Primevère du Sikkim

Primevère du Sikkim, Primula sikkimensis

Dans ce genre important, la primevère du Sikkim est parmi les plus grandes. Peu courante en culture, elle s’adapte au jardin dans les zones humides ou en pourtour de bassin.

Botanique

Nom latin  : Primula sikkimensis
Famille  : Primulacées
Origine  : Asie
Période de floraison : juin
Couleur des fleurs  : jaune ou crème
Type de plante : plante de zone humide
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, juqu'à -19 °C
Exposition  : ombre claire à mi-ombre
Type de sol : humifère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : massif frais, et ombragé, bordure de bassin
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Généralités

Primula sikimensis, la primula du Sikkim, est une plante vivace appartenant à la famille des Primulacées. Elle est originaire des montagnes de l’Himalaya, découverte au Sikkim d’où son nom, mais plus largement distribuée au Népal, Bhoutan, Tibet, Assam, Myanmar. Elle croît entre 3000 et 4500 m d’altitude, sur les prairies humides ou au bord des ruisseaux. Dans ce genre important, la primevère du Sikkim est parmi les plus grandes (comme Primula florindae). Peu courante en culture, elle s’adapte au jardin dans les zones humides ou en pourtour de bassin.

Description de la primevère du Sikkim

Primula sikkimensis est caduque. Elle produit au printemps une rosette ou plusieurs rosettes basales de feuilles. Ses premières feuilles sont oblongues à elliptique, au pétiole ailé, pas clairement différencié du limbe, plus tard en saison certaines feuilles sont plus grandes et plus larges avec un limbe à base cordé. Ces feuilles sont longues de 7 à 40 cm et larges de 2 à 8 cm, vert clair et veiné, à la marge finement dentée.

Les tiges florales émergent au mois de mai. Bien dressées, elles sont hautes de 30 à 90 cm, sachant que les clones de très hautes altitudes auront une tendance à être plus courts (Primula sikkimensisv. Pseudosikkimensis).

C’est cette incroyable hauteur de tige florale qui donne toute sa grâce à la primevère du Sikkim, surtout lorsque le pied s’étoffe. Les fleurs haut perchées sont en 1 ou plus rarement 2 verticilles. Les nombreuses fleurs, de couleur jaune poussin ou blanc crémeux, sont portées par de longs pédicelles (4 à 7 cm) dressés, puis retombants. Pédicelles et calices sont poudrés de blanc (farineux). Les corolles sont tubulaires sur 2 cm puis s’évasent en une petite trompette échancrée en 5 lobes. Toutes ces fleurs pendent comme des clochettes. Primula sikkimensis est agréablement parfumé.

La primevère du Sikkim est monoïque, mais a besoin d’une pollinisation croisée pour produire des graines.

Comment cultiver la primevère du Sikkim ?

Primula sikkimensis se plait dans un sol riche et humifère, de pH acide à neutre, qui se maintient frais à très humide, notamment pendant la saison de croissance. Elle accepte le plein soleil tant que le sol reste humide (bord de bassin, zone plus ou moins inondée), mais en sol plus essuyé, seulement frais, elle sera mieux en mi-ombre ou en ombre claire.

En zone humide en été, la primevère du Sikkim peut être transplantée toute la belle saison, en jardin frais préférez l’installer en automne ou au printemps pour qu’elle ait eu le temps de développer un profond système racinaire avant que l’été ne vienne.

Comment multiplier Primula Sikkimensis ?

La primevère du Sikkim est une primevère assez facile à semer. Le semis est une manière aisée de se la procurer et d’obtenir un bel ensemble.

En pot, au printemps où en été dès la récolte, les fines graines de Primula Sikkimensis sont déposées en surface sur une terre humifère, non enterrées (elles ont besoin de lumière pour germer). Elles sont appuyées légèrement (avec le fond d’un verre plat par exemple) pour être bien mises en contact avec la terre, ou couvertes de 1 mm de fin gravier blanc d’aquarium. Le pot est humidifié par sa base et couvert jusqu’à la germination, maintenu à 20 ° C. La germination a lieu en 3 ou 4 semaines. Le pot est découvert dès l’apparition des plantules, mais toujours maintenu humide, tandis que la température peut alors être baissée. Elles sont repiquées individuellement au stade 4 à 6 feuilles, mises en place au printemps suivant.

Espèces et variétés de Primula

Environ 400 espèces dans ce genre :

  • Primula bulleyana et Primula japonica, des primevères candélabres pour sol frais
  • Primula auricula, la primevère oreille d’ours
  • Primula sieboldii, la primevère de Siebold
  • Primula capitata, aux fleurs bleu sombre
  • Primula rosea, aux fleurs rose fuchsia
  • Primula elatior, primevère élevée
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La primevère denticulée La primevère denticulée

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente la primevère denticulée Primevère denticulées ou primevère de l'himalaya La Primula denticulata est une primevère d'origine japonaise. Elle...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire