Clivie noble, Lis des forêts

Clivie noble, Lis des forêts, Clivia nobilis

Botanique

Nom latin  : Clivia nobilis
Famille  : Amaryllidacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : variable de jaune à rouges vif
Type de plante : plante d'intérieur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant toute l'année
Hauteur : 40 cm pour le feuillage
Toxicité : brulures et irritations possibles de la sève

Planter et cultiver

Rusticité  : -6 ° C minimum, en milieu très sec
Exposition  : ombrageuse
Type de sol : sol drainant: terreau et sable
Acidité du sol  : proche de neutre
Humidité du sol  : normal en été, sec en hiver
Utilisation : plante d'intérieur, ou à l'ombre à l'extérieur pendant l'été et rentrée hors-gel pour l'hiver
Plantation, rempotage : pendant toute la belle saison, plantation à l'extérieur dès qu'il ne gèle plus, on peut l'enterrer dans son pot au jardin à l'ombre
Méthode de multiplication : division des rejets

Généralités

Bien que beaucoup moins cultivé que le clivie vermillon, Clivia miniata, et ses hybrides, qui montrent de grandes fleurs en trompette, le Clivia nobilis est très intéressant pour la forme de ses fleurs retombantes. C’est lui qui donne son nom au genre, car il a fleurit pour la première fois dans les serres de Lady Clive, au 19e siècle, et a été baptisé en son honneur.

Clivia nobilis à une faible répartition géographique. Il vit dans les couches herbacées des forêts de conifères poussant sur les dunes des côtes sud-africaines. Le sol y est parfois composé presque exclusivement de sable, ajouté de peu de compost forestier. Etant utilisé en médecine traditionnel, certaine de ses colonies naturelles ont été détruites. Il contient un alcaloïde naturel : la nobiline.

Clivia nobilis fait partie des amaryllidacées les moins évolués, ses feuilles épaissies à la base, n’ont pas encore évolué en bulbe comme chez les Amaryllis, il conserve donc ses feuilles toutes l’année, comme les autres clivies. Il possède d’épaisses racines charnues qui lui servent de réserve d’eau pendant la saison sèche.

Les feuilles du Clivia nobilis sont longue de 50 cm, en forme de ruban, étroites et plus rugueuses que Clivia maniata. Elles sont disposées sur un rang, imbriquées les unes dans les autres. C’est une disposition distique, qui en fait une plante graphique et décorative même lorsqu’elle n’est pas fleurie.

Au début du printemps, la plante émet une hampe florale haute de 30 cm portant de 20 à 60 fleurs tubulaires de 2.5 à 4 cm de long, avec un joli port retombant. Les fleurs sont formées de 6 pétales soudés, généralement rouges à jaunes, leur couleur étant variable, avec la pointe verte.

Les fleurs sont autofertiles et produisent des fruits ronds qui mettent 9 mois à murir. Lorsqu’ils sont mures, ils deviennent rouge vif et contiennent environ 6 graines. A partir de la graine, une plante met 7 ans à atteindre sa maturité pour fleurir.

Comment cultiver Clivia nobilis ?

Ce clivia demande une terre contenant moitié terreau pour plante d’appartement moitié sable horticole. Il se plait dans un pot étroit où les racines prendront la plupart du volume. Cette plante n’aimant pas être dérangée, le rempotage est déconseillé, mais on apporte un peu de terre neuve en surface chaque année. Une plante peut ainsi rester 10 ans dans le même pot . Lorsque le rempotage est indispensable, il doit avoir lieu après la floraison.

Le clivie noble doit être arrosé généreusement du printemps jusqu’au début de l’automne, puis on lui laisse une saison sèche. On peut fertiliser avec de l’engrais liquide pour plante verte après la floraison un arrosage sur deux.

Clivia nobilis apprécie un éclairage diffus, et se tient bien comme plante d’appartement. Cependant lui aménager une période de repos en hiver dans une pièce plus fraiche (à 15 °C maximum) et au sec est indispensable pour induire la floraison.

On peut sortir le clivie à l’extérieur pendant la belle saison, en prenant soin de le mettre à l’ombre, et de le rentrer avant les premières gelées dans une véranda par exemple. 

Pourquoi mon clivia ne fleurit pas ?

Deux raisons possibles :

  • la saison de repos au frais et au sec n’est pas assez marquée.
  • la plante est vraiment trop à l’ombre, elle fait de belles feuilles, mais ne fleurit pas.

Espèces et variétés de Clivia

Le genre Clivia regroupe 4 espèces, toutes ont des fleurs remarquables et de belles feuilles persistantes : Clivia miniata, Clivia caulescens, Clivia gardenii, et de jolis hybrides tel que Clivia cyrtantiflora, très cultivé.

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les forêts humides de Martinique Les forêts humides de Martinique

Les forêts humides de Martinique forment le coeur de la végétation de l'Ile. Elles se composent d'espaces forestiers très humides (forêt hydrophile) et moyennement humides (forêt mésophile). Les...

Les forêts, des puits à carbone Les forêts, des puits à carbone

Face à la montée exponentielle des gaz à effet de serre, de plus en plus les Etats réagissent en développant des programmes de gestion durable des forêts. Le but de la reforestation est de créer de...

Les forêts sèches de Martinique Les forêts sèches de Martinique

Les forêts sèches de Martinique bordent l'ile au Sud et à l'Est mais aussi au Nord au niveau des côtes sous le vent. Là prolifèrent de nombreuses espèces d'arbres et de lianes emblématiques de la...

L'industrialisation de nos forêts L'industrialisation de nos forêts

Nul chant d'oiseau, nuls végétaux au sol, seulement des alignements d'arbres si denses qu'ils empêchent la lumière de pénétrer et les autres essences de pousser. Nos forêts changent depuis une...

Vos commentairesAjouter un commentaire