Penstémon

Penstemon heterophyllus

Botanique

Nom latin  : Penstemon heterophyllus
Famille  : Scrophulariacées
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : mai à octobre
Couleur des fleurs  : bleu, pourpre, rouge, rose, blanc ou jaune
Type de plante : sous-arbrisseau à fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 30 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : fertile, bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal, voir sec
Utilisation : massif, plate-bande, fleurs coupées
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis en mars, bouturage en juillet, division de la touffe au printemps
Taille : Quand les premiers boutons apparaissent dans la touffe, couper une branche sur deux à 5-10 cm de la souche. Les nouvelles pousses ainsi provoquées fleuriront plus tard et la floraison se prolongera jusqu'en octobre-novembre.
Maladies et ravageurs : l'oïdium, les limaces

Sous l'appellation « penstemon », se cache environ 250 espèces : Penstemon heterophyllus, de taille moyenne, Penstemon barbatus, de grande taille, Penstemon digitalis, aux tiges pourpres, Penstemon pinifolius, de taille basse et aux feuilles très fines, et de nombreux hybrides. Ce sont des sous-arbrisseaux formant une touffe lâche, plus ou moins haute selon les espèces et les variétés. Les feuilles, persistantes ou semi-persistantes sont simples, lancéolées et de couleur verte, parfois nuancée de pourpre (Penstemon digitalis 'Husker Red').

La floraison des penstemons peut s'étaler du mois de mai aux premières gelées ; cela dépendra de la variété mais également de la taille que vous effectuerez sur votre plante. Les nombreuses fleurs, en forme de longues clochettes, sont regroupées en élégantes grappes de cymes, sur le haut des longues tiges dressées. Tantôt bleues, rouges, ou blanches, elles se déclinent en une large palette de couleurs.

Conditions de culture

Si le sol est bien drainé, les penstemons peuvent résister à des températures très basses (-20° C), notamment Penstemon 'Garnet' ou Penstemon 'Schoenholzeri'. Un terrain lourd et asphyxiant entrainerait la pourriture des racines. L'apport de compost, et/ou d'une poignée de sable peut permettre de corriger ces inconvénients. Un bon paillage durant les mois les plus froids peut également les aider à passer l'hiver tranquillement. L'exposition qui convient le mieux aux penstemons est « plein soleil ». Ces plantes ont besoin de chaleur pour s'épanouir, ne les frustrez pas !

Les penstemons sont également résistants à la sécheresse, du fait de leur système racinaire qui s'enfonce assez profondément dans le sol, mais leur floraison ne sera que plus belle si leur pied reste au frais.

Quelle taille pour le penstemon ?

Les penstemons sont des plantes de culture facile et ne demandent que peu de soins ; La taille fait partie de ceux-là. Afin d'obtenir une longue et belle floraison, il est nécessaire de rabattre le pied au sortir de l'hiver. Coupez une branche sur deux à 5 ou 10 cm de la souche. Les repoussent seront nombreuses et offriront une floraison décalée. Supprimez également les fleurs fanées, afin d'encourager la formation de nouvelles fleurs.

Où installer les penstemons ?

La longue et gracieuse floraison des penstemons, leur élégante silhouette, font de ces fleurs des alliés de choix pour les plates-bandes et les massifs. N'hésitez pas à les associer à d'autres vivaces de haute stature : iris des jardins, delphinium, sauges, ...

Le saviez-vous ?

Les plus belles fleurs se trouvent sur les pieds les moins rustiques ; utilisez-les pour faire de beaux bouquets, puis rentrez-les sous châssis en automne. Vous les remettrez en pleine terre au printemps.

Espèces et variétés de Penstemon

Le genre comprend environ 250 espèces
- Penstemon heterophyllus 'Blue springs' une nouvelle création excellente aussi pour les bouquets d'été
- Penstemon heterophyllus 'True blue' aux fleurs bleues
- Penstemon heterophyllus'Hidcote pink' aux fleurs roses

 

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Hervé (Pays de loire)
    Un genre en effet très intéressant, pour le jardin je vous conseille les nombreux hybrides à longues floraison et au feuillage persistant.
    Répondre à Hervé
    Le 01/07/2014 à 16:31