Mycène printanière

La mycène printanière est un champignon qui apparait lors des pluies printanières, émergeant des mousses exubérantes et gorgées d'eau, sur souches mortes ou troncs humides.

Mycène printanière, Mycena abramsii
Mycène printanière, Mycena abramsii

Botanique

N. scientifique Mycena abramsii
Synonymes Mycena nitrata, Mycena praecox, Prunulus abramsii
Famille Mycénacées
Chapeau gris-brun à gris-beige, jusqu'à 3 cm de diamètre
Hyménium lames blanchâtres
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied fin, grisâtre, plus clair au sommet, 2 à 7 cm
Chair blanchâtre, odeur chlorée
Volve absente
Odeur de radis et de chlore

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodeprincipalement au printemps
Habitatforestier, sur bois mort de feuillus, plus rarement sur conifères
Confusions possiblesMycena filopes, Mycena vitilis
Toxicitéaucune
Intérêt culinairesans particularité
Mycène printanière, Mycena abramsii

Le mot Mycena dérive du latin mykès, signifiant “petit champignon”. Cette appellation provient de la taille globalement modeste de ces champignons basidiomycètes du genre Mycena, de la famille des Mycénacées. La Mycène printanière, Mycena abramsii, pointera son petit sporophore pendant les pluies printanières, émergeant des mousses exubérantes et gorgées d'eau, sur souches mortes ou troncs humides.

Description de la Mycène printanière

Le sommet de la Mycène printanière est formé d'un chapeau brun sombre, strié et pruineux, dont la couleur évoluera ensuite du gris au blanchâtre. Le chapeau peut parfois être gras au touché, il ne dépasse pas les 3 cm de diamètre et peut atteindre des petites tailles, avoisinant les 0,6 cm. La marge, régulière, est plus claire que le centre du chapeau. Les lames de Mycena abramsii sont blanchâtres, libres, assez espacées. Le pied peut atteindre les 7 cm de hauteur pour environ 0,15 à 0,3 cm de diamètre. Il est plutôt rigide, gris-brunâtre avec son sommet plus clair que le reste du pied. De plus, chez les jeunes sujets, lors d'une coupure, un suc aqueux transparent abondant s'en échappe.

Le sporophore, partie visible fertile présente une chair grisâtre dont la saveur est légèrement raphanoïde, l'odeur tend elle aussi vers le radis mais avec une petite touche d'eau chorée, d'eau de javel.

Détermination de Mycena abramsii

Il est rare de confondre la Mycène printanière, sa période de développement étant assez restreinte. Cependant Mycena filopes, la Mycène à odeur d'iode lui ressemble mais son chapeau est plus faiblement strié. De plus, son sporophore est gris, il est donc difficile de la confondre avec la Mycène printanière quand celle-ci est jeune et encore de couleur brune. Son odeur est très faible, hormis quand le sporophore se dessèche, il laisse alors échapper une odeur d'iode.

Une autre espèce de Mycène lui est semblable, Mycena vitilis, la Mycène à pied raide, dont la chair est inodore et dont le pied rigide est lisse et non poilu, contrairement à la Mycène printanière.

Milieu de vie

Mycena abramsii pousse au printemps, d'avril à juin au cours des pluies qui rendent les bois humides. Parfois on peut apercevoir cette petite espèce jusqu'en automne mais rarement. Elle apprécie les supports humides, souches et branches d'arbres recouverts de mousses. Cette Mycène est commune et se développe seule ou dans d'autres cas en petits groupes.

Toxicité ou intérêt culinaire de la mycène printanière

Aucun intérêt culinaire, considéré comme non comestible étant donné sa petite taille et la minceur de sa chair.

Espèces et variétés de Mycena

De nombreuses espèces de Mycènes présentent des chapeaux d'une taille inférieure à 1 cm de diamètre :

  • Mycena tenerrima : chapeau blanchâtre poudré, de toute petite taille, d'un diamètre de 0,1 à 0,5 cm
  • Mycena meliigena : Mycène corticole, chapeau cannelé brun-rouge à brun-voilacé, mesurant entre 0,2 et 0,6 cm de diamètre
  • Mycena alba : Mycène blanche, chapeau blanc à gris beige mesurant entre 0,3 et 0,5 cm de diamètre
  • Mycena clavata : très rare, brun-beige, légèrement strié, il mesure entre 0,3 et 0,5 cm de diamètre
  • Mycena acicula : Mycène en aiguille, chapeau orange vif puis jaune de taille minuscule, entre 0,15 et 0,7 cm de diamètre
  • Mycena bulbosa : Mycène bulbeuse, chapeau cannelé, blanchâtre et gélatineux, qui mesure entre 0,2 et 0,5 cm
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula

Ce minuscule champignon communément nommé Mycène en aiguille ou Mycène rouge orange, se remarque non par sa taille mais par sa couleur orange vive.

Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa

La Mycène à poils tortueux dresse ses petits sporophores dans les forêts sombres et humides ou ce champignon se couvre de fines gouttelettes de rosée sur son pied et chapeau,[...]

La taille des arbustes à floraison printanière La taille des arbustes à floraison printanière

Spectacle aussi éblouissant que réjouissant après un hiver de grisaille, les arbustes à floraison printanière nous offrent le meilleur d'eux-même s'ils sont taillés à la bonne période. Réfléchissez...

Mycène crispata, Hemimycena crispata Mycène crispata, Hemimycena crispata

Hemimycena crispata est un beau champignon blanc au chapeau ondulé, cependant rare et peu connu.

Vos commentairesAjouter un commentaire