Véronique prostrée

Fleurs de Veronica prostrata 'Mrs Holt'

Botanique

N. scientifique Veronica prostrata
Synonyme Veronica rupestris
Origine Des Pays-Bas à la Russie, du nord de l'Espagne à la Macédoine et au Caucase en passant par l'Italie
Floraison Mai et juin
Fleurs Bleu
TypeFleur
VégétationVivace
Feuillage Caduc
HauteurDe 15 à 20cm de haut
ToxicitéNon toxique

Planter et cultiver

Rusticité Bonne rusticité : -20°C
Exposition Soleil
SolSols maigres, pas gras, argilo-sableux
Acidité Plutôt acide, mais s'accommode très bien de sols neutres
Humidité Sol sec à légèrement frais, correctement drainé, pas humide.
UtilisationEn massif ou en rocaille
PlantationA l'automne ou au printemps de préférence
MultiplicationLe bouturage sur les tiges tendres au printemps apporte de bons résultats. Diviser les touffes fonctionne très bien aussi et donne des résultats plus rapides, au printemps ou à l'automne. Sinon, toujours à l'automne, on peut choisir le semis sous châssis froid ; les graines lèvent au printemps.
TailleIl vaut mieux rabattre les inflorescences fanées, elle sera plus touffue et refleurira un peu durant l'été.
Sensibilité Seules les feuilles sont atteintes par l'oïdium, le mildiou ou les taches noires.
Fleurs de Veronica prostrata 'Mrs Holt'

L'une des représentantes les plus célèbres d'un genre qui compte près de 250 espèces, Veronica prostrata ou plus communément la véronique prostrée est une vivace qui forme des tapis avec ses tiges prostrées de 10 à 25cm de long. Les tiges florales, ascendantes, donnent un peu de hauteur à cette plante qui ne dépasse pas toutefois les 20cm de haut.

Les feuilles, assez allongées, mesurent 2,5cm de long sur 1cm de large. Elles sont linéaires à un peu oblongues, avec de courts pétioles, parfois entières mais généralement très dentelées, avec des bords souvent enroulés. Elles sont de couleur vert vif à moyen.

Les fleurs de la véronique prostrée se développent au sommet des tiges florales, disposées en grappes coniques courtes, nombreuses. Chaque fleur, bleu clair ou moyen, fait un diamètre d'environ 1cm.

Où et avec quoi planter ma véronique ?

Il faut savoir que dans son habitat d'origine cette véronique pousse dans des prairies forestières, mêlée à des arbustes ou sur des pentes herbeuses ensoleillées. Elle se prête tout naturellement bien au même type d'installation dans un jardin et particulièrement dans les rocailles plutôt herbeuses (prairie alpine reconstituée), ou grands talus secs.

Pour les rocailles plus caillouteuses, la mélanger avec une espèce plus délicate comme Androsace vandellii et ses splendides petites fleurs blanches ou une magnifique campanule, aux fleurs bleu-lilas avec des rayures plus clair, Campanula chamissonis.

Dans un style différent, elle est parfaite dans les massifs de terre de bruyère avec des azalées, de petites fougères ou d'autres vivaces tel que le Lithodora diffusa (le grémil, aux superbes fleurs bleues) ou le Meconopsis cambrica, pour un magnifique mélange de couleurs, d'architecture des fleurs et contraste des ports. Dans ces massifs, la Veronica prostrata occupera le premier plan. Son côté couvrant la rend presque indispensable dans les massifs de bulbeuses à fleurs, dont elle palliera le manque d'occupation de l'espace.

Histoire et étymologie…

Veronica connait une origine complexe et même sacrée. Ce nom vient de veronicon, "vraie image", désignant l'empreinte du visage du Christ laissée sur le saint suaire avec lequel Véronique l'essuya lors de la montée au calvaire. Ce jeu de mot entre veronicon et Véronique est probablement une sorte de calembour sacré puisque l'origine du prénom Véronique serait cananéenne ou sémitique.

Prostrata a une étymologie plus simple puisqu'il vient de prosterno qui en Latin signifie "coucher", "renverser", en référence au port de la plante.

Le saviez-vous ?

  • On la trouve parfois sous le nom Veronica rupestris.

Espèces et variétés de Veronica

Il existe pas mal de variétés de cette espèce :
Veronica prostrata 'Blauspiegel', nouveau cultivar au port compact et floraison bleu soutenu, tirant un peu sur le rouge ; V. p. 'Alba', à fleurs blanches ; V. p. 'Loddon Blue', d'un bleu lumineux ; V. p. 'Mrs. Holt', aux fleurs rose pâle ; V. p. 'Nana', bleue avec un port très bas ; V. p. 'Rosea', floraison rose moyen ; V. p. 'Royal Blue', d'un bleu très foncé ; V. p. 'Silver Queen', aux fleurs bleu argenté... et bien d'autres encore.

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Véronique petit-chêne, Véronique des bois, Fausse germandrée, Veronica chamaedrys Véronique petit-chêne, Véronique des bois, Fausse germandrée, Veronica chamaedrys

La véronique petit-chêne est une plante vivace sauvage et indigène de France. Parfois considéré comme une mauvaise herbe, car spontanée, Veronica chamaedrys fait pourtant partie des plantes...

Véronique de Perse, Véronique commune, Boyau de chat, Veronica persica Véronique de Perse, Véronique commune, Boyau de chat, Veronica persica

La Véronique de Perse (Veronica persica) est une plante herbacée annuelle faisant partie de la famille des Plantaginacées. Elle est originaire du Sud-Ouest de l'Asie et s'est naturalisée peu à[...]

Véronique en épi, Veronica spicata Véronique en épi, Veronica spicata

La véronique en épi, Veronica spicata est une plante vivace herbacée de la famille des Plantaginacées. Présente en France, et distribuée de l'Europe jusqu'en Asie, elle croît naturellement sur...

Véronique à feuilles longues, Veronica longifolia Véronique à feuilles longues, Veronica longifolia

La véronique à longues feuilles, Veronica longifolia est une plante d'origine européenne. En tant que plante sauvage, elle croit en zone dégagée en bordure d'étang, de rivière, ou dans les[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire