Mycène crispata

Hemimycena crispata est un beau champignon blanc au chapeau ondulé, cependant rare et peu connu.

Mycène crispata, Hemimycena crispata
Mycène crispata, Hemimycena crispata

Botanique

N. scientifique Hemimycena crispata
Synonymes Helotium crispatum, Marasmiellus crispatus
Famille Mycénacées
Chapeau blanc, 2 à 10 mm de diamètre
Hyménium lames blanches
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied blanc, pruineux, fin, 2,5 cm de hauteur
Chair blanche, fine
Volve absente
Odeur insignifiante

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodeforestier, sur débris organiques
Habitatblanche, fine
Confusions possiblesHemimycena mairei, Hemimycena ignobilis, Hemimycena candida
Toxicitéaucune
Intérêt culinairesans particularité
Usagesnon référencés
Mycène crispata, Hemimycena crispata

Petite espèce du genre Hemimycena de la famille des Mycénacées, rare et peu connue, cette Mycène ne possède pas de nom commun mais se fait scientifiquement appeler Hemimycena crispata. L’étymologie de son nom, « crispata » provient du latin, signifiant dans ce cas-ci « ridé » ou « ondulé ». Description de la bordure du chapeau ondulée de ce beau et délicat Basidiomycète blanc.

Description de Hemimycena crispata 

Le chapeau de Hemimycena crispata est blanc, lisse et il ne mesure pas plus de 1 cm de diamètre, ses bords sont souvent ondulés. Il est au départ hémisphérique mais déprimé au centre puis il s'étale et devient totalement déprimé avec l'âge. Les lames, concolores au chapeau sont espacées et nettement décurrentes, à savoir, qu'elles descendent sur le pied. Le pied est quant à lui pruineux, mais du fait de sa petite taille, il sera difficile d'observer les délicats flocons blancs à l’œil nu, une loupe pourra être nécessaire. Il est blanc et mesure entre 0,6 et 2,5 cm de haut pour un diamètre de 0,5 à 2 mm. Sa chair blanche pure est très mince, presque translucide. L'odeur de Hemimycena crispata est faible, voire nulle et sa saveur est douce. Le mycélium, partie végétative cachée, se répand dans les débris organiques en décomposition, en fins filaments, quasiment invisibles.

Détermination de l'Hemimycena crispata

Il est possible de confondre Hemimycena crispata avec quelques autres champignons blancs du genre Hemimycena qui possèdent eux aussi des lames décurrentes. Tel que Hemimycena mairei, la Mycène de Maire, elle pousse cependant dans les pelouses et son chapeau blanc à ocre est souvent plus grand que celui de Hemimycena crispata. Une autre confusion est possible avec Hemimycena ignobilis mais, qui, sous la loupe présente un pied complètement lisse. Hemimycena candida, la Mycène des consoudes lui est très semblable mais pousse à la base des pieds de consoudes vivants.

Milieu de vie

Hemimycena crispata apprécie tous types de débris organiques. Pouvant se développer aussi bien sur des morceaux de tiges que sur des glands, ou alors même sur des débris ligneux en décomposition. Souvent grégaire on trouve cette espèce en groupes de plusieurs individus, plus ou moins proches. La période de développement du sporophore, la partie fertile visible, a été observée en été dans un milieu humide cependant l'étendue exacte de sa période de pousse n'est pas connue. La rareté de Hemimycena en est certainement la cause.

Toxicité ou intérêt culinaire

Aucun intérêt culinaire, considéré comme non comestible étant donné sa petite taille et la minceur de sa chair.

Espèces et variétés de Hemimycena

Au sein des Mycénacées il existe environ une trentaines d'espèces du genre Hemimycena :

  • Hemimycena tortuosa : Mycène à poils tortueux, chapeau blanc, pousse sur bois de feuillus ou de conifères
  • Hemimycena ochrogaleata : Mycène des cirses épineux, chapeau ocre clair, pousse sur bois de feuillus
  • Hemimycena cucullata : Mycène en capuchon, Chapeau blanchâtre, pousse sur feuilles mortes
  • Hemimycena pseudolactea : chapeau blanc à crème, pousse sur débris de conifères en forêts marécageuses
  • Hemimycena lactea : Mycène blanc de lait, chapeau blanc, pousse sur aiguilles de pins
  • Hemimycena gracilis : chapeau blanc, se développe sur aiguilles et débris de conifères
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa Mycène à poils tortueux, Hemimycena tortuosa

La Mycène à poils tortueux dresse ses petits sporophores dans les forêts sombres et humides ou ce champignon se couvre de fines gouttelettes de rosée sur son pied et chapeau,[...]

Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula Mycène en aiguille, Mycène rouge orange, Mycena acicula

Ce minuscule champignon communément nommé Mycène en aiguille ou Mycène rouge orange, se remarque non par sa taille mais par sa couleur orange vive.

Les symptômes d'intoxications aux champignons Les symptômes d'intoxications aux champignons

Plus de mille cas d'intoxications aux champignons sont recensés chaque année en France, sans gravité majeure pour la plupart.

Vos commentairesAjouter un commentaire