Poireau perpétuel, Poireau vivace

Poireau perpétuel, Poireau vivace, Allium ampeloprasum

Botanique

Nom latin  : Allium ampeloprasum
Famille  : Amaryllidacées
Origine  : Europe méridionale, Afrique du Nord
Période de floraison : printemps
Type de plante : bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 50 à 100 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -25°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : plutôt riche, meuble et bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : potager
Plantation, rempotage : de la mi-aout à la fin du mois de septembre
Méthode de multiplication : séparation des bulbilles, semis

Le poireau perpétuel est un légume ancien, déjà utilisé par les hommes préhistoriques. Cette espèce est l’ancêtre du poireau des jardins nommé Allium porrum. S’il est moins cultivé de nos jours, il connait un renouveau d’intérêt, partagé pour tous les légumes anciens. Il est heureux de constater que des techniques culturales anciennes reviennent à la mode et puisse être transmises ainsi. Bien sûr, la gestion d’un légume perpétuel se fait sur plusieurs années, au contraire du poireau des jardins, par exemple, qui est récoltés entièrement et semés tous les ans.

Description du poireau perpétuel

Allium ampeloprasum est une espèce de grande taille, dépassant parfois le mètre. Il pousse en touffe compact. Ses feuilles sont engainantes et produisent une tige qui peut faire plus d’ 1 cm de diamètre. Il fleurit assez rarement d’une ombelle de fleurs nombreuses et blanches.

Culture du poireau perpétuel

Allium ampeloprasum se cultive dans un terrain riche, bien drainé, au soleil de préférence. Comme il n’aime pas les terres acides, un amendement calcaire est bienvenu. Il doit être régulièrement nourrit.

La plante sort ses feuilles à partir de fin août, septembre ; celles-ci se développent l’hiver puis finissent leur saison en juin. Tous les verts sèchent alors. La plante est en repos sous forme de bulbe. Allium ampeloprasum produit des bulbilles autour du bulbe central, plutôt juste avant de faner, en avril –juin.

La culture du poireau perpétuel demande à être gérée sur plusieurs années. Dans un premier temps, il faut le multiplier suffisamment : Si vous avez quelques oignons de poireau perpétuel à repiquer, il faudra leur laisser le temps de se développer avant de les consommer, et ainsi pérenniser le pied.

Comment multiplier le poireau perpétuel ?

  • Par division de la touffe au printemps, ou éventuellement à l’automne : on peut en profiter pour lui apporter du compost sous les racines.

  • Par récupération des petits bulbes (5 à 10) autour du gros, lorsque la plante est au repos en été. Tous les bulbes sont replantés de suite.

  • Par semis si vous avez des graines.

Le poireau perpétuel ne demande pas de soins particuliers, sa culture est facile. Il est moins sensible aux maladies et à la mouche du poireau. On le garde de nombreuses années dans son jardin, et son gout est fin. S’il monte en fleur, vous pouvez couper la tige florale, pour éviter une fatigue du bulbe, mais vous pouvez aussi la laisser, et récolter des graines à redistribuer autour de vous, car il n’est pas si facile à trouver.

La récolte

Lorsque vous avez suffisamment de pieds et de feuilles qui se développent, pour pouvoir en récolter, tout en laissant un peu en place pour les années futures, Vous récoltez les verts de poireaux en coupant à 2 cm au-dessus du sol. Les feuilles sont délicieuses et particulièrement tendres lorsqu’elles ont subi le gel. La récolte se fait à partir de septembre, jusqu’en avril où les feuilles deviennent coriaces.

Le saviez-vous ?

Allium ampeloprasum, ou poireau perpetuel est souvent confondu avec le poireau sauvage, Allium polyanthum. Celui-ci est comestible également, il ressemble davantage à nos poireaux cultivés, mais aurait une tendance à être envahissant.

Espèces et variétés de Allium

Le genre comprend plus de 700 espèces dont de nombreuses espèces cultivées dans les potager comme  le poireau, l'oignon, l'ail cultivé, l'échalote, la ciboule et la ciboulette. 

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Trucs pour la culture du poireau Trucs pour la culture du poireau

Retrouvez vos trucs pour la culture du poireau... Contre le ver du poireau. Tenir toujours le coeur du plant de poireau humide en arrosant avec l'eau de recupération à la temperature exterieure....

Teigne du poireau, Acrolepiopsis assectella Teigne du poireau, Acrolepiopsis assectella

La teigne du poireau est un petit papillon de 15 mm de longueur aux ailes effilées et frangées de couleur grisâtre tachetée de brun et de blanc. Ressemblant à une mite, ce lépidoptère nocturne pond...

Tartelettes poireau, brocoli & amandes Tartelettes poireau, brocoli & amandes

Préparez la pâte brisée : dans le bol du robot pâtissier, mélangez les farines, le bicarbonate et une pincée de sel. Ajoutez 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, le lait et le jus de citron....

Potage express carottes-poireau Potage express carottes-poireau

Pelez et râpez les carottes. Lavez et émincez finement le poireau. Placez tous les ingrédients dans une cocotte sauf la coriandre et le poivre. Portez à ébullition puis laissez cuire 10 minutes sur...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Luci (Herve)
    Ou trouver les graines du poireaux perpetuel ? merçi
    Répondre à Luci
    Le 30/11/2014 à 10:50
    GAB (Bzh)
    Chez biaugerme par exemple...
    Répondre à GAB
    Le 01/06/2015 à 16:29