Bien choisir son Phalaenopsis

Derrière le nom un peu barbare de 'Phalaenopsis' se cache l'orchidée la plus produite et la plus vendue, l'orchidée papillon. Les nombreux hybrides proposés se déclinent en une palette de coloris de plus en plus étendue et très tentante aux yeux des consommateurs. Comment ne pas tomber dans le piège et choisir sa plante scrupuleusement ? Petit guide...

Phalaenopsis 'Copa De Oro'
Phalaenopsis 'Copa De Oro'

Les points de vente

Le Phalaenopsis est facile de culture et possède des qualités ornementales indéniables. Il n'en fallait pas plus pour qu'il soit produit à grande échelle notamment dans les milliers de mètres carrés de serres qui lui sont dédiés en Hollande. Cette plante encore rare il y a une cinquantaine d'années est devenue commune au point de la trouver non seulement en jardineries mais aussi dans les simples supermarchés. Dans ces derniers, elle est souvent disposée non loin des caisses, comme un appel aux consommateurs qui ne pourront que craquer. Les conditions de stockage (sous papier plastique, dans des entrepôts froids etc...), de luminosité et de températures ne sont pas vraiment optimales dans ces lieux, il ne faudra donc pas forcément culpabiliser si une fois chez vous l'orchidée ne dure pas très longtemps.

Pour acquérir une orchidée, mieux vaut s'adresser à un producteur spécialisé, il saura en outre vous donner les meilleurs conseils de culture et vous vendra uniquement des plantes aptes à refleurir plusieurs fois chez vous sans souci.

Les caractéristiques physiques

Certains indices permettent de s'assurer de la santé d'une plante. Le signe le plus visible est sans doute l'état des feuilles. Celles du Phalaenopsis devront être bien charnues, vert foncé et brillantes. Certains hybrides ont le dessous des feuilles un peu pourpré, ce n'est pas un signe de maladie.

Écartez les plantes aux feuilles molles, flétries ou présentant des tâches brunes. Attention aussi aux cochenilles qui forment de petits amas farineux sous les feuilles ou à la naissance de la hampe florale.

L'état des racines est un deuxième indice important. Là encore, elles devront être charnues et bien blanche voire légèrement verdâtre mais jamais molles, vides ou brunes. Si quelques racines sortent du pot, pas d'inquiétude, il s'agit de racines aériennes nécessaire à la croissance de la plante.

Quant à la hampe florale, préférez une plante déjà en fleurs présentant seulement quelques boutons. Les fleurs ne devront pas être bordées de brun, cela voudrait dire qu'elles sont déjà sur la fin.

Une plante complètement en boutons risquerait aussi de vous décevoir car si elle prend un coup de froid lors du transport ou qu'elle a été mal conditionnée sur le lieu d'achat, les boutons risquent de ne pas se développer, de jaunir et de tomber.

Attention aussi aux plantes présentant des fleurs aux couleurs artificielles, bleu, orange ou pire pailletées ! Non seulement cette couleur ne perdurera pas, mais des plantes ainsi traitées ont subi un choc dont elles auront bien du mal à se remettre. Quant aux phalaenopsis vendus sans fleurs en promotion par certaines enseignes, il est de votre droit de les acquérir à condition qu'ils soient en parfait état sanitaire et que vous vous sentiez capables de les faire refleurir chez vous. Vous aurez alors la surprise de la couleur de floraison !

Lire aussi
Bien choisir ses bambous Bien choisir ses bambous

Dominique VIDALENC des Bambous de Galice nous livre ses secrets pour bien choisir des bambous.

Phalaenopsis, Orchidée papillon Phalaenopsis, Orchidée papillon

Certainement une des orchidées les plus courantes et des plus florifères, en fait les Phalaenopsis sont les champions des orchidées, jusqu'à 8 mois ininterrompus de floraison. Le phalaenopsis est...

Bien choisir sa tondeuse à gazon Bien choisir sa tondeuse à gazon

Une tondeuse à gazon est un investissement conséquent pour le jardinier. Pour bien choisir, les critères à prendre en compte sont multiples : surface à tondre, largeur de coupe, type[...]

Bien choisir un gros sujet pour son jardin Bien choisir un gros sujet pour son jardin

Florian DUROUSSET de la pépinière Bio Jardins nous explique comment choisir un gros sujet

Vos commentairesAjouter un commentaire