Raisin d'amérique, Phytolaque d'amérique

Raisin d'amérique, Phytolaque d'amérique, Phytolacca americana

Botanique

Nom latin  : Phytolacca americana
Famille  : Phytolaccacées
Origine  : Amérique du nord, Mexique
Période de floraison : de juin à octobre
Couleur des fleurs  : blanc-rose
Type de plante : vivace dressée ramifiée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : jusqu'à 4 m
Toxicité : baies toxiques en cas d'ingestion

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : sol riche en humus
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : haie libre
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis au printemps
Taille : coupez les tiges disgraçieuses
Maladies et ravageurs : résistant aux maladies et aux insectes ravageurs

Le raisin d’Amérique est une grande plante vivace (elle peut dépasser 3 mètres de hauteur) aux vigoureuses tiges dressées . Largement ramifiées, ces dernières sont souvent de couleur rouge. Les feuilles, de bonne taille et de couleur verte, se colorent joliment de rouge à l'automne. La floraison est elle aussi attrayante. De la fin du printemps jusqu'au début de l'automne, les grappes dressées de fleurs blanchâtres se développent aux extrémités des branches.

Vers la fin de l'été, viennent les premiers fruits, des baies d'abord vertes puis noires, très toxiques. Au fur et à mesure que les fruits mûrissent, les grappes se courbent jusqu'à pendre vers le sol. Sur une même grappe, vous pourrez observer des fruits mûrs et des boutons floraux.

Avec l'arrivée de l'hiver, la partie aérienne disparait pour reparaitre au printemps suivant.

Attention à l'invasion !

Le raisin d'Amérique se reproduit très facilement par ses graines, qui ont une très longue durée de vie. Les baies sont très appréciées des oiseaux, et ces derniers ont grandement participé à la propagation de l'espèce, en lisière des forêts, dans les clairières ou sur les bords des routes.

Attention à sa toxicité !

Le raisin de Virginie est toxique par ses racines, par ses feuilles et par ses fruits. Si chez l'homme les conséquences ne sont pas mortelles (troubles digestifs plus ou moins importants), il n'en est pas de même pour les herbivores (notamment pour la vache et le cheval).

Il semble, toutefois, que les jeunes feuilles soient comestibles (un des autres noms de la plante est l'Épinard doux de la Martinique), mais en prenant certaines précautions de préparations (ébouillantées plusieurs fois, et évacuation de l'eau de cuisson).

Une culture possible ?

Compte-tenu de son caractère invasif (pour en être persuadé, il suffit de se promener dans la forêt de Fontainebleau !), il semble peu prudent de vouloir installer le raisin de Virginie dans son jardin. Toutefois, en le cultivant en pot et en supprimant les baies au fur et à mesure qu'elles murissent, vous pouvez profiter de son originalité sans risquer d'envahir le voisinage. Mais restez vigilant !

Ses besoins ? Ils sont peu nombreux ; une substrat humifère et frais, et le tour est joué.

Le saviez-vous ?

Le raisin d’Amérique a été introduit au 17e siècle pour le pigment contenu dans ses baies qui était utilisé dans la teinture de tissus et du vin.

Espèces et variétés de Phytolacca

Le genre comprend 25 espèces
- Phytolacca americana l'espèce type

Lire aussi
Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique

Évocateur des paysages du Sud, l'Agave americana offre sa silhouette graphique aux rayons brûlants du soleil sans jamais le craindre. Parfois il se pare d'une étrange tourelle de plusieurs mètres...

Les bienfaits du raisin Les bienfaits du raisin

Déjà star sous l'Antiquité, le raisin a toujours eu une forte connotation symbolique et ce, dans de nombreuses civilisations. Sous le rond fruit, se cachent de nombreuses propriétés thérapeutiques...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Erica (Haute-Corse)
    Ce que je ne comprends pas est le fait qu'elle soit poison pour l'être humain, mais pas pour les oiseaux ! Pourquoi ?
    Répondre à Erica
    Le 05/08/2015 à 16:17
  • Jessica (Alsace)
    Mes beaux-parents avaient acheté cette plante en pensant que ça resterait petit (le soucis quand les fleuriste ne connaissent pas leurs produits..!) Ils l'ont placé en pleine terre sur une tombe, depuis c'est l'invasion! On a pris quelques rejets pour les replanter. Hier, j'ai vu un article dans un magazine et j'y ai reconnue cette plante, depuis je sais enfin comment elle s'appelle. Je suis bien contente de m'être limité à la planter en pot. On va tester le glyphosphate pour l'enlever....
    Répondre à Jessica
    Le 06/09/2014 à 11:38
  • Lili131700 (Bouches du Rhone)
    Bonjour je suis étonnée de lire votre article sur le phytolaque, sachant que cette plante est dangereuse pour les animaux,et les humains, elle est invasive, elle tue tout autour d'elle et il y a des bénévoles qui se relaient dans tous les coins de France pour arracher cette plante, même si elle est magnifique, sinon dans quelques années elle aura pris le pas sur tout le reste de la végétation! Je trouve grave de ne pas mentionner cela dans votre article.
    Répondre à Lili131700
    Le 25/08/2014 à 20:00
    Chacha (Allier)
    Je confirme les propos de Lili cette plante est une catastrophe ecologique
    Répondre à Chacha
    Le 18/06/2016 à 14:01
    Chacha (Allier)
    Tout comme la jussie !
    Répondre à Chacha
    Le 18/06/2016 à 14:04