Rosier de chine

Rosier de chine, Rosa chinensis

Botanique

Nom latin  : Rosa chinensis
Synonymes  : Rosa indica, Rosa chinensis var spontanea
Famille  : Rosacées
Origine  : Chine
Période de floraison : de juin jusqu'aux gelées
Couleur des fleurs  : rose à rouge
Type de plante : rosier botanique
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1m 30 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -19 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : moyennement acide à moyennement basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : arbuste ornementale, haie libre
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : boutures, marcottes, semis, divisions

Rosa chinensis ou Rosa indica, le rosier de Chine est une espèce botanique de rosier, il appartient donc à la grande famille des Rosacées. Originaire de Chine, cette espèce attractive est naturalisée en d’autres pays asiatiques et introduit en culture en Europe depuis longtemps. Rosa chinensis, comme nombre de rosiers botaniques est ancêtre de nombreux hybrides actuels, apportant entre autre, le caractère remontant aux rosiers modernes. C’est d’ailleurs l’une des souches des roses hybrides de thé.

En dehors des hybrides à grosses fleurs pleines, les formes plus proches de l’espèce botanique, à fleurs simples ou semi pleines sont des plus attrayantes dans les jardins naturels. Elles forment de véritables arbustes, à utiliser dans les massifs ou en haie libre : florifères, vigoureux et mellifères, ils demandent peu d’entretien.

Description du rosier de Chine

Rosa chinensis forme un arbuste aux multiples tiges peu ou pas épineuses, produisant un arbuste aéré à la belle silhouette arrondie. La forme botanique et ses proches descendants, se limite à une hauteur maximale de 2 m en tous sens, souvent limité d’ailleurs à 1m 50, voire très petit pour les formes naines.

Ses feuilles sont vert clair, divisées en pétioles lustrés. Les jeunes rameaux en cours de croissance sont pourpres.

Les fleurs éparpillées sur le buisson éclosent de juin jusqu’aux gelées, par vagues successives. Les fleurs simples sont un peu irrégulières, montrant 5 pétales roses à rouges, de forme un peu inégale. Elles ont un discret parfum poivré. Pollinisées par les insectes butineurs, elles se transforment en petits fruits, ronds et rouges.

Rosa chinensis ‘Mutabilis’ est une variété remarquable car les fleurs ont une couleur qui évolue du crème-ocre à un rose profond. Cet arbuste arbore donc plusieurs de couleur de fleurs simultanément.

Rosa chinensis ‘Sanguinea’ est caractérisé par sa couleur rouge, tandis que Rosa chinensis ‘Viridiflora’ est une curiosité, aux fleurs vertes : elle forme des petites rosettes de sépales, intéressantes pour « rafraîchir » les bouquets.

Cultiver le rosier de Chine

Loin d’être délicat, Rosa indica est vigoureux et résistant aux maladies. Il ne demande pas de nature de sol particulière, et est tolérant pour le ph. Son exposition est préférentiellement très ensoleillée, car c’est un gage d’une importante floraison, il supporte néanmoins la mi-ombre.

Bien que parfois accusé de frilosité, il résiste à de fortes gelées. Dans les régions les plus gélives, il sera de préférence installé au jardin au printemps. Pralinage et paillage à la transplantation, plus quelques arrosages lui permettent de s’enraciner en profondeur dès sa première saison. Une fois bien repris il supporte plutôt bien la sécheresse.

Taille et entretien

S’il y a besoin de limiter son encombrement ou de nettoyer les tiges défleuries, la taille intervient en fin d’hiver, juste avant le redémarrage de la croissance.

Les tiges les plus anciennes sont éventuellement rabattues à cette même époque, pour permettre un renouvellement. Le bois mort est nettoyé.

Il n’y a pas besoin d’ôter les fleurs fanées pour que le rosier de Chine poursuive sa floraison.

Multiplier le rosier de chine

Il se reproduit facilment par bouturage en été. La forme botanique pure se reproduit également par semis.

Espèces et variétés de Rosa

150 espèces et des milliers de cultivars
Rosa banksia, le rosier de Banks
Rosa rugosa, à gros fruits
Rosa gigantea, de 30 m de hauteur parfois
Rosa rubiginosa, l’églantier rouge
Rosa moschata, le rosier musqué
Rosa  foetida, le rosier fétide
Rosa wichuraiana, le rosier de Wichura
Rosa rubiginosa, l’églantier rouge
Rosa hugonis, aux fleurs jaunes
Rosa chinesis ‘Mutabilis’, superbe variété aux fleurs changeantes
Rosa chinensis ‘Viridiflora’, une curiosité aux fleurs vertes
Rosa chinensis ‘ Semperflorens’, les rosiers du Bengale
Rosa chinensis ‘Minima’, ‘Rouleti’ ou ‘Pumila’, des  formes naines
Rosa chinensis ‘Sanguinea’, fleurs rouges et simples

Nos fiches
Lire aussi
La plantation d'un rosier La plantation d'un rosier

Comment et quand planter un rosier ? Cela varie selon le type type d'achat, en conteneur ou à racines nues. Quand planter un rosier ? Les rosiers en conteneur peuvent être plantés pratiquement...

Histoire de la rose et du rosier (suite) Histoire de la rose et du rosier (suite)

Suite de l'histoire de la rose et du rosier ... » Histoire de la rose et du rosier En 1700, l’arrivée de rosiers de Chine et de Japon bouleversa la culture de la rose en France. En quelques...

Histoire de la rose et du rosier Histoire de la rose et du rosier

Dans tout l’hémisphère nord, l’histoire de la rose remonte à la nuit des temps. Reine du jardin à juste titre, la rose est un joyau que les jardiniers ont façonné patiemment de...

Fontana Rosa, le jardin des romanciers (06) Fontana Rosa, le jardin des romanciers (06)

Le jardin Fontana Rosa est l’œuvre de Vicente Blasco-Ibañez (1867-1928), scénariste et romancier espagnol, né à Valence. Monument Historique El jardin de los Novelistas, le jardin des...

Vos commentairesAjouter un commentaire