A LA UNE »
10 plantes chameaux

Le bassin préformé

Le bassin préformé
Le bassin préformé

Pour installer un point d'eau au jardin, le plus pratique à mettre en œuvre est le bassin préformé. Il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes, avec ou sans cascade et jet d'eau pour un rendu très naturel ou plus sophistiqué.

Les bassins préformés sont le plus couramment fabriqués en polyéthylène mais il en existe aussi en résine de synthèse ou encore en polyester. Leur capacité dépend de beaucoup de leur forme.

Les modèles standards sont d'une capacité oscillant entre une soixantaine de litres à plus de 800 litres.

Les formes des modèles varient beaucoup. Certains sont strictement géométriques (rond, ovale, carré ou rectangle), les autres présentent des formes plus naturelles avec des paliers préformés de différentes profondeurs.

L'intérêt du bassin préformé est qu'il est naturellement étanche, dès sa mise en place, contrairement au système à bâche. La rigidité du matériau permet de gagner en profondeur sans problème d'écroulement des berges. La pose est somme toute assez simple mais elle doit respecter un certain mode opératoire pour assurer la pérennité de l'aménagement.

Bassin en polyéthylène

Ainsi, la première étape consiste à déposer le bassin à l'endroit souhaité et de délimiter son encombrement au sol à l'aide de piquets par exemple. Le sol doit être largement creusé autour du bassin. Une marge de 15 cm est souvent la règle sur le pourtour du bassin. Une marge de 3 à 5 centimètres de plus est réservée sur la profondeur.

Un premier placement du bassin est alors réalisé dans l'excavation pour vérifier que le trou est suffisant. Lorsque les dimensions de l'excavation sont satisfaisantes, il est impératif de poser un lit de sable de 3 à 4 centimètres sur le fond pour bien stabilisé l'ensemble. Le sable doit être bien tassé et parfaitement plat sur le fond. La vérification avec un niveau est fortement recommandée pour que le bord supérieur soit exactement là où on le souhaite. Lorsque cette étape est terminée, le bassin est positionné.

Une nouvelle vérification avec un niveau est recommandée. Commence alors le début du remblayage sur environ 20 cm de haut, puis le remplissage du bassin en eau sur la même hauteur. Le remblayage peut alors se poursuivre en alternance avec le remplissage selon la même méthode. Il ne faut pas hésiter à bien tasser le remblai et à l'arroser pour bien caler le bassin. Les plantes peuvent être installées dans la foulée. La mise en place des poissons devra attendre un mois environ le temps que la végétation soit bien acclimatée.

Lire aussi
Le filtre de bassin Le filtre de bassin

Pour une eau claire et limpide en toutes saisons, le bassin au jardin se doit d'être équipé d'un système de filtration mécanique et/ou biologique adapté. Le meilleur choix dépend de la taille du...

La filtration par UV du bassin La filtration par UV du bassin

Efficace pour lutter contre les microparticules d'algues et pour détruire certains germes et bactéries, le stérilisateur UV aide à maintenir l'eau du bassin claire et le poissons en bonne santé....

Comment étanchéifier un bassin maçonné ? Comment étanchéifier un bassin maçonné ?

Un bassin maçonné a tendance à rester poreux et ne sera vraiment étanche qu'une fois revêtu d'un enduit spécifique. Voyons comment procéder afin d'obtenir un résultat optimal. Les divers enduits...

Choisir son liner de bassin Choisir son liner de bassin

Le liner, autrement appelé 'bâche' assure l'étanchéité du bassin, il est donc incontournable. Le choix d'un liner de bassin n'est pas chose aisée face à la multitude de références disponibles dans...

Vos commentairesAjouter un commentaire