui contient 46 % d'azote, ne pourrait être utilisée comme engrais en raison de son caractère hygroscopique élevé. La présentation en granulés ou perles de calibre homogène est nécessaire pour la régularité de l'épandage. Sur le plan agronomique, c'est une formulation intéressante car sa minéralisation est progressive. On l'utilise généralement en couverture sur des cultures d'été. L'hydrolyse de l'urée provoque une alcalinisation du sol du fait de la consommation de protons. Le pH peut atteindre 9 à proximité immédiate du granulé d'engrais. D'un point de vue environnemental, son bilan carbone (si on tient compte des émissions en champs) est moins favorable que ceux d'autres engrais azotés (ammonitrate par exemple). Donc bilan azote de l'urine environ 0,6% d'azote 6gr/litre Et si le PH peut tendre vers 9, ce n'est pas bon pour les plantes genres azalée, rhodos ... Pour moi l'urine non diluée est super efficace pour la croissance des épinards.
    Répondre à Neant Moins
    Le 19/03/2019 à 16:21
  • Claudia Garderet (Ile de France)
    J'ai d'abord utilisé l'urine comme dégraissant des plats en verre recouverts de graisses brûlées par le four: tremper l'objet entièrement et attendre quelques jours, puis un coup de brosse à vaisselle et bien rincer. Les teinturiers romains s'en servaient pour dégraisser la laine et disposaient devant leurs ateliers de hautes jarres pour les dons des messieurs! Au jardin, j'ai eu des soucis car j'ai vu des vers de terre se tordre après arrosage du compost. A quelle dilution l'urine est-elle inoffensive pour mes lombrics? Merci
    Répondre à Claudia Garderet
    Le 02/08/2018 à 10:58
  • Nilsson (Aquitaine)
    J'ai lu qu'on doit prendre l'urine le matin et qu'il ne se garde pas.
    Répondre à Nilsson
    Le 12/05/2018 à 11:50
  • Corine97 (Guadeloupe)
    Depuis que j'ai lu votre article, j'utilise l'urine pour l'arrosage de toutes mes plantes et en effet elles sont toutes très belles
    Répondre à Corine97
    Le 01/05/2018 à 00:18
    Julie (Tarn et garonne)
    J'ai fais fuir les taupes avec mon urine, très efficace !
    Répondre à Julie
    Le 09/05/2018 à 15:48
    Opusoculi (Gironde)
    L'urine contient des sels minéraux qui ne conviennent pas aux plantes acidophiles. Même effet que le calcaire sur les Azalées et Rhodos.
    Répondre à Opusoculi
    Le 18/06/2018 à 15:12