Dyckia

Dyckia remotiflora

Botanique

Nom latin  : Dyckia remotiflora
Synonyme  : Dyckia rarifolia
Famille  : Broméliacées
Origine  : Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay
Période de floraison : juin
Couleur des fleurs  : orange
Type de plante : plante succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : rosette 20 cm, floraison 0, 60 à 1 m

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, -1°C
Exposition  : lumière sans soleil direct
Type de sol : très drainant, sablonneux
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : assez sec
Utilisation : plante d'intérieur, serre, véranda
Plantation, rempotage : rejets, semis

Généralités

Dyckia remotiflora fait partie des Broméliacées terrestres de type xérophyte. Elle est adaptée à des conditions de sécheresse, ce qui a induit une convergence de forme avec les aloès africains. Dyckia remotiflora est largement distribué en Amérique du sud, ce qui induit de nombreuses sous-espèces ou variants géographiques. Cette broméliacée terrestre se développe dans les plaines herbeuses aux sols sablonneux. A l’abri des graminées, les Dyckia remotiflora ne sont perceptibles généralement que lorsqu’ils montrent leur charmante hampe florale qui dépasse de la strate herbacée.

Description de Dyckia remotiflora

Dyckia remotiflora montre une rosette de feuilles épaisses et coriaces, linéaires, généralement implantée en spirale. L’épiderme est de couleur vert, assez variable sur le dessus, et finement ligné de clair sur la face inférieure de la feuille. Les feuilles sont raides et s’effilent lentement en pointe, elles sont marginées de petites aiguilles dures. La plante doit être manipulée avec précaution, sans gant il n’est pas rare de s’égratigner.

La rosette qui atteint environ une trentaine de cm de hauteur, croit lentement, et finit par produire plusieurs rejets. La plante devient plus large que haute avec l’âge.

Chez une plante déjà bien développé, les hampes florales se développent pour fleurir au environ de juin. La fine tige s’élève de 0,60 à 1 m de hauteur, les fleurs sont régulièrement disposées le long de la hampe. Les fleurs de 1 à 3 cm de longueur, sont tubulaires et montrent 3 pétales orange.

Culture de Dyckia remotiflora

Dyckia remotiflora gèle et se cultive donc à l’intérieur, comme les cactées, sous nos latitudes. La plante peut cependant être mise à l’extérieur durant la belle saison, puis rentrée à l’abri avant les grands froids. Une plante placée à l’extérieur est moins sensible à la pourriture car beaucoup plus aérée.

Dyckia remotiflora demande une exposition lumineuse, mais sans les rayons brulants du soleil de midi. Cette broméliacée peut se contenter d’une exposition mi-ombre, ou de lumière tamisée.

Dyckia demande une terre très drainante. En référence à son milieu de vie, Dyckia remotiflora se cultive dans un mélange très minéral et aéré qui sèchera rapidement. Une part de terre de jardin avec une forte part de sable grossier (tel que du sable pour aquarium) et un petit peu de terreau. L’aération peut encore être augmentée par de la vermiculite. Pour les grosses potées, 3 cm de gravier grossier au fond du pot complète le drainage. Plus le pot est gros, plus le substrat met longtemps à sécher.

Les arrosages sont réguliers pendant la saison de croissance, tout en prenant soin de laisser sécher la potée en profondeur entre chaque arrosage. Le pot ne doit pas tremper dans la soucoupe. Les racines de Dyckia remotiflora sont en effet sujettes à la pourriture si elles sont en permanence dans l’humidité.

En hiver, les arrosages sont fortement diminués. Bien que Dyckia remotiflora soit résistant à la sécheresse, la terre doit être encore légèrement humectée de temps en temps. La fréquence des arrosages est directement liée à la température de la pièce où la plante est conservée, car le substrat doit sécher entre 2 arrosages.

Multiplication

Les graines germent dans un substrat très drainant maintenue au-dessus de 20°C. Les rejets peuvent être séparés de la plante-mère en début d’été. Laissés séchés quelques jours, ils sont repiqués dans un mélange drainant.

Espèces et variétés de Dyckia

100 espèces dans ce genre

  • Dyckia delicata, aux belles feuilles plates très épineuses
  • Dyckia remotiflora var Montevidensis de plus petit développement
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire