Mycène en aiguille, Mycène rouge orange

Ce minuscule champignon communément nommé Mycène en aiguille ou Mycène rouge orange, se remarque non par sa taille mais par sa couleur orange vive.

Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula
Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula

Botanique

N. scientifique Mycena acicula
Synonymes Agaricus aciculus, Trogia acicula, Marasmiellus acicula
Famille Mycénacées
Chapeau orange vif puis jaune, entre 0,2 et 0,7 cm de diamètre
Hyménium lames blanches à jaunes pâles
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied fin, jaune, 1 à 5 cm de hauteur
Chair très fine, blanchâtre
Volve absente
Odeur insignifiante

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodeavril à novembre
Habitatforestier, sur débris de bois, surtout de feuillus
Confusions possiblesMycena oregonensis, Mycena floridula, Rickenella fibula
Toxicitéaucune
Intérêt culinairesans intérêt, non comestible
Usagesnon référencés
Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula

Ce minuscule champignon basidiomycète de la famille des Mycénacées, communément nommé Mycène en aiguille ou Mycène rouge orange, se remarque non par sa taille mais par sa couleur orange vive. Mycena acicula est si fluette, que, sans ses teintes si vives nous ne la remarquerions même pas sur les sols sombres de nos forêts de feuillus. Son nom latin “acicula” signifie petite aiguille, du fait de sa ressemblance avec une minuscule tête d'épingle.

Description de la Mycène en aiguille

Petit, 2 à 7 mm au plus, le chapeau de la Mycène en aiguille est strié, généralement orange vif il peut parfois tendre vers des teintes plus rougeâtres au centre. Avec l'âge, le chapeau de cette Mycène pâlit, se rapprochant alors de teintes jaunes ou blanchâtres, surtout au niveau de la marge. Jeune il est hémisphérique et pruineux, puis s'aplatit progressivement pour enfin devenir lisse. La marge de Mycena acicula est jaune orangée et reste plus claire que le centre du chapeau. Les lames sont adnées, c'est-à-dire quelles adhèrent au pied, elles sont jaune pâle ou blanchâtres. Son pied jaune, délicatement poudré est très fin, il dépasse rarement les 1 mm mais il peut atteindre une hauteur avoisinant les 5 cm. La chair jaune terne de Mycena acicula est très fine et donc très fragile. La saveur de cette mycène est douce et son odeur est très faible voire insignifiante.

Détermination de Mycena acicula

S'il est facile de reconnaître cette petite Mycène les risques de confusions existent malgré tout. Mycena oregonensis, contrairement à la Mycène en aiguille qui pâlit avec l'âge, présente des couleurs peu changeantes. Cependant pour être certain de l'identification il sera nécessaire d'effectuer une observation au microscope. Cependant on rencontrera rarement Mycena oregonensis, peu commune elle se trouve surtout en Amérique du Nord et en Norvège. Il est aussi possible de confondre Mycena acicula avec Mycena floridula au chapeau saumon et au pied translucide qui pousse dans les pelouses. Une dernière confusion est fortement possible avec Rickenella fibula mais ses lames sont décurrentes, elles descendent sur le pied et permettent ainsi une détermination fiable.

Milieu de vie du mycène en aiguille

Mycena acicula est une espèce commune qui apprécie particulièrement les périodes humides et les sols frais, il est donc courant de l'apercevoir durant ces intervalles. Il faut tout de même garder à l'esprit qu'elle est minuscule. Cette Mycène pousse jusqu'à 1400 m d'altitude, sur des débris ligneux au sol, sur des souches en décomposition. Elle se développe principalement sur le bois de feuillus d'avril à novembre, aussi bien en troupes que solitaire. La Mycène en aiguille est un champignon saprophyte, son mycélium se nourrit de débris organiques de feuillus.

Toxicité ou intérêt culinaire

Aucun intérêt culinaire, considéré comme non comestible étant donné sa petite taille et la minceur de sa chair.

Espèces et variétés de Mycena

Certaines espèces présentent des spécificités qui les distinguent des autres Mycènes

  • Mycena cupressina : chapeau strié-cannelé, jaune ochracé, pousse sur écorce de cyprès
  • Mycena pseudocorticola : chapeau cannelé, gris bleu à gris ochracé, pousse durant tout l'hiver
  • Mycena juniperina : chapeau cannelé, gris bleu à gris ochracé, pousse sur les écorces de genévriers
  • Mycena cyanorrhiza : Mycène à base bleue, chapeau grisâtre à blanchâtre, particularité du pied qui présente une base bleue
  • Mycena discopus : chapeau blanc à grisâtre, pousse uniquement sur les noisettes tombées
  • Mycena rhenana : très petit chapeau cannelé, blanc grisâtre, habitat particulier, pousse sur les chatons femelle d'aulne
  • Mycena plumipes : Mycène des cônes d’épicéa, chapeau brun à gris, pousse sur cônes d’épicéa juste après la fonte des neiges

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa

La Mycène à poils tortueux dresse ses petits sporophores dans les forêts sombres et humides ou ce champignon se couvre de fines gouttelettes de rosée sur son pied et chapeau,[...]

Mycène crispata, Hemimycena crispata Mycène crispata, Hemimycena crispata

Hemimycena crispata est un beau champignon blanc au chapeau ondulé, cependant rare et peu connu.

Ixia orange, Lis des blés orange, Ixia dubia Ixia orange, Lis des blés orange, Ixia dubia

Ixia dubia, le lis des blés orange, ou ixia incertain, est une plante bulbeuse appartenant à la famille des Iridacées. L'ixia orange est originaire du Cap en Afrique du Sud.[...]

Coprin à tête rouge, Coprinopsis erythrocephala Coprin à tête rouge, Coprinopsis erythrocephala

Rouge vermillon à orange sur le sol nu, le Coprin à tête rouge se repère et s'identifie sans peine. Il perdra vite sa superbe, deviendra noir et liquide comme de l'encre,[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire