Dyckia altissima

Dyckia altissima

Botanique

Nom latin  : Dyckia altissima
Synonymes  : Dyckia altissima, Dyckia princeps
Famille  : Broméliacées
Origine  : Brésil
Période de floraison : mars à mai
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : broméliacées
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 25 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -7°C, à réserver aux régions au climat doux ou à une culture en pot
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : drainant, minéral et léger
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : serre, véranda, extérieur en été
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : rejets, semis

Dyckia altissima est une plante vivace persistante appartenant à la grande famille des Broméliacées. Dyckia altissima, parfois rencontré aussi sous les noms Dyckia gigantea, ou Dyckia princeps est originaire des plaines chaudes et sèches du Brésil.

Les Dyckia font partie des broméliacées à caractères xérophyte, dont les conditions de culture se rapprochent des plantes succulentes. C’est un genre des plus rustiques parmi les Broméliacées. Ils peuvent se montrer résistant au gel en zone méditerranéenne, ou se maintenir très facilement en grosse potée ailleurs.

Description de Dyckia altissima

Dyckia altissima se présente sous forme de rosettes régulières aux nombreuses feuilles longues et dentelées, épaisses et coriaces, à l’épiderme vert. La rosette ne dépasse pas les 20 cm de hauteur, et les 30 cm de large. Avec le temps, les rejets de Dyckia altissima transforme la plante en un large tapis plat.

La hampe florale se développe au printemps, assez haute, elle présente un épi de petites fleurs tubulaires jaune vif s’ouvrant sur 3 pétales épais. Ces fleurs nectarifères attirent la faune locale qui la pollinise.

La plante est dioïque, soit mâle, soit femelle. En revanche, contrairement à de nombreuses autres broméliacées, la rosette ne meurt pas après la floraison.

Les Dyckia s’hybrident très facilement entre eux, et parfois sans qu’on le veuille, avec l’aide des insectes.

Culture de Dyckia altissima

Dyckia altissima doit pouvoir bénéficier de soleil au moins la moitié de la journée. Il peut se cultiver en véranda, serre, ou derrière une fenêtré lumineuse, mais aussi dehors pendant la belle saison

Dyckia altissima se cultive dans un mélange drainant, comprenant beaucoup de gravier ou sable grossier, plus une part de terreau humifère, on y ajoute, si possible, un élément qui aère le mélange, du type écorce de pin, pouzzolane, ou perlite. Les racines développées sont épaisses et assez importantes. Dyckia altissima apprécie un pot évasé, plus large que la plante. Pour la culture en pleine terre le drainage sera encore plus important: un lit de gravier sera installé sous le substrat de culture.

Les températures idéales sont comprises entre 5 et 35 °C, mais Dyckia altissima supporte plus chaud et bien plus froid puisqu’elle est rustique jusqu’à -7 °C, dans la mesure où elle est maintenue au sec.

Les arrosages interviennent durant la saison de croissance chaque fois que le sol a séché complètement. Bien sûr cette Broméliacée xérophyte supporte de longs moments sans eau, mais ses feuilles se flétrissent alors, et la croissance est stoppée. L’eau d’arrosage peut être enrichie d’engrais NPK équilibré, très dilué (maximum 1/4 de la dose inscrite sur le flacon).

En automne et hiver, les arrosages sont suspendus durant la saison de repos, la plante maintenue au frais.

Rempotage ou implantation en pleine terre se feront au printemps, au moment de la reprise de la croissance, lorsqu’il ne gèle plus.

Multiplier Dyckia altissima

La plante élargie en coussinet, peut être divisée ou un rejet prélevé au printemps. La plante entière est sortie du pot à l’aide de gants (elle pique) et de plusieurs épaisseurs de papiers journal. Une ou plusieurs rosettes sont séparées, si possible, avec leurs propres racines.

Les graines germent couvertes, à la chaleur et à l’humidité. Une fois germées, le substrat doit sécher tous les deux-trois jours, puis être à nouveau arrosé. La plante met 3 à 4 ans avant de fleurir pour la première fois.

Espèces et variétés de Dyckia

120 espèces environs dans ce genre
Dyckia marnier-lapostollei, belle espèce blanc argenté, aux feuilles larges
Dyckia forteriana, espèce aux nombreuses feuilles blanches et étroites
Dyckia brevifolia , feuilles vertes
Dyckia dawsoni, avec des feuilles aux longues dents
Dyckia estevesii, aux feuilles distiques

Beaucoup d’hybrides décoratifs comme
Dyckia ‘Burgundy Ice’, une étonnante plante de couleur sombre

Nos fiches
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire