A LA UNE »
L'extraction du miel

Aloès en arbre, Arbre carquois

Aloidendron dichotomum dans son milieu en Afrique du Sud

Aloidendron dichotomum ou Aloe dichotoma est une plante succulente sur tige facile à cultiver en pot ou en extérieur en pourtour méditerranéen. Dans le sud de l’Afrique, c’est aussi un aloès en arbre remarquable, malheureusement en déclin à cause du réchauffement climatique.

Botanique

Nom latin  : Aloidendron dichotomum
Synonyme  : Aloe dichotoma
Famille  : Asphodélacées
Origine  : Afrique du Sud
Période de floraison : hiver
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante succulente
Type de végétation : arborée
Type de feuillage  : persistante
Hauteur : jusqu'à 7 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -5 °C
Exposition  : plein soleil
Type de sol : drainant, sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : sec à normal
Utilisation : serre, véranda, maison
Plantation, rempotage : avril à juin
Méthode de multiplication : semis

Généralités

Aloidendron dichotomum, l’arbre carquois est une plante succulente arborée appartenant à la famille des Asphodélacées. Il est originaire d’Afrique du Sud et de Namibie. Aloidendron dichotomum est adapté au climat aride : cependant, ces arbres succulents qui se présentaient sous forme d’étonnantes forêts dispersées sur une savane sèche sont aujourd’hui en déclin à cause du réchauffement climatique. Une adaptation au climat aride les rendent capables de se mettre en repos durant les fortes chaleurs, malheureusement ce qui était un atout auparavant finit par les faire disparaître : lorsque les périodes de chaleur s’éternisent, les arbres carquois en meurent.

Aloidendron dichotomum ou Aloe dichotoma est produit en horticulture spécialisée et cultivé par les amateurs de plantes succulentes sous forme d’un bel aloès caulescent (sur tige), de croissance lente.

Classification et changement de nom

Cette espèce était avant 2013 classifiée au sein du genre Aloe en tant qu’Aloe dichotoma, mais les aloès en arbre sont aujourd’hui séparés du genre pour devenir les Aloidendron

Description de l’arbre carquois

Aliodendron dichotomum est un arbre mature haut de 7 à 9 m, à la silhouette typique comprenant un tronc épais qui se desquame en larges plaques papyracées, surmonté d’une couronne en dôme, pourvue de branches épaisses, très régulièrement réparties, puisque la plante est dichotomique et que chaque branche se divise en 2.

Les pointes apicales sont densément feuillées. Elles comportent des feuilles disposées en spirales, succulentes, lancéolées et sans pétiole, bleu vert ourlées de quelques petites dents.

Les inflorescences terminales sont en épis cylindriques denses. Aliodendron dichotomum fleurit en hiver. Les fleurs sont tubulaires et jaunes. Elles mesurent environ 3 cm, leurs étamines ocre dépassent du tube floral.

Elles sont fécondées par les insectes et produisent ensuite une gousse de graines anguleuses noires.

Le jeune Aloidendron dichotomum proposé en culture fait un Aloès de belle taille aux feuilles rigides perpendiculaires à une tige épaisse qui s’allonge plusieurs années avant de faire sa première dichotomie, soit se diviser en 2 rosettes. Aloidendron dichotomum se divise en moyenne quand il fait 1 m de hauteur.

Comment cultiver l’arbre au carquois ?

Aliodendron dichotomum se cultive aisément en pot, dans un mélange pour cactées, ou dans une terre de jardin allégée de sable grossier. Il peut être sorti en extérieur au printemps : quelques jours à l’ombre, puis progressivement déplacé au soleil, mais il est hiverné dans une pièce hors gel pour l’hiver. Entre 0 et 10 °C, l’hiver, les arrosages sont suspendus.

Durant la saison de croissance, cet aloès arborescent sera arrosé à chaque fois que sa terre sera sèche.

Aliodendron dichotomum est rustique jusqu’à -5 °C, en pleine terre, dans un substrat très bien drainé. Sa culture au jardin est donc faisable sur la côte méditerranéenne.

Comment multiplier Aliodendron dicotomum ?

Les boutures sont réalisables, mais longues à s’enraciner et inintéressantes puisque qu’elle défigure le pied mère, sauf bien sûr dans le cas ou il faut sauver une plante déjà caulescente qui a pourri des racines : l’enracinement se fait dans du sable grossier.

Semis : les graines sont semées en surface d’une terre bien humidifiée, couverte d’un film plastique et maintenue à 25 °C et à la lumière. Dès que la plupart des graines sont germées, le pot de semis est découvert.

Espèces et variétés de Aloidendron

7 espèces dans ce genre

  • Aloidendron pillansii
  • Aloidendron barberae
  • Aloidendron ramosissima
Lire aussi
La dévitalisation d'une souche d'arbre La dévitalisation d'une souche d'arbre

Il est parfois difficile de se débarrasser d'une souche d'arbre. La nature reprenant bien vite ses droits, vous verrez apparaître de nombreuses pousses dès le printemps, réduisant votre travail à...

Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen Interview de Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen

Patrick Dujardin, président de l'Arbre en pot Rouen répond à nos questions. Pouvez-vous présenter votre association "Arbre en pot Rouen" et ses objectifs ? L'Arbre en Pot existe depuis 8 ans et...

L'arbre remarquable L'arbre remarquable

Certains arbres attirent le regard pour différentes raisons, découvrons-en quelques uns mais soumettez-nous aussi vos plus belles rencontres. L'arbre remarquable est un arbre qui par son histoire,...

Planter un arbre au jardin Planter un arbre au jardin

Planter un arbre nous réapprend le rythme de la nature : celui des saisons avec la floraison, les couleurs d’automne, la chute de ses feuilles ; celui des années car il prend son temps pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire